Comment S’entrainer (bien) mieux
sans jamais te lasser
à faire semaine après semaine
toujours les mêmes séances

et VRAIMENT PROGRESSER

(Inclus : des tonnes d’entrainement prêts à l’emploi,
personnalisés pour toi selon ton niveau actuel qui vont
te permettre de progresser dès les semaines qui viennent)

Cher ami coureur, chère amie coureuse

Tu aimes certainement courir avec un grand C.

Tu apprécies peut-être d’être seul avec la nature et les sensations de plénitude
que procurent ces efforts.

Et au retour de ton entrainement, tu as le sentiment du devoir accompli pour
ton bien être...

 

Courir te permet d’évacuer le stress de la vie quotidienne.

D’oublier les tracas journaliers qui plombent ton cerveau et ton esprit.

Tu adores certainement cette liberté que te procure la course à pied : un short,
un tee-shirt,
une paire de baskets et c’est parti !

 

Peut-être que tu cours pour t’entretenir physiquement, te dépasser, et te trouver
des objectifs.

Tu aimes aussi la sensation de l’adrénaline générée par tes victoires personnelles.

Et la satisfaction, quel que soit l’âge, de se mettre « à bloc » !

MAIS…(parce qu’il y a un mais)

Tu aimerais courir plus vite ou plus longtemps, te préparer à une course, battre tes propres chronos….

 

Tu sens peut-être que tu as atteint certaines limites.

 

Et que tu ne sais plus quoi faire.

Ni quel chemin tu devrais suivre.

 

Tu ne souhaites pas voir ta progression en train de stagner.

Et tu n'as pas envie d'être frustré par tes performances.

Même si tu cours avant tout pour le plaisir.

 

Un des risques ?

C'est de bricoler en adoptant au hasard et sans plan prédéfini, plusieurs techniques d’entrainement sans suivre une logique.

Et tu sais qu'en faisant ainsi, tu n'obtiendras pas les résultats que tu souhaites.


Tu n'as peut-être plus assez de temps pour t’entrainer.
Car à côté, tu as ta vie de famille et ta vie professionnelle à gérer.

 

Et tu ne vois pas comment tu peux t’améliorer sans en faire plus à l’entrainement.

 

Tu souhaites peut-être réussir tes objectifs personnels, mais sans sacrifier tout le reste.

 Tu ne dois plus avoir cette peur...

Et tu as peut-être peur de commettre des erreurs qui pourraient aussi te blesser.

 

Parce que tu le sais bien, les blessures sont la hantise de tous les sportifs.

Et que tu n’as pas envie de rester assis dans ton canapé à manger un pot de glace
ou un paquet de chips.

Environ 70 % des coureurs se blesseront un jour ou l’autre de leur vie de sportif,
selon l’American Academy of Physical Medicine & Rehabilitation.

 

Et donc, cela n’arrive pas qu’aux autres...

 

Voilà le témoignage de Karine que j'ai reçu :

« J’ai fait un marathon en juin et depuis pas trop de motivation.
Car j ai mal à la naissance de la cheville. 

 L’ostéopathe m’a remis en ligne enfin ce qu’il a pu...

Depuis je fais du vélo de route et j i du mal à concilier les deux...

Mes acolytes de courses sont blessés... Je n’aime pas courir la nuit...
 
Enfin pas grosse motivation d’habitude en janvier je fais un trail de 23.4 km
mais cette année pas d’envie.... aucune liste de courses faîte ce jour.
 

Voilà voilà déprime en vue docteur »

 



Les blessures, c’est bien la hantise numéro 1 du runner...


Car elle t’empêche de courir, même temporairement.

Et c’est une énorme frustration qui s’empare de toi.

Karine n’est pas la seule. Ses compagnons de course également.

Comme 70 % des coureurs qui se blessent selon une étude américaine.
(je sais je la répète souvent, mais il faut que cela rentre dans ton esprit)

Peut-être, tu as déjà été blessé également.



Pour les éloigner, il faut chercher les erreurs...


Ce n’est pas évident quand on a la tête dans le guidon.

Quand on prépare un marathon.

Que l’on s’entraine en groupe.


Mais qu’à côté, on a la famille, les enfants, les amis, et la vie professionnelle aussi.

Il faut TOUT gérer et ce n’est pas évident.

J’ai donc suggéré plusieurs pistes à Karine pour le rétablissement de sa cheville.

Mais dans son commentaire, ce n’est pas ce qui m’a alerté.

 



Qu’est-ce qui ne va pas alors ?


Elle et tous ces compagnons d’entrainement sont blessés.

Tu connais certainement cette expression autour de la théorie de la coïncidence :

« Une fois, c’est du hasard, deux fois, c’est une coïncidence, et trois fois, c’est l’action de l’ennemi (ou un complot). »

Ce que je veux dire par là, c’est qu’il n’y a aucun hasard quand tout un groupe est blessé.

 

  Une des raisons qui fait que 
70 % des coureurs se blessent...

Laquelle ?

L’entrainement est de mauvaise qualité.

Et aussi le surentrainement.

Car soyons clair, pour arriver à un niveau de fatigue extrême qui entraine des blessures et une lassitude dans un groupe de coureurs, c’est que le surentrainement est passé par là.

Le point faible des groupes est l’allure générale et non individualisée.

Tu as tendance à suivre plus fort que toi, à t’accrocher au groupe, et à ne pas respecter tes propres allures.

De plus, quand tu as un objectif en commun, les coureurs ont aussi tendance à faire de chaque entrainement une compétition.

Toujours finir devant le copain est un mécanisme que l’on enclenche régulièrement même insconsiencement.


