Le traileur qui préfère prendre l’autoroute…

Il y a quelques semaines, j’ai participé à un trail de 40 kilomètres.

Nous étions un groupe de plusieurs coureurs et nous avions 150 kilomètres pour nous rendre sur le départ de ce trail.

L’un des sujets de discussion animés ne portait pas sur l’entrainement, ni la gestion de la course, ni sur l’intérêt de la pasta party…

Autoroute ou pas ?

En effet, 2 options se dressaient devant nous.

Prendre les petites routes de campagne (nationale un peu et beaucoup de départementales).

Ou bien prendre l’autoroute et donc payer le péage.

J’étais partisan de l’autoroute.

Certes, ce n’est pas gratuit.

Néanmoins, c’est plus rapide.

Pratiquement aucun risque de bouchon.

C’est plus sûr aussi.
Je ne connais pas les statistiques, mais je pense qu’il y a moins d’accidents sur l’autoroute que sur les autres routes.

C’est plus confortable également.
Pas de virage, pas de freinage brusque, pas de trou sur la chaussée.

Et aussi, on est pratiquement sûr d’arriver à l’heure définie.

Bref, je n’y trouvais que des avantages.

Sauf qu’il fallait payer.

Il y avait les partisans des deux camps.

Finalement, on a coupé la poire en 2.

Une voiture pour ceux qui voulaient y aller en autoroute.
Et une autre pour s’y rendre par les routes secondaires.

Tu veux connaitre la suite ?

Déjà, ils sont partis 40 minutes avant nous.
Ce qui fait 40 minutes de sommeil en moins.

Pour nous, le voyage fut agréable et sans encombre.

Nous sommes arrivés sur place à l’heure prévue.
Soit 1 heure avant.
On a eu le temps de trouver une place pour la voiture proche du départ.
Puis d’aller chercher les dossards, de boire un café (ou un thé pour moi), de se préparer tranquillement.

Et de s’échauffer un peu.

30 minutes avant le départ, nos amis n’étaient toujours pas là.
Du moins, on ne les avait pas encore vus.

Avec le monde présent, on se disait qu’ils étaient à un autre endroit.
Et que l’on les retrouverait sur la ligne de départ.

À 20 minutes du départ, GROSSE panique !!!

Nous recevons un appel. Ils ont eu du retard.

La cause ?

Une accumulation de petites choses.

Des feux tricolores toujours au rouge pour eux.

2 ou 3 petits bouchons dans plusieurs villages.
(Le dimanche matin, c’est souvent jour de marché…)

Des difficultés à trouver une place.
Et en plus, ils se trouvent assez loin du retrait des dossards et du départ de la course.

Résultat ?

Beaucoup de stress.

Pas mal d’anxiété.

Une préparation totalement bâclée.

Faite dans la précipitation.

Bref, rien de bon.

La morale de cette histoire ?

Parfois, il vaut mieux prendre la solution la moins attractive.
Souvent parce qu’elle payante. Ou plus chère que d’autres.

Quand tu payes quelque chose, tu es en droit d’attendre plus de qualité, d’expertise que pour une solution gratuite.

C’est normal.

Et logique.

Ce que je te propose aujourd’hui ?

Pour notre semaine d’offres éphémères, je te propose de prendre l’autoroute du trailer.

Avec des plans d’entrainement efficaces établis par des entraineurs professionnels.
(plus aucun souci, tu sais ce que tu vas faire à l’avance)

Avec 1 séance de coaching individuel pour faire le point sur ton entrainement, voir ensemble les erreurs que tu commets sans t’en apercevoir, préparer ta prochaine saison de trail…

Avec des vidéos ou MP3 pour apprendre et comprendre les enjeux de l’entrainement trail.

Et avec les mises à jour gratuites et à vie.
Pour toujours avoir ce qui se fait de mieux.

Avec notre assistance par email disponible à vie.
Comme si je te coachais durant toute ta carrière de trailer.
En répondant à tes questions.
En apportant des modifications dans tes plans d’entrainement qui s’adapte à ton objectif, et aux aléas de la vie (empêchement de dernière minute, maladie, famille, travail…).

Tout est expliqué par ici. Il te suffit de cliquer.

Bon run
Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur
>