" Tu ne t’en rends peut-être pas compte,
mais à chaque fois que tu pars courir,
tu risques qu’il t’arrive aussi ça…
"

Cher ami coureur, chère amie coureuse,

Tu adores aussi ressentir les bienfaits de la course à pied.

Peut-être aimes-tu la sortie matinale qui te met de bonne humeur pour tout la journée ?

Ou préfères-tu la sortie du soir pour évacuer une journée de stress ?

Et peut-être que tu es de ceux ou de celles qui profitent de la pause de midi pour s’offrir un grand bol d’air avec un entrainement running.

Tu cours aussi peut-être parce que tu recherches également à sentir ton esprit libéré et ton corps détendu.

 

Le sport, et notamment la course à pied, permet de se maintenir et d’améliorer sa santé physique.
(et sa santé mentale)

Crois-tu que c’est un hasard si statiquement, les coureurs sont moins malades que les autres malgré des entraînements hivernaux dans le froid ou sous la pluie !

Pourquoi ?

Car la course à pied agit activement sur ton organisme.
Et favorise ton système immunitaire en le renforçant. 

Courir muscle ton cœur et active la circulation sanguine.
Par ricochet, cela entraine de nombreux processus internes qui sont bénéfiques pour ton corps. 

Aujourd’hui, même sur de nombreux lieux de travail, on conseille aux employés de se mettre au sport.

 

Les études scientifiques se multiplient et montrent que la course à pied a un rôle majeur dans la prévention vis-à-vis de beaucoup de maladies… 

Courir est donc bon pour TON moral et pour TA santé.

 

Et pourtant...

L'envers du décor

De nombreux coureurs se blessent.

Il suffit souvent de faire un tour autour de tes connaissances.

 

Qui ne connait pas un coureur blessé ?

 

Et là aussi, il y a des études et des statistiques.

À te faire frissonner de peur et d’effroi comme quand tu regardes les dents de la mer au cinéma.
(Attention à la version 3D, ça envoie du pâté !)

Et ne va pas croire que cela n’arrive qu’aux autres...

 

Car j'ai une première statistique à te partager : Environ 70 % des coureurs se blesseront un jour ou l’autre de leur vie de sportif, selon l’American Academy of Physical Medicine & Rehabilitation. 

Sur une année, des chiffres concernant la fréquence des blessures et le pourcentage des coureurs touchés sont assez divers et variés. 
Cela peut aller de 20 à 80 %.

 

Encore une autre ?

Ceci dit, on peut avancer qu’en moyenne, 30 % minimum des coureurs se blessent chaque année (Van Gent et al. Incidence and determinants of lower extremity running in long distance runners : a systematic review, British Journal of Sports Medecine, 41 : 469-480, 1 May 2007).

Ces blessures ont pour conséquence une limitation ou cessation de la pratique sportive. 
(dans 30 à 90 % des cas).

En clair, lorsqu’une personne a un bobo dû à la pratique de la course à pied,
elle a 30 % de (mal) chance de connaitre un arrêt de la pratique sportive.

 

Peut-être que tu as déjà connu cela.

Sinon, demande à un ami coureur qui est passé par là.
Tu en connais certainement un ou une qui a subi une blessure.

Lorque, tu te blesses, tu commences par douter de tes capacités.
Tu te dis alors que tu n’as pas le niveau.

Ou bien que tu n’es pas capable de faire tel type d’entrainement ou de séance.

Tu doutes et tu cherches à comprendre.

 

Et qu'en pense ton médecin ?

Et puis ton médecin, il ne te rassure pas. Sa phrase préférée : « vous savez, la course à pied est un sport à risque. Il y a beaucoup d’impacts qui imposent des chocs violents à votre corps. »

Pour informations, le chiffre exact est 26 500. 

C’est le nombre de fois moyen qu’un marathonien (42,195 km) pose son pied au sol, avec un impact deux à trois fois égal au poids de son corps.

Sinon, c’est 7 000 fois au cours d’un footing de 40 minutes. 

Et puis, il y a une sorte de spirale négative qui se met rapidement en place.

