Ne donne pas raison à Coluche !

Il m’a fait souvent rire.

Ses sketches rencontraient souvent le succès.

Il faut dire qu’il avait adopté une sacrée dégaine lorsqu’il se produisait sur scène.

Avec les changements climatiques, les gilets jaunes, nos politiques actuels, il se serait éclaté !

Dommage, il est parti bien avant…

Qu’a-t-il dit ?

« Les sportifs, le temps qu’ils passent à courir, ils le passent pas à se demander pourquoi ils courent. Alors, après on s’étonne qu’ils soient aussi cons à l’arrivée qu’au départ ! »

Coluche – Artiste, Comique (1944 – 1986)

Je pense que c’est beaucoup plus d’actualité aujourd’hui encore.

Lorsque j’ai débuté la course à pied il y a plus de 25 ans, nous n’avions pas tous les outils actuels pour nos entrainements.

Les montres GPS étaient marginales.

Internet démarrait tout juste.

Nous utilisions un carnet d’entrainement.

On rentrait donc manuellement nos séances, nos ressentis, nos chronos.

On utilisait aussi une calculatrice pour établir nos différentes allures.

Et maintenant ?

Tu as à disposition des outils formidables.

Les montres GPS.

Les applications running.

Qui te promettent d’améliorer tes performances.

Qui te disent même que tu as un coach à ta disposition.
(Au passage : quel beau mensonge !)

Plus besoin d’apprendre le B-A-B-A du coureur, il te suffit de suivre leurs indications.

Un monde merveilleux…

Qu’est-ce qui cloche alors ?

70 % des coureurs se blessent durant leur carrière sportive.
C’est le résultat d’une étude scientifique parue il y a quelques années.

Sur une année, des chiffres concernant la fréquence des blessures et le pourcentage des coureurs touchés sont assez divers et variés.
Cela peut aller de 20 à 80 %.

Néanmoins, la réalité est là.

Les abandons sur les courses sont de plus en plus nombreux.
Et ce n’est pas dû au réchauffement climatique !

Beaucoup de coureurs, qu’ils soient débutants ou confirmés sont régulièrement déçus de leurs chronos.

La montre GPS ou ton application running ne fait pas tout.

Les coureurs doivent apprendre l’ABC pour courir mieux.

Et cela, malheureusement, tes joujoux préférés ne t’y aideront point.

Pourquoi cette citation de Coluche est encore plus d’actualité de nos jours ?

Car on empêche le coureur de penser.

De réfléchir à ce qu’il lui correspond le mieux en terme d’entrainement.

Par rapport à son niveau actuel et son passé sportif.

En rapport avec son environnement familial, professionnel.

La montre GPS ou l’application ignore tout cela.

Si tu suis aveuglément leurs programmes informatiques, tu perds ta liberté de décider ce qui te correspond le mieux.

J’ai une petite histoire à te raconter.

Une personne me contacte et me dit qu’elle est actuellement blessée après avoir suivi les entrainements d’une application dont je tairais le nom.
(l’une des plus populaires en plus !)

Cela peut surprendre.

Pourtant, lorsque ses entrainements m’ont été communiqués, j’ai été stupéfait !

Cette personne débutait la course à pied après 15 ans sans aucune activité sportive.

Cette application l’a fait courir entre 5 et 10 kms tous les jours du lundi au vendredi !
Bien sûr, ce n’était pas approprié.
Et au final, au bout d’un mois, son corps a craqué.

D’autres coureurs et coureuses sont onnibulés par les statistiques, les graphiques pleins de couleur…

Les montres GPS le savent et leur en mettent plein la vue.

Mais pose-toi cette question : sais-tu les exploiter pour rendre tes entrainements plus efficaces ?

Si oui, tant mieux pour toi.

Mais tu fais peut-être partie de la majorité des runners qui n’y comprennent rien.

Alors, oui, cela fait joli tous ces tableaux.

Ça déchire sa race…

Mais cela ne te fait pas avancer vers ton objectif.

Faut-il revenir à l’âge de pierre ?

En lisant tout ceci, tu te dis que je vais te proposer de tout jeter à la poubelle et de revenir en arrière.

Un simple chrono, un carnet d’entrainement, un crayon, une calculatrice…

Hé bien non, je ne suis pas révolutionnaire.
Du moins, pas jusqu’à ce point.

Par contre, tu dois utiliser à bon escient ces technologies.

Je te donne un petit exemple.

Il y a 25 ans, si tu voulais être coaché par un entraineur, tu devais passer par un club.

À distance, c’était très très compliqué.

Envoi des plans d’entrainement par la poste, et contact téléphonique uniquement.

De nos jours, grâce à Internet, tu peux être en relation immédiate avec un entraineur et échanger en illimité avec lui.

Tu peux profiter de son expertise, lui soumettre ton plan d’entrainement et avoir un retour constructif.

Cet entraineur peut corriger en direct tes erreurs.

Alors oui, cet entraineur n’est pas à tes côtés physiquement.

Mais c’est tout comme…

Tu échanges en direct avec lui.

Il y a différent moyen pour cela : Skype, Facebook par exemple…

Sans oublier les emails.

Si tu as cette volonté de progresser, j’ai donc la méthode qui va t’aider à franchir un cap.

Et tu vas garder ta liberté.

C’est toi qui vas choisir tes séances d’entrainement.

Celles qui te sont le plus profitables à l’instant présent.

Ou pour préparer un futur objectif.

Tu vas apprendre l’ABC du coureur.
(mais sans y passer des heures, en te focalisant sur l’essentiel)

Je vais t’enseigner tout cela dans la méthode Rubik.

Donc, si cela t’intéresse toujours, il te suffit de voir la présentation de la méthode en cliquant ici.

Tu y trouveras en milieu de page une vidéo avec la démonstration d’un de nos outils au service de ta performance.

Et on finit sur une nouvelle citation de Coluche, très actuelle elle-aussi :

« Dans les manifs, rien ne sert de partir à point,
il faut courir. »

Bon run,

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

PS1 : en t’inscrivant tout de suite, tu fais coup double.
Tu récupères le numéro du Mag de ce mois-ci.
Et dans quelques jours, tu auras aussi celui du mois prochain…

PS2 : si tu le désires également, tu peux recevoir 1 conseil par jour avec ce guide gratuit…
(mais cela ne sera pas aussi rapide qu’avec le Mag des Coureurs)

banniére-2

Auteur : Jean-Marc

Jean-Marc possède une solide expérience de la course à pied. Plus de 20 ans de pratique qui l’ont conduit du macadam parisien aux chemins de l’Ile Maurice, en passant par les dunes tunisiennes, les montagnes françaises, ou encore les chemins tortueux de l’Ile de la Réunion. Sa pratique de la course à pied lui aura permis de goûter à plusieurs épreuves sportives dont certaines mythiques : 5 et 10 kilomètres, semi et marathons, trail et ultra trail, courses horaires, kilomètre vertical, courses par étapes… Il anime régulièrement les Blog Testeurs Outdoor et Running-et-trail.net, il intervient aussi de temps en temps sur d’autres sites web pour prodiguer conseils et commentaires aux internautes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *