Voici Quelque Chose Que Tu Vas Apprécier

Si tu souhaites préparer tes prochains trails 
comme un PRO !

Tranche de vie d'un trailer...

« Voilà comment un matin je me suis retrouvé devant mon ordi à essayer d’obtenir un dossard pour cette course dont je rêve secrètement….

Le dossard 1211 est tombé dans mon escarcelle, super ! Bien évidemment, tout l’entrainement, toutes mes sorties, toutes les courses prévues durant cette année, toutes mes pensées sportives étaient destinées vers cette ultime épreuve.

Puis il y a eu des grains de sable qui sont venus tout bouleversé. Tout remettre en cause... Je cherche des solutions sur les forums, Facebook, les sites web, les magazines, mais je ne trouve pas une oreille attentive à mes préoccupations. Je me sens perdu !

La suite tous les trailers la connaissent, physiquement des hauts et des bas, une fois oui une fois non. Néanmoins, j’ai un dossard, je décide de m’aligner.

Je suis maintenant dans la zone de départ. Je suis prêt à en découdre et surtout avec l’image d’un raid hors du commun, ambiance unique, convivialité organisation au top !

Le feu d’artifice explose, c’est le départ ! Une foule nombreuse nous encouragera pendant plusieurs centaines de mètres, et jusqu’à tard dans la nuit ils seront là, ça, c’était bien.

Me voilà maintenant à mi-course. C’est dur, très dur, avec des montées, des descentes, des pierrets... Je ne profite même plus des magnifiques paysages que je traverse...

Et là, ça coince je sens mes jambes en difficultés et commence à me dire qu’il va falloir gérer on est loin de l’arrivée !

C’est vraiment dur, en principe je n’ai pas ce mal aux jambes ni cette respiration haletante et pourtant je ne vais pas vite, alors qu’est-ce qui se passe ?

J’ai vécu l’enfer sur cette descente, des grosses pierres, des échelles, des escaliers, des rondins de bois à n’en plus finir….Le timing mis dans la tête s’effondre, néanmoins je m’accroche...

Ça m’énerve, cette notion de dégout d’aucun plaisir ne part pas, y en a vraiment marre... » 

Et il n'est pas le seul dans ce cas-là !

Sur un ultra trail, le taux d’abandons varie de 25 à 50 % selon les conditions de courses et la distance.

Sur le parcours du Grand Raid Golfe du Morbihan (177Km. 1054 m D+), 40 % des partants avaient abandonné
en 2016.

Ce nombre en légère baisse en 2017 (36,09 %) reste suffisamment important pour qu’on s’y attarde.
En 2018, le taux d’abandons est très élevé, estimé à 58 % !

À Chamonix, sur le format 100 miles, on recense en moyenne un tiers d’abandons.
En 2015, sur 2500 coureurs, 800 n’ont pas atteint la ligne d’arrivée !

En comparaison, un marathon, c’est seulement 3 % d’abandon.

Même sur tes trails aux distances inférieures, le taux d’abandon est très important.

Le club Cœur et Sport celui des Traileurs du Mont Blanc ont recensé les causes les plus souvent évoquées.
C’était en 2009.
(depuis, les stats restent quasi identiques, même si depuis, le nombre d’abandons a augmenté).

Les motifs principaux d’abandons sont : musculaires (16.2 %), tendinite (15.5 %), nausées et vomissements (15.1 %), articulaire (10.2 %) et barrière horaire (6.4 %).

C’est vrai on n’est pas des pros, on s’entraîne selon nos possibilités, physiques, mentales, professionnelles, familiales....

Alors forcément on ne sera pas forcément au top pour une course.
Mais on aura fait le boulot pour être à sa place. En se préparant correctement.

En ayant recours à la bonne méthode.
En suivant les grands principes de l’entrainement du trailer.