 

Tu t’énerves aussi plus facilement, car comme tu ne cours plus, ton cerveau est en ébullition permanente.


Et il ne peut pas décompresser. Ou se reposer.

 

Crois-tu que c'est fini ?

Tu pestes encore plus, car tu vois rapidement que tu es en train de perdre tous les bénéfices des entrainements précédents. Plusieurs mois partent en fumées en quelques semaines...

Tu te sens désemparé quand tu vois tes amis continuer à courir et à s’éclater sur les chemins
ou sur ton circuit préféré.

Et si l’arrêt dure trop longtemps, tu remarques que tes muscles ne sont plus aussi saillants qu’avant.

Sans compter la prise de poids quasi systématique qui intervient après un arrêt brutal de tes activités sportives.
Tu risques donc de voir apparaitre quelques bourrelets...

Parce que cela impacte forcément ta vie quotidienne. Cela te restreint dans les mouvements que tu as l’habitude de faire. Comme te déplacer chez toi. Ou aller chercher la baguette à la boulangerie du coin.

Tu aimerais retrouver le plaisir de courir, de ressentir la joie de vivre que tu avais avant la blessure.
Mais tu sais que ce n’est pas pour tout de suite.


Tu dois prendre ton mal en patience.
À te ronger définitivement tous tes ongles.

Il y a aussi d’autres statiques alarmantes : cela entraine une consultation médicale et un traitement 
(dans 20 à 70 % des cas).

Et même un arrêt de travail 
(dans 0 à 5 % des cas).


C’est un peu le pompon !

Non seulement cela te coute physiquement et mentalement de devoir freiner tes envies de courir.
Mais en plus, cela va te couter de l’argent !

Avec de telles statistiques, ceux qui sont contents sont les docteurs, kinés, ostéos, pharmaciens...

Maintenant, intéressons-nous à une autre catégorie de runners, qui finissent par déposer les armes définitivement

En espérant que cela ne t’arrive jamais.

Et pour ceux ou celles qui abandonnent définitivement la course à pied,
pourquoi le font-ils ?


Les blessures sont la plaie du runner.

Et tu as bien vu les dernières statistiques que j’ai partagées avec toi.

Peux-tu être concerné par les blessures ?

Ce que je ne t’ai pas encore dit, c’est que cette plaie touche les coureurs, quel que soit leur niveau.

Surtout ne pas croire que parce que tu cours 1 ou 2 fois par semaine, tu seras moins touché que celui qui court 5 fois par semaine.


J’ai deux exemples en tête. 2 amis coureurs au niveau totalement opposé.

Le premier courait 1 à 2 fois par semaine.
Il se faisait régulièrement des entorses de la cheville.
Mal soignées, elles ont fini par rompre un des ligaments.
Depuis, il a renoncé à la course à pied.


Et pour le deuxième ?

Il courait 5 fois par semaine.
Ses chronos sur 10 kms tournaient autour de 31 minutes.
Une fusée ! Mais cette fusée s’est scratchée en plein vol...
Il ne s’est jamais remis d’une douleur sous le pied et après plusieurs mois de traitements, il a jeté l’éponge.
Et il a aussi abandonné le running.


Y-a-t-il d'autres risques à part les blessures ?


25 % des coureurs arrêtent définitivement le running par perte de plaisir de courir.
De nombreux coureurs sont déçus de leurs performances sportives malgré le temps passé à s’entrainer.

Ici, ce n’est pas forcément une blessure qui entraine une perte de plaisir.
C’est quelque chose de plus sournois encore.

Car on ne le voit jamais vraiment arriver.


Manque de temps, perte d’envie, démotivation, vie professionnelle ou familiale trop chargée, objectifs sportifs non atteints, etc... les dangers de stopper la course à pied sont nombreux !

Et j'ai malheureusement essayé ces fausses solutions...

J’ai été souvent blessé dans ma carrière.
Plus de 25 ans à courir sur le bitume ou à arpenter les chemins et sentiers.

Surtout au début.
J’ai eu la panoplie complète du coureur blessé : entorses de la cheville, tendinites, déchirures, claquages, etc...

