Fais-tu partie de ces 90 % ou de ces 10 % ?

Je le dis souvent.

Courir ne suffit pas pour progresser.

Pas plus que d’enchainer les sorties les unes après les autres.

Si tes entrainements n’ont ni queue ni tête, tu as de grandes chances de passer à côté de ton potentiel.

Et de ne jamais l’exploiter à 100 %.

Et cela serait dommage, non ?

Tu es peut-être dans ce cas-là.

Tu es sérieux aux entrainements.

Ou tu penses faire ce qu’il faut.

Tu rajoutes parfois des séances supplémentaires.
Ou régulièrement, tu augmentes ton temps passé à t’entrainer.

Mais tu ne vois pas de réels changements dans tes performances.

Tu as l’impression de te tuer à la tâche…

Et rien n’avance concrètement.

Du moins dans le sens où tu voudrais que cela aille.

Penses-tu que si tu apprenais les bonnes techniques, cela n’irait pas mieux ?

Penses-tu qu’avec les bons entrainements, tes chronos seraient meilleurs ?

Selon un article de la Haward Business Review, seulement 10 % de la population manifestent une soif constante d’apprendre.

Il s’agit de personnes qui sont curieuses et aiment découvrir de nouvelles choses.

Bien que cela n’est rien avoir avec le sport, ce pourcentage se retrouve également dans la pratique de la course à pied.

Car très peu de runners cherchent à en savoir plus, comment cela fonctionne.

Ils se contentent d’enfiler les plans d’entrainements classiques que tu trouves partout.

Ils font partie des 90 % restants !

Ces 90 % ne cherchent pas à améliorer leurs compétences.
Ils préfèrent se contenter du peu qu’elles ont.

Que penserais-tu si ton médecin n’était pas au courant des dernières avancées de la médecine ?

Ou qu’il n’avait pas lu un article médical depuis 20 ans ?

Je pense que tu ne le lui ferais pas confiance.

C’est la même chose avec tes entrainements.

As-tu entièrement confiance en eux pour dire avec certitude qu’ils vont te faire progresser ?

Sais-tu les petits trucs nécessaires à ta progression ?

Par exemple :

– Planifier correctement ta saison sportive en fonction de tes objectifs.

– Réaliser un test fiable pour ta FCM sans avoir recours à une des formules théoriques qui sont totalement bancales.
(et qui te font louper tes entrainements !)

– Connaitre les 5 leviers nécessaires à une bonne performance.

Si tu veux élever ton niveau, amélioret tes chronos, il va falloir comprendre quelques mécanismes de l’entrainement.

Ne compte pas sur ta montre GPS ou ton application téléphonique pour ça.

Tu dois te prendre par la main…

Comme le font les membres de l’EnTraiNeuR.

Avec la formation mensuelle en vidéo ou MP3 qu’ils reçoivent.

Comme avec le livret papier que je leurs envoie chaque mois.

Ou encore la séance de coaching commune du mois.
(et en plus je réponds à tous les emails)

Cette dernière aura lieu vendredi soir.

Où, avant les questions-réponses, je vais leur parler de :

– Les autres types de tests terrain pour calculer ta FCM.
(en plus de celui détaillé dans le livret)

– Des conseils pour un meilleur entrainement à la fréquence cardiaque.

– Découverte du seuil anaérobie.

Tu l’as compris, pour y assister, tu dois être membre de l’EntraiNeuR.

Et si tu veux vraiment progresser en course à pied, tu sais que tu dois faire autre chose que ce que tu as l’habitude de faire.

Si tu n’es pas membre ?

Tu ne recevras jamais cette édition.

Tu peux y remédier par ici si tu veux :

L’EnTraiNeuR

Bon run

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Nota : tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :
(mais ta progression sera beaucoup moins rapide qu’avec le programme l’EnTraiNeuR que je te propose ci-dessus)

banniére1

Cette endurance qui ne te fait pas progresser

Dernier jour pour l’EnTraiNeuR du mois…

Pour progresser en course à pied, et dans le but d’améliorer tes chronos, il existe plusieurs zones d’intensité. Dont ton endurance.

Et que tu utilises la VMA ou la fréquence cardiaque comme référence, tu n’y échappes pas.

Ces zones d’intensité que tu choisis et le temps passé à t’entrainer dans chacune va dépendre de plusieurs facteurs.

Quel est ton temps disponible pour t’entrainer ?

Quelle est ta forme physique du moment ?

Quels sont tes points faibles et points forts ?

Dans quelle phase d’entrainement es-tu ?
(c’est le rôle de la planification que tu as en bonus dans l’EnTraiNeuR)

Quel est ton prochain objectif ?

C’est en fonction de tes réponses que l’on construit normalement ton plan d’entrainement.

Où que tu en sois physiquement et quelques soit ton futur objectif, une part importante est consacrée à l’endurance.

Mais pas à n’importe laquelle.

Il y en existe 2 en fait…

La première constitue le socle de ton entrainement.

C’est la zone d’intensité dans laquelle tu vas y passer le plus de temps.

Car elle fournit un bon stimulus d’entrainement aérobie.

Très souvent nommée E2 ou A2, tu entends souvent aussi le nom d’endurance fondamentale.
Ou endurance foncière.

Celle-ci t’es très profitable.

Pourquoi ?

La pratique régulière d’effort à basse intensité agit à 2 niveaux : l’endurance cardio-respiratoire et l’endurance musculaire.

Les impacts cardio-respiratoires ou centraux améliorent le volume d’oxygène arrivant jusqu’aux cellules musculaires.

Plus ton système cardio-respiratoire sera performant, plus le volume d’oxygène parvenant à tes muscles sera alors important.

Pratiquer de l’endurance fondamentale (donc courir lentement) t’aidera dans ce but.