Et si tu ne cours qu’en groupe, tu dois te méfier du pouvoir d’attraction du groupe :

Qu’est-ce j’entends par là ?

Si plusieurs membres du groupe arrêtent de courir, alors les membres restants arrêtent aussi.

Tu as pu le constater si tu as fait partie d’une association.
Ou que tu fais encore partie d’une association.

Par exemple, en période de vacances, il y a très souvent des entrainements communs qui sautent.

Est-ce que pendant ce temps là, les membres vont aller courir seul ou en plus petit groupe ?

Quelques un oui.

Mais la majorité ne fera rien et attendra la reprise des entrainements.


Donc, oui, pour les sorties en groupe, mais à certaines conditions :

- Surveiller tes allures pour rester dans une zone proche

- S’entrainer aussi seul, car ce n’est pas une punition.
(et cela aussi renforce ton mental tout en t’apprenant la gestion de tes allures)



Maintenant, voilà 3 synthômes pour éviter le surentrainement.

Car on vient de le voir, c’est la cause des blessures dans ce groupe.

Il y a des signaux qui peuvent t’alerter si ton système va dérailler.

Je t'en propose 3 pour aujourd'hui.


- 1er symptôme :

Une augmentation du rythme cardiaque au repos et une tension artérielle élevée.

Maintenant, avec les dernières montres GPS qui possèdent le cardio au poignet et le suivi du sommeil, il est facile de connaitre ses pulsations au repos.

Si tu constates que ta moyenne est en train d’augmenter, c’est que tu rentres dans une fatigue passagère plus importante.

Tu vas devoir alors faire un petit tour de table mental et te poser ce genre de questions : mes entrainements me fatiguent-ils trop ? 
Ma vie familiale ou professionnelle est-elle plus agitée qu’avant ?
Est-ce que je dors bien en ce moment ?


- 2ème symptôme :

Un état de santé déficient (infections).

Si tu as tendance à tomber malade sans qu’il y est un virus dans les environs,
cela peut aussi être dû à la fatigue excessive.

Un corps très fatigué va puiser dans ses réserves et ne pourra plus produire
ses anticorps nécessaires pour se protéger.

Au-delà de te poser les questions ci-dessus, tu peux aussi t’interroger sur
ton alimentation.
Pour savoir si elle t’apporte tous les nutritiments dont ton organisme a besoin.


- 3ème symptôme :

Des douleurs musculaires ou articulaires persistantes.

Être fatigué après un entrainement est tout à fait normal.

Avoir quelques douleurs peut aussi faire partie du processus normal.

Mais si tu as une douleur qui persiste sur une période assez longue
(1 semaine par exemple), c’est qu’il y a quelque chose qui cloche.

Cela peut provenir d’un surentrainement, mais pas obligatoirement.

Ta façon de courir, ta gestuelle de course peuvent aussi entrainer des contraintes musculaires et articulaires.

Ces contraintes font que ton organisme va se mettre en mode « alerte »
et qu’il va d’envoyer des signaux sous forme de douleurs.


Ce que tu dois savoir aussi sur le surentrainement ?

Le surentraînement ou « overtraining » est une accumulation de fatigue physique
et psychologique.

Qui entraine une chute des performances chez le sportif

Tu dois savoir qu’à chaque séance d’entraînement, le coureur soumet ses muscles
à des efforts plus ou moins importants.

Et que cela nécessite une période de récupération. 

Car le surentraînement intervient lorsque les muscles trop sollicités ne peuvent
plus produire d’effort.


Et souviens-toi de ceci : 

La principale cause du surentraînement chez le coureur reste tout de même
un excès du volume des séances de course associé à une récupération trop courte
ou de mauvaise qualité.


En attendant, tu peux changer ta façon de courir en adoptant la bonne méthode...

Mais avant que j'explique ce qui va changer pour toi...

  Voici pourquoi tu n’arrives pas à progresser
aussi vite que tu le voudrais

Tu as peut-être acheté des livres ou des magazines running.

Les livres qui peuvent te donner certaines clés sont trop longs à lire,
trop compliqués à comprendre à cause de leurs nombreux termes scientifiques.

Très souvent, ils ne sont par ailleurs pas adaptés à ton cas personnel.

Et n’incluent pas forcément la mise en pratique.

Tu as peut-être aussi essayé un plan « tout fait » d’un livre ou magazine, mais personne ne s’occupe de toi.

 

Et tu te demandes comment faire lorsque tu as un imprévu ou un empêchement
pour mener à bien le programme.

 

Tu sais aussi que tu n’obtiendras aucune réponse à tes questions et aucune assistance, car tout simplement, les éditeurs n’ont pas prévu de support à cet effet.

 

Les plans gratuits « tout faits », c'est une fausse bonne solution.

 

Pourquoi ?

Car ils ne sont pas forcément adaptés à ton cas personnel.

Et comme tu ne peux pas contacter un entraineur pour qu'il le corrige pour toi.
Ou qu'il puisse répondre à tes questions et qu'il t'aide à l'aménager,

Tu te retrouves encore tout seul.

 

Les forums et les réseaux sociaux ? C'est à fuir rapidement !

 

Car cela part dans tous les sens.

Il y a parfois du bon mais généralement, c'est du très mauvais.

Tu vas perdre ton temps à décortiquer les réponses.

Ce qui fait que tu y passes des heures et des heures.

Et qu'à la sortie, tu n'a rien trouver qui puisse t'aider à mieux courir.

 

Sur les réseaux sociaux, c’est la course aux selfies ou à la publication de son chrono pour récolter un maximum de likes et de partages.

 

Mais combien d’entre eux sont vraiment intéressés par te voir progresser en
course à pied ?

