Maitrises-tu ces 5 fondamentaux de ta vie de coureur ?

Quel que soit ton niveau, tu es forcément concerné.

Quel que soit ton objectif aussi.
Que tu ambitionnes un chrono ou simplement pour prolonger le plaisir de courir…

Le plaisir de courir, c’est très important.

Parce que quand on tourne au plaisir, tout devient facile…

Même les séances d’entrainement les plus dures passent ensuite comme une lettre à la poste…

Mais ce plaisir peut très vite disparaitre.

Il est si facile de commettre des erreurs.

Crois-moi, avec plus de 25 ans de pratique…

J’en ai commis un paquet, surtout à mes débuts.

Et après avoir aussi passé plusieurs années à conseiller des runners et traileurs de tous niveaux…

Je constate chaque jour que beaucoup d’entre vous en font malheureusement.

Si tu fais n’importe quoi ?

Que tu ne respectes pas certains fondamentaux ?

Alors tu pousses ton corps jusqu’à la rupture…

La blessure n’arrive pas qu’aux autres…

(Je repartage une étude très souvent,
Qui dit qu’au moins 70 % des runners se blessent chaque année)

Tu peux aussi lâcher mentalement…
Tu finis par haïr tes chaussures de running,
Ou tu te trouves mille et une excuses pour ne plus mettre tes pieds dedans…

Aujourd’hui, je te propose des fondamentaux qui doivent être dans la vie de tout coureur.

Il y en a 5. Tu as donc de quoi faire 🙂

Lesquels ?

– La régularité paye toujours.

Si tu t’entraines de façon sporadique, tu es sûr d’échouer.
Courir 1 fois tous les 15 jours est insuffisant.

Vise au minimum 2 séances par semaine.

L’idéal serait 3.

– Casser la routine te sera grandement bénéfique.

Faire que de l’endurance à tous tes entrainements ou que des séries de vitesse va entrainer de la lassitude.

Essaye donc de varier tes allures lors de tes séances.

– De la progressivité dans ta progression.

Courir un marathon alors que l’on vient de débuter la course à pied il y a quelques jours est une très mauvaise idée.

Connais-tu la règle des 15 % ?

Dans l’idéal, pour contrôler que ta progression n’est pas trop rapide, voilà une règle simple.

Ne pas augmenter le kilométrage moyen de plus de 15 % d’une période à une autre.

Par exemple, si sur tes 6 derniers mois, tu as totalisé 300 kms, pour les 6 mois suivants, tu ne dois pas dépasser 345.

(et tu penses à répartir les kilomètres courus sur la totalité de tes séances et pas seulement lors du dernier mois)

– La récupération t’aide à durer.

On l’oublie souvent. Mais la récupération est aussi importante que l’entrainement.

Combien de runners se fracassent les dents sur une compétition ?
Car le jour J, ils n’ont plus rien dans les jambes ?

Ils sont très très nombreux !

Par exemple, ta période d’affutage doit être de 15 jours si tu envisages un marathon ou un trail de 50 kms.

La récupération est aussi très importante entre les séances d’entrainement : stretching, massage, sommeil, nutrition…

– Toujours à l’écoute de toi.

Si tu t’entêtes à aller t’entrainer alors que tu ne te sens pas du tout en forme, que tu es fatigué, que tu manques de sommeil, ta séance ne sera pas productive.

Et pire encore, tu risques la blessure !

Quelques signaux qui peuvent t’alerter : un sommeil perturbé, une perte de poids subite, une accélération du rythme cardiaque au repos, des infections ou maladies à répétition…

Je t’ai donné 5 fondamentaux, mais il y en a beaucoup d’autres à connaitre.

Avant même de se lancer dans un plan d’entrainement.
Ou d’avoir recours à un coach à 75 euros de l’heure.

Alors tu dis peut-être que je suis bien gentil avec ces théories…

Que c’est plus compliqué pour toi de mettre en pratique tout ça.

Parce que tu n’as probablement pas du temps de partir en stage de formation…

Ces fondamentaux, tu n’as pas besoin de partir à la chasse pour les appliquer.

Tu peux d’ailleurs retrouver toutes nos meilleures techniques dans la Fabrique à Coureurs.

Ça marche bien mieux que tous les programmes d’entrainement ou certaines « usines à gaz » qu’on nous présente partout.

Parce que si tu comprends l’essence même du

Et c’est un programme unique en son genre.

Pourquoi ?

Parce qu’en 7 jours (voire moins pour ceux ou celles qui veulent avancer vite), tu repars avec ton programme d’entrainement sur plusieurs mois.

Et même mieux, si tu continues à appliquer les concepts de la Fabrique, alors tu es tranquille pour plusieurs années.

Pas de blabla inutile, pas de superflus, pas de cours scientifique…

Nous allons au cœur du sujet pour en ressortir l’essentiel.

Aucun doute que ce que tu vas découvrir dans cette Fabrique à Coureurs va déjà largement rentabiliser ton inscription.

(Oui, une fois de plus…
Progresser en course à pied…
C’est le but, après tout)

Le lien pour y accéder sans plus tarder ?

C’est celui-là : clique ici maintenant…

Crois-tu que tu as de mauvaises habitudes à risque ?
Si oui, aimerais-tu apprendre à bien maitriser ces 5 fondamentaux ?
Es-tu prêt au changement ?

Bon run

Jean-Marc, Conseiller Running & Nutrition

Nota : tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous : (mais ta progression sera beaucoup moins rapide qu’avec le programme que je te propose ci-dessus)

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

Leave a Comment: