STOP - Si tu as la sensation de t’entrainer sans obtenir
les résultats que tu t’étais fixés...
La solution est certainement ici !

Courir requiert des qualités et des connaissances dans divers domaines :
entrainement, nutrition, récupération, matériel, technique de course...

Cher ami coureur, chère amie coureuse,

Peut-être que tu sens que tu ne progresses plus malgré que tu enfiles les kilomètres comme
des perles...

Peut-être que tu te demandes comment cela se fait que tu sois essoufflé rapidement lorsque
tu cours.

Tu as peut-être la sensation bizarre que tes muscles soient lourds ou raides,
même plusieurs jours après avoir couru.

Et tu ne sais pas pourquoi.

Il t’arrive peut-être de te sentir très fatigué après un petit footing.
Et d’être obligé d’attendre plusieurs jours avant de recourir.

Et cela te frustre énormément.

D’autant plus si tu vois à côté d’autres coureurs qui arrivent à prendre du plaisir.
Et qui progressent plus vite que toi.
(Et pourtant, ils fournissent moins d’effort...)

Tu ne comprends peut-être rien au langage très technique qu’utilisent les autres coureurs.

Ou que tu lis dans les magazines ou sites Web dédiés au running.

VMA, FCM, seuil, anaérobie, lactate, VMAA, 30/30... et cela te bloque.

Cela t’empêche de comprendre comment exploiter ton potentiel.

Car tu aimerais que courir devienne ta passion.
Encore faut-il que tu comprennes le B-A-B-A du coureur.

Peut-être que tu manques de temps pour t’entrainer.
Tu aimerais faire plus, mais tu ne peux pas.

Et tu ne sais pas quoi faire comme entrainements pour profiter au maximum de
ton temps précieux.

Et si courir, ça s’apprenait ?

Rien de plus facile, me dirais-tu que d’enfiler des chaussures de running ou de trail,
et de sortir aligner quelques kilomètres. 1 fois sur 2 peut-être.

Mais le faire bien, le faire régulièrement, sans risquer de se blesser ou de se lasser,
c’est une autre paire de manches.

Et finalement, y prendre du plaisir pour profiter des bienfaits de ce sport sans que
cela soit fastidieux.

Tu ne veux SURTOUT pas faire partie de ceux-là...

29 % des coureurs stoppent définitivement la course à pied suite à un problème de santé.
(Je ne balance pas des chiffres au hasard, ils sont facilement disponibles sur Internet
et proviennent d'études sérieuses)

Les blessures sont la plaie du runner.

Surtout ne pas croire que parce que tu cours 1 ou 2 fois par semaine, tu seras moins touché
que celui qui court 5 fois par semaine.

Pourtant il est possible de courir serein, d'avoir toujours du plaisir à mettre ses baskets.
Si tu es conscient des bases ci-dessous que je vais t'enseigner.

Mais revenons d'abord sur les blessures.

J’ai deux exemples en tête.

2 amis coureurs au niveau totalement opposé.

Le premier courait 1 à 2 fois par semaine. Il se faisait régulièrement des entorses de la cheville.

Mal soignées, elles ont fini par rompre un des ligaments.

Depuis, il a renoncé à la course à pied.

Mais cette fusée s’est aussi scratchée en plein vol...

Le deuxième courait 5 fois par semaine. Ses chronos sur 10 kms tournaient autour de 31 minutes.

Une fusée je te disais donc !

Il ne s’est jamais remis d’une douleur sous le pied et après plusieurs mois de traitement.

Il a jeté l’éponge.

Et il a aussi abandonné le running.

Lorsque tu deviens un coureur expérimenté, n'oublie jamais les bases de l'entrainement.
Celles que je juge essentielle pour durer en course à pied et dont je te parle ci-dessous.

25 % des coureurs arrêtent définitivement le running par perte de plaisir de courir.

De nombreux coureurs sont déçus de leurs performances sportives malgré le temps passé
à s’entrainer.

Ici, ce n’est pas forcément une blessure qui entraine une perte de plaisir.
C’est quelque chose de plus sournois encore.

Car on ne le voit jamais vraiment arriver.

Manque de temps, perte d’envie, démotivation, vie professionnelle ou familiale
trop chargée, objectifs sportifs non atteints, etc...

Les dangers de stopper la course à pied sont nombreux !

Et si courir de façon non réfléchie
était aussi dangereux pour ta santé ?

Ce titre alarmiste est souvent repris en cœur par plusieurs revues ou journaux.

Par exemple, ce fut publié le 09/10/2017 sur le site internet du journal Ouest France.

Le site du journal Le Monde n’est pas en reste.
Dans son édition du 29/03/2016, on voit ce titre : environ 800 sportifs sont victimes de mort
subite en France par an Pourtant, il n’y a pas lieu de s’alarmer.

Pourtant, une étude américaine publiée en 2012 dont les conclusions sont reprises fréquemment
conclut que le risque d’arrêt cardiaque pour les coureurs de marathon et semi est équivalent
ou inférieur à celui des autres athlètes.

Le médecin François Carré, président du Club des Cardiologues du Sport, a déclaré ceci :

« La course à pied doit tout d’abord se pratiquer correctement. Il faut notamment respecter
une progressivité, ne pas passer d’aucun entraînement à beaucoup.
Si on vise une course, il est conseillé de s’entraîner environ trois mois avant. »

Quand tu fais du sport et que ton cœur n’est pas suffisamment « échauffé »,
que tu n’as pas fait de contrôle assez poussé, oui, un risque peut exister.

Mais n’oublions pas que la menace d’un infarctus est encore bien plus importante pour
les personnes qui ne font pas de sport et qui restent sédentaires.

Pourtant, quelques recommandations simples suffisent...

Il est important de se connaître, avoir de bons repères d’entraînement pour éviter
le surrégime et ainsi épargner son cœur.

Respecter par ailleurs un bon échauffement et une récupération de dix minutes.

Et boire, à l’entraînement comme en compétition.

Mais si tu le souhaites, tu peux aller encore plus loin...

Car tu l'as deviné, ces quelques lignes ne suffisent pas à te protéger des blessures.

Mets toutes les chances de ton côté
pour progresser en course à pied

Les indispensables du Runner !

Un outil complet pour tous ceux qui veulent courir
sans faire d'erreurs !

Tu vas d’abord recevoir ces 2 livres papier chez toi.
(si tu en as déjà un, je le remplace par un autre)

Et j’ai souhaité t’aider encore plus.

Aller plus loin que les magazines ou livres running traditionnels.

L’objectif est que dès aujourd’hui, tu puisses exploiter le pack des Indispensables du Runner.

Que dès aujourd’hui, tu élimines des erreurs.

Et que tu puisses courir en toute sérénité. Immédiatement après d’être inscrit,
tu as accès à un espace privé.

Dans celui-ci, tu vas pouvoir aussi télécharger des PDF, vidéos ou MP3.

Les bonnes allures du Coureur ne vont plus avoir
aucun secret pour toi !

Endurance, seuil, VMA... : ces termes techniques pas toujours clairs, déterminent tes allures
de courses. Tu vas découvrir ici tes différentes allures et leur explication physiologique.

C’est en mélangeant les types de séances et les vitesses de course qu’un runner progresse le
plus efficacement.

Nous avons tous, quel que soit notre niveau, une palette d’allures à disposition.

Il est important d’inclure chacune de ces vitesses, du trot léger au sprint intense,
dans un plan d’entraînement équilibré.

Les avantages à tirer d’un travail à des allures sans cesse différentes sont nombreux :
devenir plus endurant, améliorer le cardio, éviter la monotonie, booster le mental.

  • Les pourcentages exacts de tes allures en fonction de ta FCM (fréquence cardiaque maximale)
    ou VMA (Vitesse Maximale Aérobie).
    Avec cela, tu vas être capable de déterminer si tu es dans le bon tempo.
    Et dans le cas échéant, tu vas pouvoir corriger rapidement le tir.
  • La méthode VDOT, une nouvelle façon de t’entrainer.
    Elle nous vient du meilleur entraineur du monde.
    Ce n’est pas moi qui l’affirme, mais le magazine Runners World.
  • Les + pour des allures réussies.
    Nos conseils ultimes pour t'aider à mieux maitriser tes allures.
    Et tu vas pouvoir profiter de tous les bienfaits de la course à pied.
  • les 4 types de gestion de l’allure en compétition.
    Il y a le joueur de poker, le coureur pépère, le coureur avec montée en puissance
    et le king des manèges à sensation.
    Lequel d’entre eux es-tu ?

La méthode simple pour calculer tes allures

Et ce n'est pas tout !

Je vais t'expliquer aussi les différents tests VMA à ta disposition.

Car pour connaitre tes allures, tu vas devoir te tester régulièrement.

Et pas uniquement 1 fois tous les deux ou trois ans.

Ou jamais pour de nombreux runners.
(Ce qui est une grave erreur)

Si c’est ton cas, alors ton logiciel est périmé.
Un peu comme un ordinateur qui n’a pas effectué ses mises à jour depuis plusieurs mois.
Et qui chope le dernier virus en vogue sur le web.

Pour t’éviter la galère lors du test de VMA, ou su tu ne sais pas comment t’y prendre :
Pas de panique !

D’ailleurs, c’est l’objet de cette fiche technique : réaliser ton test VMA en 7 étapes.

Simple et facile à mettre en œuvre.

Tu auras même l’intégralité de la séance en MP3 : de l’échauffement complet
à la phase de récupération après le test.

Bref, tu as un coach à tes côtés.

Tu n’auras plus qu’à te laisser guider par ma voix. Sauf si tu ne l’aimes pas :)

Tu as quand même la fiche technique à télécharger.

7 étapes détaillées qui te permettront à la fin de connaitre ta VMA actuelle.

Tu vas prendre de l'avance sur les autres
avec
l'échauffement idéal du Runner 

Je vais commencer par une histoire.
(une vraie que tu peux vérifier sur le groupe privé Courir Serein sur Facebook) : 

Un membre participe au semi du Futuroscope de Poitiers (France) et souhaite battre son record
en descendant sous les 1 h 50. 

À ma question « quel échauffement vas-tu mettre en place », sa réponse est arrivée rapidement : trottiner 15 minutes et partir à mon allure.

Je n’ai pas été surpris de sa réponse. Elle est erronée. 
Je le constate sur toutes les courses. Que cela soit un semi, un 10 kms ou ultratrail.
Et même à l’entrainement.

Il est évident que les modalités de l’échauffement varient en fonction de la distance et de l’intensité de l’effort visée.

Plus de 90 % des coureurs ne réalisent pas un échauffement adéquat.

Beaucoup comme ce membre se contente d’un petit footing de 15 ou 20 minutes.
D’autres préfèrent ne rien faire. Pourquoi se fatiguer avant ?
Il y a aussi les coureurs qui se lancent dans des étirements extrêmes.
Pratique d’un ancien temps qui est démontée par la science actuelle.

On a aussi une nouvelle mode : suivre les consignes d’un coach sur une estrade.
Un cours de gym collectif en somme. Je te le dis tout de suite : largement insuffisant.

Enfin, il y en a qui se donnent tellement à l’échauffement qu’ils ont déjà épuisé leur capital physique du moment.

Dans ce pack des Indispensables du Runner,
tu as les bonnes combinaisons de la chambre forte pour réaliser un bon échauffement :
 

  • Les 3 étapes ESSENTIELLES pour l'échauffement.
    Tu verras qu'il n'y a rien de très sorcier ou mystérieux.
    Avec elles, tu vas quoi savoir faire en toutes circonstances.
  •  À quoi sert l’échauffement ? Comment optimiser ton échauffement ?
    Comprendre avec des mots simples ce que cela implique pour ton organisme va te faire
    prendre conscience de l'intérêt d'un bon échauffement.
    Et pourquoi maintenant tu ne vas plus l'oublier.
  • Les conseils + pour un échauffement bien réussi. 
    Tu vas aller encore plus loin avec les à-côtés : nutrition, tenue, etc...
    Toute action que tu vas mettre en place dès le début de ta sortie de running va éloigner
    les blessures et maximiser tes performances sportives.
  • Ce que tu dois éviter de faire pour ne pas hypothéquer les bénéfices de ton échauffement.
    Il y a aussi des actions qui vont influencer négativement ta préparation.
    Tu vas les découvrir ici.

Reçois 30 minutes de coaching individuel en CADEAU !

J’ai décidé d’aller plus loin.

Et de t’offrir ceci en CADEAU de bienvenue.

1 séance de coaching individuel de 30 minutes.
Par téléphone ou Skype.

Qu'allons-nous voir durant ce coaching ?

TOUT !

Nous allons passer au crible ta façon de t'entrainer.
Nous allons par exemple regarder si les séances que tu fais actuellement sont les plus efficaces par rapport à ton niveau actuel, par rapport à ton objectif du moment.