 

En 2016, un utilisateur de Facebook s’y consacrait en moyenne 50 minutes quotidiennes.

Ceci se fait alors au détriment d’autres sports, donc de la course à pied.

 

A la place, tu pourrais rajouter 1 entrainement, ou 1 séance de Yoga ou stretching,
ou lire un livre running regarder une vidéo autour du running.
(si possible les nôtres lol)

Tu sais que cela te serait plus profitable au lieu d’aller lire les déboires des uns
et des autres, ou de dépenser ton capital nerveux dans des discussions enflammées.


Et tu sais pertinemment que ce n’est pas le chemin à suivre pour espérer
un changement positif.

 

Tu t’en doutes, du coup :

Tout ça ?

C’est des ressources “sympas” à consulter.

Mais ce n’est pas ça qui va vraiment t’aider à TRANSFORMER tes performances…

 Ce qui peut aussi plomber ta façon de courir...

Mais il y aussi sans doute d’autres erreurs que tu fais.

Sans même t’en rendre compte…

Comme beaucoup de runners que je connais, tu fais toujours plus d’entraînement.
(C’est normal après tout quand on veut progresser).

Tu cours toujours plus.

Dès que possible.

 

Le problème ? C’est que …

 

Tu as peut-être envie de toujours plus d’heures, toujours plus de volume pour
tes entrainements.
(surtout si tu envisages des courses longues comme le marathon ou un trail
longue distance)

Tu as toujours plus de choses à faire et toujours plus de méthodes pour essayer
de progresser.

Parfois en vain.

Tu ne vois pas forcément des progrès dans ta façon de courir.
Ni dans tes chronos.

 

 

Moins je cours, moins vite je progresse ?

 

Au début, c’est normal de penser ainsi.

 

Car tu constates que si tu passes de deux entrainements par semaine à trois entrainements, tu cours mieux.

 

Tes chronos s’améliorent.

Mais ce n'est qu'illusion.

Car cela ne dure qu'un temps...

 

 

En voulant en faire plus, tu risques de t'infliger un stress trop important
et aller au-delà de ce que ton corps peut accepter…

 

C’est alors que tu peux basculer dans le surentraînement…

 

Et là on ne progresse plus voire on se blesse !

Tu dois savoir que le stress que l’on impose à notre organisme est un mélange
du volume et de l’intensité de notre entraînement…

 Le dosage est important.

Ceci entraine beaucoup de fatigue.

 

Une règle que tu peux utiliser dès aujourd’hui !!!

 

Cette règle dit qu’il ne faut pas ajouter plus de 10 % à son volume par année d’entraînement.

Et c’est la même logique quand on regarde d’une semaine à l’autre.

On ne passe pas de 50 km à 90 km d’une semaine sur l’autre quand on n’est pas habitué à un volume aussi important de kilomètres.

 

Et tu es peut-être aussi entouré de runners qui en font plus que toi…

 

Qui te disent que c’est la seule solution si tu veux faire telle ou telle course.

Tu as alors voulu reproduire ce qu’ils faisaient.

Toujours en suivant les conseils de ces runners.

 

Mais ils ne sont pas à l’écoute, ni attentifs à ta situation.

Ils pensent simplement que ce qui a fonctionné pour eux fonctionnera pour toi et les autres…

Et ont-ils été formés pour te conseiller et te guider dans ta pratique du running ?

 

Alors qu’en fait...

 

Le but que tu dois rechercher est de t’entrainer MIEUX.

Et aussi de récupérer PLUS rapidement.

  …et ta vie personnelle

 En plus ?  


Niveau vie personnelle, ça devient vite une catastrophe….

 

Tu as ton travail dans lequel tu dois déjà être performant.

Mais ta famille attend aussi que tu t’occupes d’elle.

Et toi aussi, tu aimerais passer plus de temps avec eux.

Ce sont tes responsabilités qui te rattrapent.

Mais tu as des amis que tu veux voir, avec qui tu veux partager des repas, un verre
ou un ciné.

Et il t’arrive de refuser, car tu as un entrainement.

 

Tu passes alors pour un grincheux...


Comme tu en fais toujours plus, tu dois récupérer ET tu dois t’entrainer plus
que jamais !

Ta vie et ton emploi du temps ne sont pas extensibles.

Du coup, tu as surtout l’impression de courir après le temps qui te fait défaut…

 

Ton corps arrive peut-être à saturation...


Et c’est alors normal que tu n’arrives pas à atteindre les résultats que tu souhaites.

À devoir trop en faire, tu finis par ne plus t’entrainer et récupérer correctement
alors que c’est la combinaison des 2 qui fait progresser.

 

Plus que le volume, le nombre d’heures ou de kilomètres effectués à l’entrainement, c’est la QUALITÉ du contenu de tes séances qui fait
cette différence !

 

C’est ainsi que certains runners intelligents arrivent à progresser plus vite tout en s’entrainant moins que les autres.

Et en plus du temps gagné chaque semaine, le double avantage que cette technique offre, c’est que c’est ton temps de récupération qui est augmenté !

  La façon détournée de te sentir
totalement perdu...

Tu le sais si tu t’intéresses au sujet.
(et si tu lis encore ces lignes, c'est que forcément cela t'intéresse)

Il y a tellement de sortes d’entrainements, de techniques différentes, d’exercices
à faire en course à pied ou en renforcement musculaire.


De manières de s’alimenter et s’hydrater ou de matériel à acheter, que tu ne sais
plus où donner de la tête.

(et en plus, je vais te parler d’une nouvelle méthode)

Il y a toujours un livre, un ami triathlète, une vidéo, un coach ou une méthode qui
te dit de faire ceci ou cela, pas comme ci, pas comme ça…

 

Mais il arrive régulièrement que tout se contredise, non ?