Tu le sens certainement, cela m’a fait plusieurs mois d’arrêt.
À me morfondre dans le canapé.
Et en mangeant un pot de glace pour se consoler...


Le jour où j’ai décidé de tout changer dans ma façon de m’entrainer fut lors d’une blessure.

La plus grave que je n’ai jamais eue : fracture du péroné avec arrachement des ligaments
du genou.

Et sans faire une chute s’il te plait. Simplement en courant lors d’un footing banal !
Ce fut mon électro-choc !!!


Alors, toi aussi, comme moi, tu as peut-être essayé ceci :

Tu as fait confiance à une application téléphonique pour gérer tes entrainements.
Mais tu le sais, elles te mentent en te faisant miroiter un coaching individuel.
Ce n’est qu’un programme informatique qui applique mécaniquement des algorithmes.
Sans avoir analysé le facteur humain.

Tu peux te poser cette question : comment une application gratuite (ou à quelques euros par an) qui possède 100 000 membres ou plus peut-elle mettre un coach derrière chaque membre ?


Et bien sûr, rénumérer ces coachs ou entraineurs.
Tu vois bien que c’est impossible.


Et les livres ou magazines ?

Tu as acheté plein de livres ou magazines running.
Mais tu t’y es perdu.

Beaucoup de rubriques diverses, beaucoup d’informations sur plusieurs thèmes, tu peux passer d’une page sur le 10 kms à la suivante sur l’ultratrail.


Avec l’utilisation quasi systématique d’expressions scientifiques, qui sont souvent du charabia 
pour toi.


Et un plan d'entrainement d'un magazine ou gratuit sur le web ?

Ou alors tu as peut être essayé les plans d’entrainement contenus dans ces livres ou magazines.

Mais lorsque, à un moment donné, tu as cherché à avoir des conseils pour adapter le plan à
tes besoins, tu t’es heurté à un mur.
Et personne n’est venu à ton secours.

C’est aussi le cas pour les plans gratuits du web.


Et du coup, tu es livré à toi-même.


Tu ne peux que bidouiller ton programme d'entrainement si tu as le moindre contre-temps
ou imprévu.

En croisant les doigts pour pour que cela n'influence pas négativement ta préparation.


Et si je fais appel à un " ancien " de la course à pied ?

Tu as peut-être choisi de te faire aider par un coureur plus expérimenté que toi.


Le hic, c’est que ton ami va chercher insconciemment à te faire faire les séances ou les entrainements qu’il pratique.


Parce qu'il les connait bien et que cela le rassure.

Malheureusement, chaque runner est unique.
Ce que fait ton ami (et qui lui réussit) ne te conviendra pas forcément.


Et je cherche de l'aide sur Facebook ou sur un forum ?

Et ce n’est pas non plus sur les réseaux sociaux ou forums que se trouve TA solution.


Tu l’as peut-être déjà expérimenté : poser une question et avoir des dizaines de réponses,
dont la majorité des réponses sont aussi farfelues les unes que les autres.

Et il t’est impossible de faire le tri.


Ah par contre, les réseaux sociaux, tu y vois des champions.
Une multitude de posts où les coureurs mettent des selfies, en affichant les chronos du jour
ou leurs séances d’entrainement.

Penses-tu que cela va te faire progresser ?
Crois-tu que cela va t’aider à améliorer tes performances ?
Est-ce que cela va t'éviter les blessures ?


Ce qui me manquait pour éviter tous ces déboires...

Connaitre le B-A-B-A du coureur.

Celui que l’on ne t’enseigne pas dans les plans d’entrainement.
Celui que ne te dira jamais une application téléphonique.
Celui que ton ami a oublié de te communiquer (il ne les connait peut-être pas).

Change ta façon de t'entraîner avant qu’il ne soit trop tard…

" La blessure en course à pied est pratiquement un passage obligé dans notre vie de coureur. "

Voilà ce que considèrent beaucoup de pratiquants du running. Pour eux, c'est une fatalité.

Ceci est tellement ancré que cette idée est relayée dans les magazines de course à pied !

 

Mais c'est FAUX et archi FAUX !

Les blessures arrivent souvent car les bons réflexes à l'entrainement ne sont pas appliqués.