Après c’est pas parce que l’on est traileur que l’on est invincible : une entorse, une chute, un problème de digestion, une montée de fièvre la veille..... il y a beaucoup de maux qui peuvent survenir et qui peuvent nous contraindre à abandonner.

Et il y a l’investissement perso, financier, familial,.... ça c’est vrai que ça peut être rageant.

On se dit alors que tout ce temps passé à l’entrainement n’a servi à rien.
Que d’avoir fait autant de sacrifices n’a rien changé.
Et on se dit que vu l’argent dépensé entre l’inscription, l’hébergement, les transports, le matos, etc...
On aurait mieux fait de prendre une semaine de vacances dans un hôtel 4 étoiles en all-exclusive !

(au moins toute la famille aurait apprécié)

Il y a toujours une très grande frustration.

C’est une séparation douloureuse avec nos rêves...

Renoncer à terminer une épreuve que l’on a souvent préparée depuis longtemps.
Avec laquelle nous nous sommes engagés avec nous-mêmes.

Et puis, si tu abandonnes, tu devras supporter les collègues qui vont charrier.
Ou subir les proches, les plus empathiques, tenter de te consoler avec ces phrases :
« ce que tu as fait c’est bien, tu as déjà fait X kilomètres, la prochaine fois, tu y arriveras »
« tant de kms parcourus, moi j’en serai incapable, tu es un fou »

La colère, la tristesse ou même pour certains la dépression !

Imaginez un trailer (ou traileuse) s’étant entraîné des heures, des mois, des années, qui après avoir essuyé plusieurs échecs au tirage au sort de sa course favorite est enfin sélectionné…

Mais il doit se résoudre à abandonner à la dernière barrière horaire !
Alors que jusque-là, tout s’était à peu près bien passé.

Penses-tu que les sentiments décrits au-dessus ne feront pas leur apparition ?
Il est certain que si ! Et c’est humain !

Il peut même penser alors être nul, ne jamais pouvoir y arriver.
Ou alors que c’est la faute à la météo, au ravitaillement, à untel…
Et il va alors remettre en cause des choses n’ayant rien à voir avec la course ratée !

Pourquoi tes progrès ne sont pas
à la hauteur de tes espérances ?

  • Peut-être tu t'entraines toujours de la même façon.
    Et du coup, il te manque peut-être quelques types d'entrainement nécessaires à ta progression. 
  • Tu ignores peut-être les allures de course qui te sont bénéfiques.
    C'est une grosse erreur des trailers. Il ne suffit pas d'enchainer course et marche.
    Il existe différentes allures, notamment dans les ascensions ou les montées.
    Bien les calibrer est indispensable si tu souhaites éviter de brûler tes cartouches avant l'arrivée.
  • Il est possible que tu sois totalement perdu, car personne ne prête une oreille attentive à tes difficultés.
    C'est alors que tu te lances dans l'improvisation. Et ce n'est pas bon signe.
    Tu fais alors un peu les séances que tu préfères, en délaissant les autres.
    Tu risques de finir par en oublier les fondamentaux. 
  • Ta charge d’entraînement n’est pas contrôlée et optimisée.
    Il va donc être compliqué pour toi d'être dans ta meilleure forme le jour de la compétition.
  • Tu n'as aucune planification de tes séances, à court, moyen ou long terme.
    Nouvelle grosse erreur de la majorité des trailers.
    Ils pensent qu'il suffit d'enchainer les plans d'entrainement pour réussir.
    C'est vrai que cela peut être suffisant.
    Mais tu sais que tu mettrais toutes les chances de ton côté si en dehors des 3 ou 4 mois de préparation, tu prévoyais un programme qui te fasse montée en puissance bien plus tôt dans la saison.
    Progrès garantis !
  • Tu t'es peut-être résigné, car tu vois autour de toi d’autres coureurs qui sont aussi en difficulté.
    Alors tu penses que si tu deviens finisher, cela serait très bien.
    Et que vu le nombre important d'abandons, cela sera déjà ton exploit personnel.
    C'est vrai et personne ne pourra te l'enlever.
    Mais peut-être que tu t'es bridé en t'empêchant de voir plus haut ?
  • Ton programme de compétitions n’est pas forcément cohérent.
    Objectifs majeurs, secondaires, de préparation, c'est un peu parti dans les oubliettes, non ?
    Ton exploit passe obligatoirement par un bon ajustement des compétitions. 
    Pas trop rapprochées les unes des autres, pas trop éloignées non plus, il y a suffisament de courses dans le calendrier pour te dénicher celles qui te préparent à ton objectif principal.
  • Tu peux avoir la sensation d'avoir peur de te blesser et du coup, tu cours avec le frein à main.
    Et on est moins serein aussi. On freine trop en descente.
    On perd du temps dans certaines portions du parcours.
    Et pire encore, le moral est atteint. Tu peux en perdre le plaisir.
  • Tu ne sais peux-être pas par où commencer pour progresser.
    L'entrainement du trailer est très complet.
    Tu as envie de tout travailler. Mais tu dois faire des choix et mettre les priorités sur seulement
    quelques aspects. Ce choix ne sera pas identique en fonction du moment où tu te places dans ta saison.
  • Tu aimerais varier tes entrainements pour les rendre plus efficaces mais tu as peur de mal faire.
    Tu n'oses pas peut-être te lancer dans de nouvelles expériences, préférant alors te contenter du plan d'entrainement que tu répètes à l'infini.