 

Tu n’arrives plus à faire la différence entre ce qui marcherait pour toi.
Et ce que tu dois éviter de faire.


Ce n’est pas de ta faute si tu es perdu dans tout ça.

 

Et je peux t’assurer que ce problème, lorsque je l’ai bien identifié, j’ai mis du temps
à me rendre compte à quel point il me rongeait et m’empêchait de progresser avec confiance !

 

J’ai commencé par des abonnements de magazines.

J’en avais jusqu’à 4 en simultané !

J’ai acheté aussi beaucoup de livres running. J’ai une armoire pleine…

Si tu cherches un livre running de 20 ans d’âge, je l’ai peut-être en stock :)

 

Ce que tu dois éviter absolument c’est de mélanger les méthodes, les plans d’entrainement...

 

De prendre 1 truc chez l’un, 1 machin chez l’autre, et pk pas machin-truc chez
un troisième.

 

C’est la meilleure façon de te planter.


Et au bout du compte, tu n’as pas de bonne structure, ni de planification logique.

Et donc pas de méthode d’entrainement efficace, adaptée pour toi.

Afin de te faire progresser sur le long terme.

Et c’est ça le cœur de ton problème.

 

C’est ça qui t’empêche d’être le meilleur runner que tu puisses être et de faire exploser le potentiel énorme qui est en toi !

  Une façon perverse d'aller droit
dans le mur !

Une autre tendance est de vouloir aller trop vite. De mettre la charrue avant
les bœufs.

Participer à un ultra trail alors que l’on n’a pas encore dépassé les 50 kms sur
un ultra trail.

Faire un marathon alors que l’on a que quelques semaines d’entrainement.


Souviens-toi juste de la règle des 10 % que j'évoquais plus haut.

D'ailleurs, je t'invite à faire un calcul rapide.

Tu prends ton nombre d'heures d'entrainement et ton nombre de kilomètres parcourus de chaque mois et tu regardes si tu es dans les clous.

 

Cela n’épargne pas les bons coureurs non plus...

 

J’ai en mémoire un coureur qui avait plusieurs années de pratique, qui après un arrêt forcé de 6 mois pour une blessure (certainement pour surmenage et trop de quantité d’entrainement), a participé à un semi trois semaines après.

Il a fait une rechute juste après...

 

Les risques de blessures, de rechute, de méforme quotidienne sont nombreux
et plus fréquents si tu maltraites ainsi ton corps…

Le problème, c’est que…

Tu t’entraines peut-être tout seul et tu manques de motivation pour faire
certains types de séances.

Tu aurais besoin d’un canevas, d’une méthode, qui puisse d’éviter d’être perdu
dans tes entrainements.

 

Car tu te doutes que tu ne progresseras pas si tu n’as pas de bonne structure,
ni de planification logique...

 

Et donc pas de méthode d’entrainement efficace, adaptée pour toi,
afin de te faire progresser sur le long terme...

 

Tu n’y arriveras pas.

 

 

Et si tu t’entraines tout seul, tu risques de finir par manquer de motivation.

Tu ne t’entraînes alors plus correctement, tes résultats baissent.

Et tu perds aussi le plaisir de ta pratique.

    Voilà pourquoi toujours plus courir
est une erreur
...

Et pourquoi tu dois au contraire apprendre
à courir plus intelligemment,


EN FONCTION de ta forme actuelle
et de tes objectifs personnels

Grâce à la méthode Rubik, tu as maintenant la possibilité de te libérer du temps chaque semaine pour ta famille, ton travail ou tes autres passions.

Tout en t’assurant quand même de progresser en course à pied !

 

Je vais te présenter une méthode tirée de plus de 25 ans de pratique
de la course à pied.

 

Et qui va te permettre de progresser comme jamais jusqu’ici.

Simplement en t’entrainant en fonction de ton niveau, de ta forme et
de tes objectifs actuels.

(Oui, comme tu le ferais si tu avais un coach qui s’occupait de toi comme d’un professionnel !)

 

Tu l’as compris :

 

Mon but pour toi, afin que tu progresses de façon SENSIBLE, VITE…

Ce n’est pas que tu t’entraines PLUS. Mais que tu t’entraînes MIEUX.

 

Cerise sur le gâteau ?

 

Tu ne vas plus mettre en péril ta vie professionnelle et familiale.

Tu ne vas plus y passer autant d’heures chaque semaine.

    Imagine….

Si tu pouvais savoir exactement quel entrainement faire
à chaque moment…

Si tu pouvais poser toutes tes questions à un entraineur
sans perdre ton temps à chercher la bonne réponse
un peu partout sur le web...

Si tu pouvais passer d'un programme à un autre
en fonction de ton objectif...

Si tu pouvais à tout moment avoir l'oeil avisé d'un entraineur
sur tes entrainements.
Pas seulement sur ta dernière semaine.
Mais aussi sur tes derniers mois...

 

Est-ce que ça ne t’aiderait pas à progresser
bien plus vite qu’avec les méthodes d’entrainement que tu suis jusqu’ici ?

   C’est pile mon objectif pour toi.  

Que tu saches exactement quoi faire, à chaque moment.

En fonction de ta forme, de ta progression
et de tes courses à venir.
 

Comme si ton coach personnel préparait
ton programme d’entrainement personnel.


Par exemple :

Tu prépares un marathon qui a lieu dans 3 mois.

Tu regardes dans les plans d’entrainement que je t’ai préparés.
Et tu choisis l’une des 3 séances spécifiques que je te recommande à ce stade.

 

Et, si jamais tu te retrouves à n’avoir qu’une heure pour courir ce week-end ?

Je te dis exactement quoi faire également pour que ta sortie soit quand même efficace.

 

Ensuite ?

Tes séances évoluent en fonction de la date de ton marathon.

 

Et c’est la même chose quels que soient le type de course ou d’objectifs
que tu as
.

   La méthode Rubik, c’est quoi ?

C’est ton plan d’entrainement à la carte, personnalisé.

Comme si tu avais un coach qui te disait où concentrer tes efforts.

 

Nous voilà dans le cœur de la machine.

Je suis tout excité de te la présenter.

Car je suis intimement persuadé qu’elle va t’être bénéfique.

 

Je te préviens juste de ceci : chaque fois qu’un module devient disponible,
le tarif d’adhésion à la méthode Rubik augmente.

(sauf pour ceux ou celles qui sont déjà à l’intérieur qui bénéficient des mises à jour
gratuitement).

 

Donc si tu hésites ce coup-ci, lorsque tu reviendras sur cette page, il se peut que
le tarif ne soit plus le même.

    Module 1 : ta progression à vitesse grand V

L'objectif est que ce soir avant le journal de 20 heures, tu sois en mesure d'attaquer
par un des programmes d'entrainement.

(bon bien sûr, si tu prends la méthode juste avant, je ne peux pas te le garantir lol)

Ce qui t'attend dans ce module :

  • Comment bien démarrer le programme et retirer un maximum de résultats
    positifs du programme. La méthode s’appuie et s’articule autour de 5 allures.
  • Évaluer son niveau est la première étape. Elle est nécessaire et indispensable
    pour mesurer tes progrès et adapter ton entrainement en conséquence.
  • Tu vas avoir à disposition tout le protocole pour calculer ton potentiel.
    Comme si je te coachais de l’échauffement à la mise en place,
    puis ensuite au retour au calme.
  • Avec ce test facile et rapide, tu vas déterminer dès aujourd’hui tes 5 allures
    de coureur.
  • Et pas besoin d’aller dans un centre médico-sportif, de payer une session spéciale ou d’adhérer à un club pour ce test !

    Module 2 : décollage imminent !

Poser les bonnes bases, découvrir les bonnes habitudes d’entrainement.

Et commencer à appliquer directement les séances clés en course à pied
pour progresser immédiatement.

Ce module est très digeste.
Il dure moins de 30 minutes.
Et il est découpé en plusieurs petits chapitres.

Car l'objectif premier de la méthode Rubik est de faire.

D'agir et de se mettre en action rapidement.

 

 Tu vas trouver dans ce module :

  •  Le concept « 1 + 0 + 1 = 3 »
    Comment tu peux éviter les blessures à 99 % alors que 70 % des coureurs
    vont se blesser dans la saison. (statistiques fournis par une étude sérieuse
    sur les blessures des runners)
  •  La formule « 3 + 1 »
    Cette formule est INDISPENSABLE pour toute personne souhaitant éviter
    le surentrainement sans avoir à se prendre la tête dans son planning.
  • La loi de Rubik
    Ce qui fait que la méthode Rubik est différente des programmes d'entrainement classiques..
    Et cela va te permettre de progresser encore plus rapidement.

  • La règle du changement permanent
    Tu vas utiliser un principe détourné très efficace qui a emmené Arnold Schwarzenegger au sommet de la forme physique.
    (mais sans utiliser un seul produit dopant !)
  • La fausse solution du saute-mouton
    C'est à la base un reflexe commun à de nombreux runners.
    Et pourquoi tu ne dois pas le faire.

Module 3 : tes outils de progression massive

 

Ce que les montres GPS ou les applications téléphoniques les plus puissantes de la planète ne pourront deviner...

Tu te réfères certainement à ces joujoux électroniques.

Pour calculer tes allures, ta VO2max, tes indices de forme, ta cadence de foulée, ton oscillation verticale...

Bref, tes performances sont dans ta montre ou dans ton application.

Pourtant, elles ont un GROS défaut.

Et elles peuvent t’induire en erreur.

 

Pourquoi ?

Elles sont incapables de connaitre ton ressenti réel.

Comment tu te sens à l’instant T.

Après ton dernier entrainement. Ou ta dernière compétition.

Elles se fient uniquement à ta fréquence cardiaque pour te dire si tu es en forme ou pas.

Mais elles ne connaissent rien de ta fatigue physique ou mentale.

Peut-être cours-tu alors que tu es un peu malade.

Ce qui est pour la montre une simple sortie en endurance se transforme en dur labeur pour toi.

Du coup, tu te sens très fatigué alors qu’elles t’affichent que ta récupération doive être courte.

Peut-être que tu fais ta sortie ce soir alors que tu es quand même sur les rotules après une journée de travail.

Et après peut-être avoir accompagné tes enfants sur le chemin du retour à la maison.

Là aussi, il te sera dur de tenir les allures que tu voulais.
Mais elles te disent toujours d’accélérer...

 

Il existe plusieurs techniques pour connaitre son vrai niveau de forme.

Mais ces techniques ne sont pas dans ta montre GPS ou ton application.

Je suis fier d’avoir fait développer une application sous format Excel qui va te permettre en quelques clics de savoir où tu en es vraiment.

Et d’adapter facilement tes entrainements sans craindre des conséquences négatives.
(pense aussi qu’avec la méthode Rubik, tu es en contact permanent avec moi, ton entraineur)

Ce que contient ce module :

 

  • Le Calculateur Express Rubik au format Excel
    Avoir en un coup d'oeil ces 5 allures de course, calculées à au centième
    de secondes près, sans avoir à sortir la calculatrice.
  • Le calendrier magique au format Excel
    L’outil " ignoré " qui génère tes performances pendant que les montres GPS
    ne t'apportent rien de plus. 
  • Tes sensations dépouillées
    Tout savoir sur ton état de forme en un seul clic et sans avoir besoin d'être connecté à Internet.