Nous allons aussi supprimer d'éventuels comportements à risque, qui pourraient te porter préjudice dans les prochaines semaines : blessures, coup de mou, perte de plaisir, arrêt de la course à pied....

Normalement, je facture 50 euros pour 30 minutes de coaching individuel.
Il est inclu dans ce pack !

Pourquoi je te propose un truc pareil ?

Clairement pas pour l'argent.
Même si oui, le ticket d'entrée du pack des indispensables peut te paraitre cher.

Simplement parce que je suis passionné de course à pied, et que c'est un plaisir dingue d'en parler.

Et de constater également les résultats de mes athlètes dès qu'ils appliquent mes meilleures pépites dans leurs entrainements (et dans l'approche générale de la course à pied).

Et ce n’est pas tout !

Je ne vais pas te laisser te débrouiller seul avec ce pack !

Je réponds à toutes tes questions par emails.

Pour que tu réalises les bonnes séances qui vont te faire progresser.
Pour que tu atteignes cet objectif qui te tient tant à cœur.

Mais ce cadeau est éphémère.

Je peux le retirer à tout moment.

Pourquoi ?

Je ne suis pas une machine. Ni un programme informatique.

Si j’ai trop d’athlètes à suivre en même temps, la qualité de mon suivi serait alors altérée.

C’est pour cette raison que je limite mon soutien et mon aide.

Si tu souhaites vraiment en profiter, tu sais ce qu’il te reste à faire ;)

Attention !!! Les Indispensables du Runner 
ne sont pas faits pour tout le monde !

Si tu penses découvrir la méthode secrète pour gagner des minutes sur ton chrono, ou bien te
lever demain matin et espérer ressentir l’effet du gourou, tu n’es pas au bon endroit...

De toute façon, la méthode miracle qui explose tout sur son passage, elle n’existe pas.

Si tu crois qu’il suffit de lire ou écouter les Indispensables du Runner pour progresser en course
à pied, tout en restant affalé dans ton canapé, tu te mets le doigt dans l’œil.

Par contre, en appliquant nos conseils et pépites à tes entrainements, sur les lieux de tes
compétitions, ou encore autour de la nutrition sportive, tu progresses chaque jour un peu plus.

Tu vas mettre en place des techniques éprouvées qui donnent des résultats.

Aussi, si tu affectionnes les reportages avec de nombreuses et belles photos, tu n'auras pas point
cela ici. Les Indispensables du Runner n'ont pas vocation à se transformer en un album de photos.
 

Si tu cherches le plan d’entrainement ultra détaillé, tu n’en trouveras aucun dans les
Indispensables du Runner.
(sauf tant que le bonus - cadeau est en ligne)

Pourquoi ? Parce que lorsque je fais un plan d’entrainement, j’accompagne individuellement
chaque athlète.

Et que je ne peux pas reproduire ma façon de le faire à grande échelle ici.

Je te rassure sur un point quand même : tu auras toujours une oreille attentive et je répondrais
à tes questions.

En profitant tout de suite
de notre offre :

Nota : Le prix des Indispensables du Runner va continuer d'augmenter au fur et à mesure que nous
l'améliorons. 

Je ne sais pas encore quand, et je n'ai pas envie de mettre de compteur, je n'en ai pas besoin. 

Ceci est la stricte vérité. Je voulais t'avertir :-)

Apprendre c'est vouloir progresser, c'est être animé d'une passion,
d'une soif intense de découverte

Avoir le savoir, c'est bien. Mais passer à l'action en appliquant la bonne méthode est
nettement mieux.

Je ne revendique pas avoir la bonne méthode pour te faire progresser à coup sûr.

Ni d'avoir la solution miracle à tes difficultés du moment en course à pied.

Par contre, en me suivant, tu auras l'essentiel du B-A-B-A du runner.

Le meilleur résumé complet de mes expériences de coureur et d'entraineur.

Une synthèse détaillée de tous les livres, études et méthodes que l'on peut dénicher sur la course
à pied.

Tu auras accès à tout cela. Sans flitre.

Amitiés,

Copyright © 2018. Capitoul Sports | CGVMentions LégalesNous contacter

This is the bottom slider area. You can edit this text and also insert any element here. This is a good place if you want to put an opt-in form or a scarcity countdown.