Et tu as peut-être déjà essayé ceci...

Tu as fait confiance à une application téléphonique pour gérer tes entrainements.

Mais tu le sais, elles te mentent en te faisant miroiter un coaching individuel.
Ce n’est qu’un programme informatique qui applique mécaniquement des algorithmes.
Sans avoir analysé le facteur humain.

Tu peux te poser cette question : comment une application gratuite (ou à quelques euros par an) qui possède 100 000 membres ou plus peut-elle mettre un coach derrière chaque membre ?
Et bien sûr, rénumérer ces coachs ou entraineurs.
Tu vois bien que c’est impossible.

Tu as acheté plein de livres ou magazines running.
Mais tu t’y es perdu.
Beaucoup de rubriques diverses, beaucoup d’informations sur plusieurs thèmes, tu peux passer d’une page sur le 10 kms à la suivante sur l’ultratrail.

Avec l’utilisation quasi systématique d’expressions scientifiques, qui sont souvent du charabia pour toi.

Ou alors tu as peut être essayé les plans d’entrainement contenus dans ces livres ou magazines.
Mais lorsque, à un moment donné, tu as cherché à avoir des conseils pour adapter le plan à tes besoins, tu t’es heurté à un mur.
Et personne n’est venu à ton secours.

C’est aussi le cas pour les plans gratuits du web.

Et du coup, tu es livré à toi-même.
Tu ne peux que bidouiller ton programme d'entrainement si tu as le moindre contre-temps ou imprévu.
En croisant les doigts pour pour que cela n'influence pas négativement ta préparation.

Tu as peut-être choisi de te faire aider par un trailer plus expérimenté que toi.
Le hic, c’est que ton ami va chercher insconciemment à te faire faire les séances ou les entrainements qu’il pratique.
Parce qu'il les connait bien et que cela le rassure.

Malheureusement, chaque trailer est unique.
Ce que fait ton ami (et qui lui réussit) ne te conviendra pas forcément.

Et ce n’est pas non plus sur les réseaux sociaux ou forums que se trouve TA solution.

Tu l’as peut-être déjà expérimenté : poser une question et avoir des dizaines de réponses, dont la majorité
des réponses sont aussi farfelues les unes que les autres. 

Et il t’est impossible de faire le tri.

Ah par contre, les réseaux sociaux, tu y vois des champions.
Une multitude de posts où les coureurs mettent des selfies, en affichant les chronos du jour ou leurs séances d’entrainement.