DÉMO : comment vais-je te suivre et te guider au quotidien ?

Module 4 : Chauffe tes baskets !

Ce module s’adresse aux runners n’ayant jamais suivi de plan d’entrainement.

Ou qui sont en phase de reprise après une blessure ou après une compétition.

Ou pour ceux ou celles qui débutent avec 3 entrainements par semaine.


Voilà le contenu du module :

  • 4 à 12 semaines de préparation avec les séances clés

Module 5 : Je développe mon potentiel

Idéal pour ceux ou celles qui n’ont pas d’objectif proche.

Et qui choisissent de renforcer leurs acquis tout en développant de
nouvelles qualités.

 

Dans ce module, tu vas trouver :

  • 4 à 12 semaines de préparation avec les séances clés

Module 6 : Passe Partout

 Ici, ce module va plaire à ceux ou celles qui n’ont pas un objectif en particulier.

Mais qui souhaitent pouvoir s’aligner à certaines compétitions en s’inscrivant
au dernier moment.

 

Il permet de maintenir un niveau de forme optimal tout en permettant
de s’aligner sur des courses de ce format : 5, 10 kms ou semi.

Mais aussi trails courts et trails jusqu’à 25 / 30 kilomètres.

 

Tu y trouveras :

  • 4 à 20 semaines de préparation avec les séances clés

Module 7 : Trailer à 40
(NOUVEAU !!!!!)

 Ici, sont concernées les trailers ou tous ceux ou celles qui veulent s'inscrire à un trail jusqu'à une distance de 40 kms.

 Tu y trouveras :

  • 12 semaines de préparation avec les séances clés
  • Une vidéo (ou MP3) explicative pour bien utiliser ce plan.
    Je suis également joignable directement pour répondre à tes questions.

Les autres modules à venir ?

Je te le redis : j'ai un projet ambitieux.

Le programme le plus complet du web francophone.

Plus de 20 modules sont prévus.

On devrait dépasser largement les 100 séances d’entrainement à ta disposition.

Et sans aucun abonnement !
(du moins, pour l’instant)

À terme, c’est l’objectif de la méthode Rubik.

Par contre, chaque fois que je rajoute un nouveau module.

J'augmente le tarif de 20 à 30 euros par module.

Ce qui fait une TOTALE différence...
... C'est que...
... Tu ne vas plus jamais être seul !!!

Ceci t'aide à apprendre à construire le programme de formation parfait pour
répondre à tes besoins personnels.

Tu vas réduire tes risques de blessure.

En suivant les conseils supplémentaires que je te donnerais à travers des séances
de coaching de groupe.

Pour être plus fort et plus rapide...

Des ressources en ligne exceptionnelles pour t'aider à courir fort, tirer le meilleur
parti de ton entraînement et organiser ta meilleure course.

Les séances de coaching de groupe permette de trouver la solution la mieux
adaptée à tes besoins parmi nos différents programmes.

1 fois par mois nous nous réunissons.

Le replay du coaching de groupe est bien sûr disponible ensuite dans ton
espace privé.

Nota : nos confrères font payer 97 euros la séance de coaching de groupe !


Les premières séances de coaching que tu vas déjà télécharger :

  • Comment prévenir les blessures ?
  • Tout ce que tu dois savoir sur l'entrainement à jeun.
  • S'affuter comme un dieu Grec.

 

Des BONUS surprises de grandes valeurs
qui t'attendent dès aujourd'hui !!!
(ils peuvent être supprimés à tout moment)

 

Prime à ceux ou celles qui se bougent.

Ces CADEAUX sont pour l’instant disponibles, mais ils peuvent être retirés
à n’importe quel moment.

(Et sans préavis !)

 

Suivi et accompagnement OFFERTS (valeur 120 euros par an)

Je réponds à toutes tes questions autant que tu le souhaites.

D’ailleurs, dès que tu entres dans la méthode Rubik, tu as accès à mon adresse email,
à mon Skype.


Et même à mon numéro de téléphone professionnel !

 

L’objectif est ici clair : te donner le meilleur accompagnement possible.

Ce qu’une application téléphonique ne peut pas te proposer.

Ni même un plan d’entrainement gratuit du web.

Ni un plan d’entrainement contenu dans un magazine ou livre running.

Mais la méthode Rubik le fait.

 

Comme si je te coachais en direct.

 

Mises à jour OFFERTES (valeur 120 euros par an)

Une fois que tous les modules sont disponibles, la méthode Rubik n’est pas morte.

 

Elle vit toujours.

De nouvelles séances d’entrainement peuvent arriver à tout moment.

En suivant les dernières avancées et recommandations scientifiques dans l’entrainement, la méthode Rubik aura toujours les dernières tendances qui fonctionnent...

 

De nouvelles vidéos ou audio vont voir aussi le jour et compléter le contenu
déjà fourni.

 

Les Études de cas (22 à ce jour)

Je reçois de nombreuses questions autour de l’entrainement, de la nutrition,
ou des blessures.

Toutes les études de cas où je réponds à une question précise d’un runner sont disponibles ici.

(bien sûr, tous les ajouts futurs sont compris dans la formule actuelle)

 

La théorie avec la pratique

Pour que tu possèdes toutes les armes possibles et imaginables.
Qui vont t’aider à progresser plus vite.

 

Un endroit particulier où tu vas apprendre énormément de choses.