Ou parceque les principes de la nutrition et l'alimentation sont négligées.

Et aussi parce que le matériel du runner n'est pas choisi avec soin.

Prenons quelques exemples de mauvaises pratiques de course à pied.
Celles qui peuvent engendrer des blessures ou le dégout de la pratique.

Bref, tout ce que tu ne veux pas...

 

Vouloir en faire trop dès le début ?

C’est vrai que l’on a tendance quand on débute une nouvelle activité de s’y donner à fond.
C’est l’euphorie du début, on vient d’acheter des nouvelles chaussures, il faut les rentabiliser !

Mais attention en course à pied : on ne passe pas d’une vie de sédentaire sans sport à un entraînement digne d’un coureur de haut niveau !

 

Courir trop vite ?

Une autre erreur qui est souvent faite, c’est de courir trop rapidement par rapport à sa forme physique du moment. 

Il vaut mieux courir plus lentement pour progresser. 

Tu vas bientôt découvrir les raisons qui doivent tempérer ta fougue à l’entrainement.
Et cela concerne aussi les coureurs expérimentés !

 

Vouloir suivre quelqu’un meilleur que soi ?

Ça peut partir d’une bonne intention, on se dit qu’en suivant un coureur régulier, on va finir par s’adapter et rattraper son retard.

Le problème, c’est que ce coureur risque de courir bien trop vite pour toi, un footing lent pour lui se transformera en sprint pour toi !

 

Être mal chaussé ?

Il existe un large panel de chaussures différentes en fonction de ta pratique et de ton budget.
Les pieds sont ton outil de travail pendant tes sessions running.
Opter pour les mauvaises chaussures complique forcément ton confort.

Elles peuvent s’abîmer aussi plus vite, en plus d’avoir l’inconvénient de favoriser les blessures. 

Il est donc préférable d’acheter tes chaussures dans un magasin spécialisé.
Où on te conseillera en fonction de tes pieds, de ta foulée et de tes besoins.

 

Être impatient ?

Trop souvent, on voit des coureurs s’inscrire à un marathon, un trail longue distance alors qu’ils n’ont que très peu d’expérience.

C’est un des maux récurrents du monde moderne. On veut tout. Et tout de suite.

Avoir les yeux plus gros que le ventre c’est aussi courir le risque de blessures… 

Le corps assimile très rapidement les efforts demandés à condition de l’écouter et de l’habituer. Inutile de brûler les étapes.

 

Sauter la phase de récupération ?

La récupération est fondamentale. 
Nous ne sommes pas des sportifs de haut niveau.

Nous avons de nombreuses contraintes qui altèrent notre récupération : vie professionnelle, obligations familiales, temps passé dans les transports...


Elle permet aux muscles, aux articulations de « guérir » des microlésions provoquées par une course. 

Plus tu feras preuve de patience avant de recourir et plus tu auras des chances de retrouver facilement tes facultés et une fraîcheur physique.

 

Pour t’éviter à alimenter les statistiques des blessures, ou de l’arrêt total de ta passion qu’est la course à pied, tu peux maintenant appliquer les bonnes pratiques qui vont suivre... 

… Découvre MAINTENANT cette formation indispensable pour Coureur Épanoui à travers ce pack de livres :

10 clés pour progresser en course à pied (version 2)

  • Pourquoi apprendre à courir lentement te fera progresser à coup sûr.
    Comprendre ce paradoxe, l’intégrer dans son entraînement comme un élément central,
    c’est faire un grand pas vers le plaisir et la progression !

  • Organiser ton entrainement : savoir quoi faire au bon moment.
    L’intérêt d’une planification de l’entraînement est d’arriver le jour-J au sommet d’un pic
    de forme. C’est-à-dire au moment où tes capacités physiques sont au plus haut alors
    que ta fatigue physique est au plus bas.

  • Pourquoi varier ses sorties t'aidera dans votre progression.
    La monotonie est l’ennemi du corps humain, pour vos muscles comme pour votre mental. C’est pourquoi il est important de varier les allures et les sollicitations.