Penses-tu que cela va te faire progresser ?
Crois-tu que cela va t’aider à améliorer tes performances ?
Est-ce que cela va t'éviter les blessures ?

Ce n'est pas de cette façon que tu vas savoir ce qui te manque pour éviter tous ces déboires...

Connaitre le B-A-B-A du trailer.
Celui que l’on ne t’enseigne pas dans les plans d’entrainement.
Celui que ne te dira jamais une application téléphonique.
Celui que ton ami a oublié de te communiquer (il ne les connait peut-être pas).

J'ai une bonne nouvelle :
Tu peux éviter cette galère !

C'est quoi
des entrainements efficaces
pour Trailer ?

Contrairement aux courses sur route, la grande diversité du type d'épreuve en trail rend plus difficile de proposer une préparation "type" et des plans d'entrainement "clé en main".

De nombreux élèments sont à prendre en considération lors de l'établissement du programme d'entrainement : la distance, le dénivelé, le profil du parcours, la nature des sols, le ravitaillement, le matériel, ect...

Le coaching individuel est donc très important pour permettre de maximiser ses performances sur le terrain.

Il est donc indispensable de bien appréhender les contraintes de chaque type de course pour adapter sa préparation, sa tactique de course et son équipement à la spécificité de chacune, aussi diverses soit-elles.

La pratique du trail s'inscrit dans une notion d'équilibre : équilibre de vie, équilibre alimentaire, équilibre dans la gestion d'une saison de trail et de course à pied.

Heureusement, notre Pack
Entrainements Efficaces pour Trailer 

est là !

  • Nos plans d'entrainement : tu vas trouver des plans d'entrainement spécifiques pour trailer complet.
    Sur 8 ou 12 semaines avec 3,4 ou 5 séances (par semaine).

    Toutes les distances sont incluses : trails courts, trails moyens, trails longs et ultras trails.
    Nous nous sommes occupés de tout.
    Tu as juste à choisir ton plan...et à courir :)

    Nous ne revendiquons pas d'avoir les meilleurs plans d'entrainements de l'univers.

    Par contre, nous avons un vrai avantage sur les plans gratuits du web ou de ceux des magazines ou livres running.

    En effet, nous serons à tes côtés en permanence.

    Tu as un doute sur une séance ? Tu nous contactes !

    Tu as besoin d'un aménagement de ton programme car tu as un imprévu ? Tu nous contactes !

    Tu as manqué une ou plusieurs séances car tu as été malade ? Tu nous contactes !

    Dans tous les cas, nous serons là pour t'aider.

    Pour te guider en cas de besoin. 
    (et c'est valable même 10 ans après !)

    Comme si je te coachais en direct !

  • Tout savoir sur l'entrainement Trail : Comment bien réussir tes entrainements.
    Durée de la vidéo ou MP3 : 59 minutes. 
    Tu vas découvrir comment rendre tes entrainements plus efficaces.
  • Les contraintes particulières, des méthodes à débroussailler, la base foncière, comment se protéger ?...
    Durée de la vidéo ou du MP3 : 1h 50 minutes.
    Tu vas aussi éviter de nombreux pièges de l'entrainement trail.
  • L'intérêt de la proprioception pour les trailers.
    Durée de la vidéo ou du MP3 : 11 minutes.
    Pour des chevilles fortes !
  • L'importance des séances en côtes.
    Durée de la vidéo ou du MP3 : 1 heure environ.
    Tu vas devenir un bon grimpeur et aussi un bon descendeur !

  • Et bien plus encore...

Des bonus surprises de trop grande valeur qui vont disparaitre !

LES MISES A JOUR GRATUITES ET A VIE (valeur 120 euros par an)

Une fois que tu as rejoint le pack entrainements efficaces pour trailer, tu as un accès immédiat
à toutes les ressources.

Tu bénéficies automatiquement de toutes les mises à jour du programme (vidéos, conférences, PDF, nouveaux plans, etc...).