Que tu pourras télécharger pour écouter plus tard.
(comme tous les modules de la méthode Rubik)

Pendant que tu es sur la route ou dans les transports communs.
Quand tu fais la cuisine.
Ou lorsque tu cours...

 

Un CADEAU en plus :
Le livret de l'EnTraiNeuR chez toi !

Tu reçois un livre au format papier chez toi (valeur 29 euros) :

– Les 5 leviers pour réussir un ultra trail pour être aussi fort que Kilian Jornet
(et en accord avec ton Mindset du coureur)

– Le test pour bien calculer ta FCM
(c’est celui qui renvoie les formules théoriques à l’âge de pierre !)

– 8 semaines d’entrainements pour devenir le nouveau bâtisseur de pyramides
(que même les plus grands pharaons de l’histoire vont être verts de jalousie)

8 semaines qui sont là pour booster ton cardio et tes jambes tout en diversifiant les entrainements que tu connais déjà.
(donc les séries barbantes et répétitives des séances de VMA traditionnelles)

Idéal avant une préparation spécifique à un objectif.

Ou pour préparer un trail court, un 10 kms ou un semi.

 Et si tu possèdes déjà ce numéro de l'EnTraiNeuR, je t'enverrais alors un autre numéro.
Ou un autre de nos livres running.

À quel prix devrais-je te proposer
cette méthode ultra complète ?

J’ai regardé ce qui se fait sur le web.

Pour voir comment se positionnent mes concurrents.

En course à pied, je n’ai pas trouvé grand-chose.
(si tu en connais, je suis preneur)

 

Fabien de programme 66 vend des programmes à 168 euros par an.
(si tu veux tous les programmes spécifiques qu’il propose, tu en auras environ
pour plus de 2000 euros par an)

 

Gilles Dorval vend ses programmes course à pied 197 euros.

Ils sont spécifiques aussi.

Soit un programme 10 kms, soit un programme marathon.
Si tu prends les deux, cela te fait 394 euros.
(tu as vu, je suis bon en maths lol)

 

Jean-Pierre Monciaux avec son application VO2-OT propose un coaching sur 12 mois :
382.80 € par an

 

Un coach à distance ?

50 à 100 euros par mois.
Et encore, je suis dans une fourchette basse.

 

Le site RunningCoach propose un suivi avec un échange régulier avec un coach
pour 830 euros par an.

 

En triathlon, j’ai trouvé un programme similaire qui s’attaque à toutes les distances.

C’est François Kartheuser qui l’a créée.

Il est proposé à 497 euros.


Actuellement, si tu as bien lu ce qui précède, la méthode Rubik est fonctionnelle.

Mais encore incomplète.

C’est pour cela que tu ne vas pas t’inscrire au plein tarif.

Tu ne vas pas souscrire un abonnement à 830 euros par an.

Elle ne va pas non plus te couter 497 euros.

Ni même 394 euros.


C’est une chance pour toi.
(seulement si tu sais la saisir au bon moment)

Une chance de bénéficier d’une méthode ultra complète à un fragment minime de son tarif final.

  Attention, la méthode RUBIK n'est pas
pour toi si...

Si tu penses découvrir la méthode secrète pour gagner des minutes sur ton chrono,
ou bien te lever demain matin et espérer ressentir l’effet du gourou,
tu n’es pas au bon endroit...

De toute façon, la méthode miracle qui explose tout sur son passage, elle n’existe pas.


La Méthode Rubik n’est pas pour les gens qui n’appliquent jamais rien…
Ni pour ceux qui ne comprennent pas que le meilleur investissement qu’ils puissent faire, c’est en eux-mêmes…

Pas plus que pour les fans des gourous du oueb qui pensent qu’ils peuvent apprendre une technique de ninja aujourd’hui et être de suite meilleur dès mardi prochain… 


Si tu crois qu’il suffit de lire ou écouter les vidéos ou MP3 du programme
pour progresser en course à pied, tout en restant affalé dans ton canapé,
tu te mets le doigt dans l’œil.

 

Si tu n’utilises pas activement nos conseils ou nos séances d’entrainement,
tu perds alors ton temps. Mais aussi ton argent. 

Pour suivre notre méthode Rubik, il ne faut pas que tu sois en mode passif.

Tu suis nos séances, tu échanges régulièrement avec nous.
C’est comme cela que l’on peut devenir meilleur.
 

 

En appliquant nos conseils et pépites à tes entrainements, sur les lieux
de tes compétitions, tu progresses chaque jour un peu plus.  

Tu mets en place des techniques éprouvées qui donnent des résultats. 

Enfin, si tu n’es pas prêt à quelques changements dans ta façon de t’entrainer,
d’appréhender la course à pied, alors tu prends la place d’une personne motivée.

 

Notre vision de l’entrainement n’a rien d’extraordinaire, simplement, on estime
que si tu t’engages avec nous, c’est pour changer quelque chose que tu fais mal actuellement.

Tu ne t’en rends peut-être pas compte en ce moment, mais nous serons là
pour te guider.
 

 

Je te rassure sur un point quand même, que tu rejoignes ou pas ce programme :
tu auras toujours une oreille attentive et je répondrais à tes questions.

  La méthode Rubik est pour toi si…
(avec 1 principe à connaitre avant de t'engager)

Tu aimerais que tes amis, collègues et ta famille soient heureux de te voir
t’épanouir en course à pied.

Et tu voudrais partager avec eux ton plaisir, sentir que tes exploits personnels
les enthousiasment totalement.


Tu reviens peut-être de loin avec ta condition physique et ta santé et tu aimerais
te montrer à toi-même ainsi qu’aux autres que tu es capable d’accomplir des
choses extraordinaires.