  • Courir mais pas que : d'autres sports sont aussi bénéfiques pour franchir un cap.
    Lesquels ?
    D'autres activités physiques permettent d'être plus rapide ou plus endurant en course
    à pied.

  • Les 3 séances indispensables du Runner.

    Le but de tous les coureurs ou coureuses est avant tout de se faire plaisir,
    mais aussi d’évoluer, de progresser.

    En course à pied, pour progresser et améliorer ses chronos pour certains,
    cela passe par la pratique des 3 séances obligatoires que nous allons te décrire.

  • Et bien d'autres astuces à appliquer rapidement ! Avec ce guide de 57 pages...


Comment bien choisir tes chaussures

  • Une méthode pas à pas pour choisir des chaussures bonnes pour toi.
    Choisir sa « paire de running » est souvent un choix difficile pour beaucoup de coureurs, notamment à cause du nombre de modèles disponibles et du matraquage commercial
    des marques. Comment s’y retrouver ? Voici la bonne façon de procéder !

  • Comment bien lacer les chaussures en fonction de ton profil de coureur.

    Pour la majorité, nous laissons le laçage traditionnel, c’est-à-dire celui fourni directement
    sur la chaussure. Or, il existe plein de techniques différentes de laçage.
    Pour éviter les blessures ou les mauvais mouvements, le laçage est important et doit respecter la morphologie de ton pied.

  • Les conseils avisés d'un podologue sportif.
    Les deux tiers des Français ont mal aux pieds, mais seulement un tiers a recours à un pédicure podologue. Outre les soins de pédicurie, ce spécialiste des pieds réalise des semelles orthopédiques. En particulier pour corriger les défauts de la posture ou de la foulée des coureurs. Écoute donc et apprends de son expérience !

  • TOUT ce qu'il faut savoir sur tes pieds.
    Pronateur, supinateur ou universel ? De votre type de foulée et du mouvement de votre pied qui s’amorce juste après le contact avec le sol dépend le choix de tes chaussures.
    Ne choisis plus tes chaussures au hasard !

  • Un kiné te donne son expertise de professionnel sur notre passion.
    La pratique régulière de la course à pied entraîne de par la répétition des chocs sur le sol des déséquilibres au niveau du corps qui peuvent être levées par des séances
    de kinésithérapie. Un kiné est très bien informé des risques liés à la course à pied.
    Il va t'aider à éviter certains bobos...

  • Et aussi de nombreux conseils pour optimiser tes achats de chaussures dans ce guide 
    de 136 pages...

10 erreurs Fatales à éviter absolument

On fait tous des erreurs et c’est en faisant des erreurs qu’on apprend à mieux s’entraîner.
En les comprenant et en modifiant notre façon de faire.

Mais pour s’améliorer, il faut prendre conscience des erreurs que l’on fait à l’entraînement.

Si tu fais attention à ces différents points, je te garantis que tu seras déjà sur la bonne voie !

  • Pourquoi vouloir trop courir contribue à ta perte.
    Attention ! Je ne te dis pas courir 5 fois par semaine est mauvais. 

    Mais je t'explique les différentes étapes à mettre en place pour ne pas brusquer ton corps.

    Et risquer une blessure.

  • Pourquoi ne jamais s'évaluer est une erreur qui peut te coûter cher.
    C’est évaluer sa condition physique, évaluer sa VMA.

    En évaluant sa VMA, on va pouvoir déterminer plein de choses : on va pouvoir déterminer la vitesse à laquelle je dois m’échauffer, à quelle vitesse je dois courir lorsque je fais une récup active, etc...

    À partir de ça, on peut aussi déterminer le passing, c’est-à-dire le rythme de course pour
    un 10 km, pour un semi ou pour un marathon. Ou un trail aussi.

  • Que négliger son alimentation n'augmente pas ton potentiel physique.
    Que tu sois débutant, runner occasionnel ou marathonien, fournir le bon carburant à 
    ton corps est essentiel si tu veux réaliser tes meilleures performances.

    Ce que tu manges avant, pendant et après ton entraînement peut avoir une influence
    très positive sur tes performances mais cela peut aussi considérablement te ralentir...