 

ASSISTANCE PAR EMAIL ILLIMITÉE (valeur 120 euros par an)

Et c'est VALABLE A VIE !!!! Dans 5 ans, 10 ans ou plus, nous serons toujours là pour t'accompagner.
Et t'aider dans ta progression sportive.
Nous te répondons très rapidement par email.

Imagine les économies monstreuses que tu fais avec ce BONUS UNIQUE : des coachs qui pourront répondre à tes questions durant toute votre carrière sportive !

Le coût horaire moyen d'un entraineur de course à pied est de 45€, et c'est un minimum ! Pense-y !

Tellement ENORME que nous ne pensons pas le laisser longtemps !

Et ce n'est pas tout...

 

30 MINUTES DE COACHING INDIVIDUEL (valeur de 50 euros)

Dès que tu as réservé ton exemplaire du programme " Entrainements Efficaces pour Trailer ", je vous offre 30 minutes de coaching en tête à tête. Par téléphone ou Skype.

Je t'aide à y voir plus clair dans tes entrainements, dans tes compétitions, dans ta préparation physique.

En quelques minutes, tu es plus efficace en appliquant la BONNE méthode pour progresser.

Tu vas éviter des erreurs qui peuvent te coûter chères.
Des erreurs dont tu ne soupçonnes même pas l'existence !

Attention !!!
Le programme Entrainements Efficaces pour Trailer
n'est pas fait pour tout le monde !

Si tu penses découvrir la méthode secrète pour gagner des minutes sur ton chrono, ou bien te lever demain matin et espérer ressentir l’effet du gourou, tu n’es pas au bon endroit...

De toute façon, la méthode miracle qui explose tout sur son passage, elle n’existe pas.

Si tu crois qu’il suffit de lire ou écouter l'ensemble du contenu du programme pour progresser en course à pied, tout en restant affalé dans ton canapé, tu te mets le doigt dans l’œil.

Par contre, en appliquant nos conseils et pépites à tes entrainements, sur les lieux de tes compétitions, ou encore autour de la nutrition sportive, tu progresses chaque jour un peu plus.

Tu mets en place des techniques éprouvées qui donnent des résultats.

Aussi, si tu affectionnes les reportages avec de nombreuses et belles photos, tu n'auras pas point cela ici. Le programme n'a pas vocation à se transformer en un album de photos.

Es-tu prêt à payer CE prix 
pour des entrainements
enfin efficaces ?

Avant de te le révéler, j’ai quelques détails à te livrer :

J’ai regardé ce qui se fait sur le web.

Pour voir comment se positionnent mes concurrents.

En course à pied, je n’ai pas trouvé grand-chose.
(si tu en connais, je suis preneur)


Fabien de programme 66 vend des programmes à 168 euros par an.
(si tu veux tous les programmes spécifiques qu’il propose, tu en auras environ
pour plus de 2000 euros par an)


Gilles Dorval vend ses programmes course à pied 197 euros.

Ils sont spécifiques aussi.

Soit un programme 10 kms, soit un programme marathon.
Si tu prends les deux, cela te fait 394 euros.
(tu as vu, je suis bon en maths lol)

Et si l'on va plus loin dans le raisonnement, et que l'on adapte à notre programme.
Nous avons 4 catégories de plans d'entrainement (trails courts, moyens, longs et ultras),
ce qui reviendrait à 788 euros.


Jean-Pierre Monciaux avec son application VO2-OT propose un coaching sur 12 mois :
382.80 € par an


Un coach à distance ?

50 à 100 euros par mois.

Et encore, je suis dans une fourchette basse.

 

En triathlon, j’ai trouvé un programme similaire qui s’attaque à toutes les distances.

C’est François Kartheuser qui l’a créée.

Il est proposé à 497 euros.


Bien sûr, je voulais une solution plus accessible…

Du coup, j'ai beaucoup réfléchis...