Tu cours aussi peut-être parce que tu recherches également à sentir ton esprit
libéré et ton corps détendu. 


Tu aimes peut-être la compétition et voir les chronos s'affoler est l'un de tes kifs préférés lorsque tu cours.

 

Tu cours 3 à 4 fois par semaine.
(si tu cours 2 fois par semaine, nous avons un programme pour passer sereinement
à 3 séances par semaine)

Et tu as envie de progresser en course à pied, t'échanger régulièrement avec un entraineur.

 

Tu souhaites devenir quasiment autonome.

Car tu aimerais avoir plus de temps pour faire des entrainements de qualité.
Et te sentir mieux avec ton corps. 

Tu souhaites gagner en liberté et ne plus être sous le dictat de ta montre GPS ou de ton application téléphonique.

Tu désires comprendre ce qui fonctionne le mieux pour toi et l’appliquer au quotidien dans tes entrainements.


Et tu es prêt à t’investir sur le long terme avec un entraineur et partager
avec lui tes aventures en course à pied.

 

Qui suis-je pour que tu me fasses confiance ?

Je suis né l’année du premier sommet de la Terre, j’ai effectué mes premiers pas à Toulouse (31).

Dès mon plus jeune âge, j’ai pratiqué diverses activités sportives.

Il fallait bien canaliser mon énergie débordante, et puis casser des carreaux de fenêtres de la maison en jouant au ballon dans le jardin, cela ne faisait pas très plaisir à mes parents.

 

J’ai commencé par le judo pendant quelques années, puis, région Sud Ouest et culture rugby oblige, j’ai débuté une longue carrière de rugbyman (en commençant par le 13 puis le 15), et pendant cette période, j’ai fait quelques essais en parallèle sur des courses sur route (10 kilomètres maximum) et course VTT.

 

Vers 22/24 ans, il y a un changement radical dans mes activités sportives : je passe du rugby aux sports outdoor. Je me rapproche au plus près de la nature : trails, raids multisports, VTT, courses ou raids d’orientation, triathlons etc…

 

Coté sportif, je ne suis pas une «  terreur « , j’entends par là que je suis plutôt un coureur lambda (capable parfois de quelques éclairs non mais!!!) qui grossit les pelotons des départs de course, bref un anonyme avec un dossard. Comme le plus grand nombre d’entre nous.

 

Même si j'ai fait quelques podiums en individuel et par équipe.

 

En parallèle de ma carrière sportive, j’ai toujours été intéressé par l’autre « coté » : préparation physique et programmation des entrainements, diététique, évolution du matériel (sacs, chaussures, lunettes, etc…). 

 

En 1992, j’ai ainsi obtenu le diplôme d’entraineur niveau 1 hors stade de la FFA.

Après de nombreuses années à coacher des collègues de travail ou des membres de l’association, tout en continuant en me documenter sur ce coté obscur, j’ai décidé en 2011 / 2012 de suivre la formation du tronc commun du BEES (brevet d’éducateur sportif devenu récemment BPJEPS), formation que j’ai réussi.


Je possède aussi un diplôme d’entraineur Triathlon BF5.
Et une certification CPD pour la nutrition
.

 

Ils l’ont déjà fait, ils te racontent
( Plus de 380 athlètes ont déjà rejoint
un de nos programmes !)

David L.

" J'ai décidé de passer un cap en course à pied en choisissant un programme d'entrainement. Je l'ai choisi pour le contenu proposé. J'ai acquis des bonnes bases mais il me faut persévérer et tenir un planning précis pour aller encore plus loin.

Les conseils sont adaptés à chacun et très professionnels, un très bon atout pour un coureur lambda. "

MaryRose

" Merci !!!! et merci pour tes astuces et conseils et pré-entrainement avant entraînements marathons.

Pendant 4 marathons , je me disais il me manquait quelque chose pendant la course et n'avait pas trouvé quelque chose qui me correspondait.

Et grâce à toi j'ai aussi trouvé ma boisson "miracle" !! "

Loic B.

" Mon but en rejoignant un des programmes était de reprendre la course à pied suite à une blessure pour retrouver un bon niveau de cardio.

Maintenant j'ai aquis un niveau cardio qui me permet de ne pas etre à l'agonie lors de sortie longue, je sais que je dois encore continuer avec les coachs car je ne suis pas encore au niveau du point de vue musculaire.

Le programme est bien fait et precis et efficace si tu peux
le suivre : en fait c'est l'ensemble qui marche bien. "

Fidelis

" Commentaire sur le coaching individuel :

Je recherchais un programme personnalisé qui prend en compte mon niveau, ma forme physique et mon ressenti.

Durant ce coaching, j'ai appris qu'il faut se connaître et ne pas vouloir bruler les étapes.

La progression doit se faire selon sa forme du moment et surtout prendre en compte toutes nos activités qui se rajoutent à la course à pied.

Je suis certain que ce coaching m'aidera à progresser."

Nicolas S

"J’ai passé le 10 en 58 , j’ ai accéléré jusqu’au semi en passant en 1h59 avec douleur aux aines.

J’ai continué à 10.6km/h jusqu’au 35 en passant en 3h16, je me suis dis en moins de 4h c’est possible et j’ai pris le risque.

Au 40 un peu de souffrance et perdu environ une minute sur mon allure et fini en 3h58 et des brouettes, j’attends le temps officiel.

Un grand merci à toi !!!! "

Copyright © 2018. Capitoul Sports | Mentions légales | CGV | Contact

OFFRE DE LANCEMENT ! (valable uniquement jusqu'au dimanche 20 janvier 2019)
Tu peux ENCORE profiter de meilleures conditions pour tes entrainements.