  • Comment éviter le surentrainement ?
    Il ne faut pas vouloir progresser trop vite et brûler les étapes La progression n’est complète qu’à moyen et long terme. En voulant atteindre des objectifs trop élevés trop vite, tu te prives d'une marge importante de progression.

  • Et d'autres erreurs à rayer de tes mauvaises habitudes dans ce guide de 59 pages...

Comment améliorer tes performances sportives...
avec la technologie d'aujourd'hui

  • Ce qu'est le suivi d'activité et pourquoi cela doit t' intéresser.
    En surveillant certains aspects clés de l’évolution de ta condition physique et de tes performances de course à pied, tu peux évaluer plus facilement ton niveau
    de performances.

    Et comprendre ce que tu dois faire pour maintenir ce niveau ou l’améliorer.
  • Comment peut-on gérer son alimentation avec le suivi d'activité ?
    Elles comptent tes pas, calculent les calories que tu ingères, évaluent ton temps
    de sommeil. Certaines applications  prennent réellement soin de ta santé,
    ce qui est loin d’être superflu. Car la santé, c’est important !

  • Quelle montre GPS il vous faut en fonction de ta pratique ?
    Bien plus qu’un simple indicateur de temps, la montre GPS cache sous son boîtier une multitude de fonctionnalités. Elle te donnera, par exemple, des informations sur la longueur
    et le dénivelé de ta séance, sur l’allure de ta course, etc...

    Voyons ensemble les données dont tu as réellement besoin.

  • Comment paramétrer efficacement 2 écrans d'affichage sur ta montre ?
    Une montre GPS est une acquisition clé dans ta pratique sportive, qui te  permettra
    de constituer des entrainements, de t'améliorer, de suivre ta progression, de préparer
    et d’analyser tes courses.

    Tu pourras mieux connaitre tes limites, tes forces et travailler tes faiblesses. 
    La condition ? C'est que ta montre possède les bons réglages.

  • Les critères pour bien choisir ta montre GPS. Et ne pas jeter l'argent par la fenêtre !
    Il existe de nombreux modèles sur le marché à des prix allant de quelques dizaines
    à plusieurs centaines d'euros.
    Je te montre comment t'y retrouver et choisir la meilleure montre GPS selon tes objectifs.

  • Et plein d'autres conseils pour profiter pleinement de ton " joujou " avec ce guide
    de 84 pages...

Nouveau !!!! Comment mincir Facilement

Si la fréquence et la variété des entraînements restent les facteurs clés de tes progrès en course
à pied, d’autres paramètres doivent être pris en compte pour les plus exigeants d’entre nous.

Pour atteindre un objectif ambitieux, penchons-nous aujourd’hui sur le rôle de ton poids.

  • Le Point de Départ ESSENTIEL à connaitre.
    Pour perdre du poids il faut s'appuyer sur quelques principes solides. 
    Et il y en a un qui la base de tout. Tu vas le découvrir ici.

  • Découvre ton Plan Personnel de Perte de Poids.
    Pour l’adapter au mieux à ton profil, de multiples paramètres sont à prendre en compte :
    ton âge, ta condition physique du moment, tes éventuelles pathologies, ton vécu sportif, le temps disponible pour t'entraîner, ta morphologiue, etc...

    Rien ne sera oublié !

  • Quels sont les autres facteurs affectant la perte de Poids ?

    Pour garantir la réussite d’un programme d’amincissement et/ou de remise en forme, plusieurs facteurs importants sont identifiables.

    Voici les principaux facteurs parmi de nombreux autres qui sont discutables
    selon l’individu et son environnement !

  • Comment se Débarrasser du Surpoids une Fois pour Toute ?
    Victoire ! On a réussi à tenir plusieurs mois et on a enfin perdu ces kilos en trop que l'on ne supportait plus.

    Bon, je ne voudrais pas jouer les rabat-joie, mais ce n'est pas parce que le régime est fini que nos efforts doivent s'arrêter...au contraire ! L'après-régime, c'est un moment crucial, car dans plus de 90% des cas, après régime, il y a reprise de poids...