Et pourtant au final le prix de ce programme n’est même pas de 788 euros…

Ni même de 497 euros...

Pas non plus de 394 euros...

En te procurant ce programme aujourd’hui, ton investissement est seulement de…

 

Ooops, J'ai Oublié De Te Donner Ceci :
Des entretiens avec les meilleurs
trailers français !

C’est mon petit cadeau de dernière minute.

Cela fait plusieurs années que je sévis sur internet.

J’ai rencontré des champions de trail.

De vraies personnalités qui vont t’inspirer.

Mais attention, je ne te demande pas de reproduire les mêmes entrainements.

Ici l’intérêt est ailleurs.
Mais très bénéfique pour toi.
Comprendre ce qui les anime, ce qui les fait douter.

Ils partagent avec toi de nombreux conseils et astuces autour de l’entrainement, la nutrition, la gestion de course, etc...

Ils t’expliquent quelles sont les erreurs les plus fréquentes qu’ils ont rencontrées chez les trailers.
Ils se sont prêtés au jeu de l’entretien.
(Et cerise sur le gâteau, à chaque fois que je fais un nouvel interview, je le rajoute dans ce pack !)

Nous avons donc :

Julien Chorro : 1er Trail des 2 buttes (30 km et 800 m D+), 13e TDS – UTMB (120 km et 7000 m D+), 1er Osterlen Spring Trail (Suède) (47 km – 1100 m D+), 1er Trail du Pic du Midi – La Mongie (24 km/1600 m D+), 7e Garmin Mourne Skyline (35 km – 3400 m D+), etc...


Sébastien Camus : 1er au Laugavegur Ultra Marathon en 2016, 2ème place au grand raid de la réunion
en 2015, 3ème place au Madeira Island Ultra Trail en 2016, 4ème place à la 6000 D La Course des Géants
en 2016...


Julien Chorier : double vainqueur du Grand Raid, ou « La Diagonale des Fous » (163 km de course, 9 600 m D+), 1er Ultra Trail du Mont Fuji (156 km de course, 8 530 m D+) au Japon, 1er au Madeira Island Ultra Trail (115 km de course, 6 800 m D+) au Portugal, 1er de la Hardrock Hundred Endurance Run (160 km de course, 11 000 m D+) aux USA, 1er de La Ronda del Cims (178 km de course, 13 000 m D+) à Andorre...


Thierry Breuil : 5éme du championnat du monde de trail à Serre-chevalier 68 kms (2008), Vainqueur du marathon des Burons -Aubrac- 44 kms (2008), vainqueur du trail des Templiers à Nant 72 kms (2008), Champion de France de Trail 2010, champion du monde et vice-champion du monde par équipe en trail, etc...


Nathalie Mauclair : 2ème du Marathon des Sables en 2017 et 2016, Vainqueure de l’UTMB (2017), Championne du Monde de Trail (2017 et 2013), Vainqueure de la Diagonale des Fous en 2014 et 2013, 4ème au championnat du Monde de Trail et médaille d’or par équipe au Portugal (2016)...


Guillaume Beauxis : 1er au Trail du Gypaète (30km), 3ème au rail de Guerlédan 58km, 7ème - 1er Francais
au Lavaredo Ultra Trail (étape UTWT), 3ème au Grand Raid de la Réunion (165 km), 20ème au 80km Transvulcania (manche championnat du monde de skyrunning)...


Tous ces entretiens sont téléchargeables au format MP3.

La vérité, c’est qu’il n’a jamais été aussi simple de réussir à s'entrainer pour un trail...

Bon de Commande

Comment en finir avec tes doutes quant aux entrainements pour trailer…

Toutes les transactions sont 100 % sécurisées
Règlement possible par Paypal ou carte bancaire

Capitoul Sports - Copyright 2018 © - Mentions légales CGV

© Capitoul Sports - Tous droits réservés | CGV | Mentions légales