Les adaptations musculaires ou périphériques sont liées à ta capacité à capter l’oxygène et à l’utiliser efficacement durant l’effort.

Le nombre de vaisseaux sanguins internes aux muscles ainsi que les piles cellulaires (les mitochondries) voient leur nombre augmenter.

Cette allure de course peut être tenue sur un temps assez long, voire plusieurs heures.

Et il y a une autre endurance…

Elle n’est pas mauvaise.

Mais tu dois l’utiliser avec parcimonie.

On la nomme souvent E1.
Ou aussi A1 comme dans nos programmes d’endurance.

C’est la zone cible de récupération active.

Que tu peux utiliser entre deux fractionnés intensifs par exemple.

Mais n’en abuse pas trop.

Car elle est d’une intensité trop faible pour avoir beaucoup d’effet sur le système d’énergie aérobie.

Du coup, faire ses footings dans cette zone ne te sera d’aucune utilité.
(Autant aller faire une partie de belote dans le bistro du coin…)

Elle te serait profitable uniquement dans un seul cas : si tu es sous-entrainé.

Si tu appliques régulièrement les conseils de l’EnTraiNeuR, tu ne le seras jamais !

Tu auras déterminé tes différentes zones d’intensité.

Soit avec notre protocole du test VMA qui est en bonus.

Soit avec le protocole pour calculer ta FCM que je t’envoie par courrier n’importe où tu habites.

Tu comprends que l’EnTraiNeuR n’est pas une formation théorique.

Il est là pour ceux ou celles qui veulent passer à l’action.

Et qui veulent progresser en course à pied en améliorant leurs chronos.

Parce qu’après tout ?

C’est mon job d’entraineur.

Je suis là pour t’aider à acquérir les connaissances, les compétences, les outils et la confiance pour devenir un athlète actif dans ses propres objectifs de santé et de performances.

Car comme le dit le Docteur Jean-Pierre Voignier, médecin du sport et Physiologiste :

« … La recherche de la performance en toute sécurité chez un sportif amateur nécessite un apprentissage de règles précises d’entrainement et une connaissance de ses capacités physiologiques…

Cette science de l’entrainement est validée par l’expérience du suivi régulier des athlètes et les recherches les plus importantes en physiologie du sport. »

Je pense pouvoir dire sans prétention aucune que c’est pile-poil ce que proposent nos programmes d’entrainement.

Et en particulier l’EnTraiNeuR.

Inscrits-toi ici avant qu’il ne soit trop tard pour recevoir cette édition, et télécharger tes premières vidéos/MP3 ainsi que la formation offerte « Je planifie comme un PRO » de suite :

L’EnTraiNeuR

Bon run

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Nota : tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :
(mais ta progression sera beaucoup moins rapide qu’avec le programme l’EnTraiNeuR que je te propose ci-dessus)

banniére1

L’EnTraiNeuR de Mars 2019 arrive très bientôt !

L’EnTraiNeuR est le programme Ultime pour ceux ou  celles qui veulent battre leurs records personnels.

Tu reçois un livre au format papier chez toi :

– Les 5 leviers pour réussir un ultra trail pour être aussi fort que Kilian Jornet
(et en accord avec ton Mindset du coureur)

– Le test pour bien calculer ta FCM
(c’est celui qui renvoie les formules théoriques à l’âge de pierre !)

– 4 semaines d’entrainements pour devenir le nouveau bâtisseur de pyramides
(que même les plus grands pharaons de l’histoire vont être verts de jalousie)

L’audio ou vidéo du mois que tu vas télécharger immédiatement (et que tu pourras écouter partout) contient :

– Comment fonctionne ta Fréquence Cardiaque quand tu cours.
Les informations principales sans retourner dans un cours barbant de sciences naturelles.
(parfait si tu as été traumatisé à l’école !)

– Les différences entre Fréquence Cardiaque Maximale (FCM), Fréquence Cardiaque de repos ou Fréquence Cardiaque de réserve.
(et pourquoi tu dois utiliser des pincettes lorsque tu les utilises comme référence dans ta pratique sportive)

– Les 6 paramètres que tu dois prendre en compte et qui influencent ta performance.

Mais aussi…

– Les limites de l’utilisation de la fréquence cardiaque dans la réalisation de tes séances.
Se baser uniquement sur la fréquence cardiaque peut induire les athlètes à commettre des erreurs qui seront préjudiciables sur leur progression. Tu vas savoir pourquoi…

– Pourquoi les formules théoriques pour calculer ta FCM dont beaucoup de sites web ou magazine se font encore l’écho sont à jeter immédiatement à la poubelle.
(tu peux même les mettre à brûler dans ta cheminée !)

– Comment bien interpréter les fluctuations de ta fréquence de repos.
Et quels sont les indicateurs à privilégier pour bien lire la courbe de ta fréquence cardiaque de repos.
(Ce qui va te permettre d’adapter rapidement tes séances et d’éviter le surentrainement)

– La donnée qu’il est plus intéressant de regarder durant tes entrainements plutôt que de te focaliser sur ta FCM ou ta fréquence de réserve.

– Un concept de ta fréquence cardiaque qui indique si tu es en bonne forme ou pas.
Et qui montre comment tu t’adaptes à tes entrainements.
(sans avoir à faire un seul calcul, juste en regardant une courbe en un rapide coup d’œil !)

– Les deux éléments qui influencent ta dérive cardiaque et que tu dois connaitre pour adapter ta stratégie en course.

Il y a des conditions très particulières pour rejoindre l’EnTraiNeuR, tout est expliqué sur cette page.

Bon run,

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Nota : tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :
(mais ta progression sera beaucoup moins rapide qu’avec le programme L’EnTraiNeuR que je te propose ci-dessus)

banniére1