  • Ton Poids te Contrôle-t-il Emotionnellement ?
    Depuis quelques années, les recherches sur les prises de poids « compulsives » se concentrent sur la vie émotionnelle du mangeur.

    En effet, comme le rapport de l’ANSES l’indique, l’alimentation humaine ne sert pas seulement à répondre à des besoins biologiques, mais aussi pour répondre à un équilibre psychologique. Nous t'en parlons aussi...

  • Et plein d'autres conseils et astuce pour mincir Facilement dans ce guide de 83 pages...

Attention !!! Notre pack de guides n'est pas fait pour tout le monde !

Si tu penses découvrir la méthode secrète pour gagner des minutes sur ton chrono, ou bien
te lever demain matin et espérer ressentir l’effet du gourou, tu n’es pas au bon endroit...

De toute façon, la méthode miracle qui explose tout sur son passage, elle n’existe pas.

Si tu crois qu’il suffit de lire l'ensemble du Pack des guides pour progresser en course à pied,
tout en restant affalé dans ton canapé, tu te mets le doigt dans l’œil.

Par contre, en appliquant nos conseils et pépites à tes entrainements, sur les lieux de
tes compétitions, ou encore autour de la nutrition sportive, tu progresses chaque jour
un peu plus.


Tu mets en place des techniques éprouvées qui donnent des résultats.

Aussi, si tu affectionnes les reportages avec de nombreuses et belles photos, tu n'auras pas point cela ici. Le pack de nos guides n'a pas vocation à se transformer en un album de photos. 

Si tu cherches le plan d’entrainement ultra détaillé, tu n’en trouveras aucun dans le Mag
des Coureurs.

Pourquoi ? Parce que lorsque je fais un plan d’entrainement, j’accompagne individuellement
chaque athlète.

Et que je ne peux pas reproduire ma façon de le faire à grande échelle ici.

Je te rassure sur un point quand même : tu auras toujours une oreille attentive et je répondrais
à tes questions.

"5 raisons" qui doivent te pousser à profiter MAINTENANT
de notre pack de livres...

  1. Tu ne peux plus continuer à avoir peur de courir plus souvent, car tu ne veux plus avoir peur
    de te blesser...


  2. Tu ne peux plus continuer à avoir des douleurs qui t'empêchent de courir régulièrement...

  3. Tu ne veux plus que tes efforts soient toujours vains...
    Et tu veux garder intact ta motivation...

  4. Tu n'as plus envie de rester dépité parce que tu es à l’arrêt ou au ralenti à cause d’une blessure…

  5. Tu ne souhaites plus courir sans voir une progression, et tu as envie d'être bien conseillé.
    Car jusqu'à présent, personne ne prête une oreille attentive à tes difficultés.

    Tu as dès aujourd'hui le choix...

Découvre MAINTENANT de nombreuses conséquences positives

de ta nouvelle façon de courir.

  • Bénéfice n°1 - Tu cours plus régulièrement en toute sérénité...
  • Bénéfice n°2 - Tu entends que tes pas et ta foulée sont de plus en plus légers et dynamiques...
  • Bénéfice n°3 - Tu sens enfin que tu progresses en course à pied. ...
  • Bénéfice n°4 - À peine tes pieds posés dans tes chaussures de running ou de trail, tu sens un sourire se dessiner sur tes joues....
  • Bénéfice n°5 - Tu es fier de ta progression. Tu vois que ta famille et tes amis sont heureux pour toi...Ils ressentent ton plaisir de courir.
  • Bénéfice n° 6 - Tes collègues de running salivent devant tes progrès.
  • Bénéfice n°7 - Tu as un bon feeling avec tes entrainements running......
  • Et bien plus encore...

Ils l’ont fait avant toi, ils racontent...

Mathieu M.

" Commentaire sur le livre 10 erreurs à éviter :

On y apprend beaucoup de choses qu'on pensait faire juste. C'est dingue de penser que pour s'entrainer et progresser, il ne faut pas trop mettre d'intensité. J'aime beaucoup la partie qui concerne le mental, trop souvent oublié dans beaucoup d'articles sur le running.

