Comment planifier ta saison mieux que le ferait le dirigeant chinois Xi Jinping !

Il y a pas longtemps, je suis tombé sur un documentaire diffusé sur Arte.

Et qui disait comment la Chine compte dominer le monde.

Ce qu’il en ressort, c’est que Xi Jinping a une grande vision du futur et de la place de son pays dans l’échiquier mondial.

Il a tracé la route jusqu’en 2049.

Tout est écrit.

Planifié.

Et toute la nation est en ordre de marche pour atteindre les objectifs fixés.

Aussi, il a appelé ce plan : le « rêve chinois »

Et pour toi, quels sont tes rêves de coureur, traileur ?

As-tu des objectifs importants cette année ?

Je suppose que oui.

Quelle que soit la distance, tu rêves comme tout le monde les réussir.

Et exploiter au maximum ton potentiel.

Du coup, j’ai une autre question.

Si tu le permets.

As-tu planifié ta saison pour être au top le jour J ?

Attention, je ne te demande pas si tu vas suivre un plan d’entrainement.

Choisir un plan d’entrainement sur 3 mois ou plus, ce n’est pas planifier sa saison.

Juste suivre un plan d’entrainement, ce n’est pas la garantie d’atteindre ton objectif.

Et tu le vois très bien.

Surtout si tu portes régulièrement un dossard.

Tout le monde suit un plan d’entrainement.

Qu’il soit pris gratuitement sur le web, dans un magazine ou un livre running.

Et pourtant, beaucoup sont déçus du résultat…

Ils ne sont pas satisfaits de leurs chronos.

Ils pensent qu’ils ne sont pas chers payés par rapport à leur investissement à l’entrainement.

Et c’est peut-être ton cas aussi…

C’est qu’ils ont manqué quelque chose dans leur préparation.

Et tout de suite, on pense au plan d’entrainement.

On se dit qu’il était mauvais.

Je trouve que c’est un peu facile.

De ne jamais se remettre en cause, mais de dire que c’est la faute des autres.

Pourquoi un plan d’entrainement ne fait pas tout ?

Il peut y avoir plusieurs raisons.

Mais il y a en une qui revient régulièrement.

C’est de se contenter de ce plan et le reste du temps courir à l’envie.

Sans avoir un objectif en vue.

Comme se renforcer musculairement.
(des jambes plus fortes aident à mieux finir les courses ou les entrainements)

Ou tu peux travailler ta foulée pour la rendre plus fluide et plus économique.

Ou tu peux faire des exercices spécifiques pour les descentes ou les montées.
Dans le but de s’améliorer dans ce domaine.

Et tu dois avoir plusieurs étapes à programmer avant même de commencer ton plan d’entrainement spécifique.

Demain, je te donnerai les 4 grandes périodes d’une planification réussie.

En attendant, si tu le souhaites, tu peux découvrir le mag des Coureurs de ce mois-ci avec justement un dossier très complet sur la planification des runners.

Et montrer à Xi Jinping qu’il n’est pas le seul à savoir planifier pour progresser et être au top !

Bon run

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Nota : tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :
(mais ta progression sera beaucoup moins rapide qu’avec notre Mag des Coureurs)

banniére1