Commentaire sur les 10 clés pour progresser :

Les conseils techniques (pose du pied) sont un vrai plus. Je trouve que cet ouvrage parcourt l'essentiel et il est très vite lu. On comprend bien tous les aspects qu'il est nécessaire d'appréhender pour progresser.

Maintenant, je n'ai plus qu'une envie c'est mettre mes baskets et mettre en pratique ces conseils.

Merci beaucoup. Mathieu "

Maxence Rigottier du blog-course-a-pied.com

Commentaire sur le guide des chaussures :

Moi aussi, j’ai lu ton guide d’un seul coup et j’ai vraiment aimé. Déjà, tu expliques vraiment en détail les critères à prendre en compte, les erreurs à éviter. Bref, merci pour ce guide clair, complet, précis et qui je l’espère, sera distribué aux plus grand nombre de coureurs qui se pose des questions par rapport à cette thématique.

Francis SAURA

Commentaire sur le guide des chaussures :

J'ai mis en application les conseils et astuces du guide. De plus étant conseiller running dans un grand magasin de sport, cela a complété mes connaissances.

Jean-Pierre B.

Commentaire sur le pack R&T :

J'ai commandé le pack pour avoir une meilleure connaissance du running et du trail et pour progresser au mieux de mes limites et potentiels.

Ce pack m'a aidé à mieux programmer mes entrainements, à être plus rassurer sur mes progressions, et à ne plus faire des erreurs.

Et recois aussi ce magnifique CADEAU !

Le livre " Les bonnes allures du Coureur " est livré avec la méthode pour réaliser
efficacement ton propre test VMA.

L'objectif ici est que dès que tu as reçu ce livre, le jour même,
ou le lendemain, tu sois en capacité d'établir tes 5 allures de runner,
en fonction de ta VMA ou de ta FCM.

Lorsque tu connais tes allures, tes entrainements sont plus simples.

Tu sais à quelle vitesse tu dois courir par rapport à ton niveau.

Tu vas alors savoir comment rendre tes entrainement plus ludiques,
et plus efficaces.

Ni trop vite, ni trop lent, tu es toujours dans la bonne zone d'effort.

Et en plus, tu vas encore mieux te préserver des blessures.

(Il faut compter entre 1 ou 2 semaine pour la livraison de ce livre très utile au moment de ta commande)

Normalement, voilà à combien nous devrions vendre
ce pack Runner & Trailer

L’ensemble des conseils et astuces donnés dans ces formules peuvent être mis en application dés demain, ou être utilisés et réutilisés autant de fois que tu le désires.

L’accès à ton espace privé est illimité dans le temps. Il s'agit d'une formule sans abonnement.

J'ai horreur d'être enchainé. C'est aussi ton cas, non ? ;)

10 clés ESSENTIELLES pour progresser

Bien choisir vos chaussures

10 erreurs FATALES à éviter

Améliorer tes performances avec la technologie d'aujourd'hui

Comment Mincir Facilement

Mises à jour Gratuites + Ajout de nouveaux livres dans le pack


TOTAL

20 euros

20 euros

20 euros

20 euros

20 euros

40 euros



140 euros


Pas pour les 100 premiers !

Bien sûr, nous voulions une solution plus accessible…

Nous t'offrons déjà ce bonus ÉNORME : les mises à jour des guides et les rajouts des prochains add-on te sont OFFERTS !!!

Et pourtant au final le prix du pack pour Runner n’est même pas de 50 €

Ni même de 40 euros...

En te procurant ce pack aujourd’hui, ton investissement est seulement de…

Et pour un prix si incroyablement bas que tu peux
ne pas croire que c’est possible !

INFO IMPORTANTE : Le prix du pack Runner & Trailer et de ses bonus va continuer d'augmenter au fur et à mesure que nous l'améliorons. Je ne sais pas encore quand, et je n'ai pas envie de mettre de compteur, je n'en ai pas besoin. Ceci est la stricte vérité. Je voulais t'avertir :-)

La presse parle de nous !

Copyright © 2018 - Capitoul Sports | CGVMentions légalesContact

This is the bottom slider area. You can edit this text and also insert any element here. This is a good place if you want to put an opt-in form or a scarcity countdown.