La stratégie de la loose : 3 façons de te planter en course à pied

Te blesser en courant est-il ton rêve fou ?

Abandonner lors d’une épreuve te fait kiffer ?

Tu te lèves tous les matins avec pour objectif de ne jamais progresser et améliorer tes chronos ?

Bienvenue dans le groupe de la loose !

Voilà tes 3 premières recommandations et comment tu dois procéder :

– Le mot progressivité tu banniras.

Si tu débutes la course à pied seulement depuis quelques semaines, tu files tout de suite t’inscrire au prochain marathon que tu trouves dans le calendrier.

Pas celui qui aura lieu dans 6 mois ou plus, tu feuillettes un magazine running et tu vas à celui qui a lieu dimanche. Même pas peur !

Et si tu cours déjà depuis un petit moment, mais que tu n’as pas dépassé les 30 à 40 kilomètres en compétition, j’ai quand même un truc pour toi.

J’ai des billets pour l’UTMB (160 kilomètres autour du mont Blanc) de cet été. Je t’en file un !

— mode entraineur ON —

Le monde moderne fait que l’on court toujours après le temps. On est en permanence pressé.

Et on veut des résultats tout de suite.

Malheureusement en course à pied, notre organisme ne fonctionne pas comme cela.

Si tu brûles des étapes, tu es certain de te blesser.

Si tu sautes quelques prérequis indispensables, tu n’auras pas préparé tes muscles, tes articulations, ton cœur à cette montée subite de ta pratique sportive.

Je reprends l’exemple du marathon…

Pour y accéder en toute tranquillité, tu auras avant réalisé une montée en douceur tout en puissance.

Tu seras passé à 3 entrainements par semaine après plusieurs mois d’entrainement.

Et tu auras participé à plusieurs compétitions : 10 kms et semi, trails de courtes distances.

— mode entraineur OFF —

– Jamais tu ne te testeras

Tu es plus fort que les autres.

Les blessures, les abandons, c’est une faiblesse qui appartient aux autres, pas à toi.

Tu connais ton niveau, ton potentiel.

Alors, à quoi vouloir connaitre ta VMA ? Ta FCM ?

C’est ridicule tout ça et tu vaux mieux que ça.

— mode entraineur ON —

Très régulièrement, je constate que les runners se trompent dans leurs allures.

Et ils sont généralement au-dessus de ce qu’ils croient.

Ils pensent courir en endurance alors qu’ils sont à une allure de type semi.
Ou encore plus rapide.

Du coup, ils sont essoufflés très vite.

Ou ils sont obligés de marcher au bout de plusieurs kilomètres.

Pour les plus aguerris, ça se traduit par une baisse de régime subite à un moment donné.

Ou des difficultés à progresser malgré les nombreux entrainements.

Le meilleur moyen d’éviter cela est de se tester…

Il existe de nombreux tests VMA ou FCM.

Certains sont plus pratiques que d’autres.

C’est à toi de choisir celui qui te correspond le mieux en fonction de tes aléas personnels et du lieu où tu te trouves.

(Dans notre pack Runne & Trailer, avec le livre « Les bonnes allures », on te propose par exemple un test VMA facile à mettre en place…
… Tu as simplement besoin d’une montre GPS et d’un parcours plat.)

Et qu’importe le test que tu vas choisir, il doit aussi être récent.

Comme tu le fais avec l’anti virus de ton ordi.

Tu n’attends pas 1 an avant de le faire…

2 ou 3 tests par an suffisent largement.

Autre point important : quand tu as fait ce test, ce n’est pas pour amuser la galerie.

Tu connais alors ton niveau, et aussi tes différentes allures…

Donc, il faut t’y référer quand tu cours.

— Mode entraineur OFF —

– Ce n’est jamais de ta faute.

Tu te blesses ?

C’est la faute aux chaussures !
Ou à cette maudite pierre qui se trouvait sous ton pied.

Tu ne réalises pas le chrono que tu souhaites ?

Le plan d’entrainement était mauvais, c’est tout.

Tu stagnes depuis un long moment ?

C’est parce qu’on te conseille mal.

— Mode Entraineur ON —

C’est un sport national :

Rejeter la faute sur son prochain ou se trouver une excuse.

En course à pied, le hasard n’existe pas.

Tout ce que tu fais, en bien ou en mal, a une insistance.

Et tu es seul maitre à bord !

C’est toi qui choisis de t’entrainer d’une façon ou d’une autre.

C’est toi qui choisis ton plan d’entrainement sur le web ou dans un magazine.

Et c’est toi qui décides de faire confiance à une appli running ou à un coach virtuel.

Tu peux te tromper par ignorance, tu peux te blesser en croyant bien faire, tu peux t’entrainer mal alors que tu pensais être sur la bonne voie, c’est quand même de ta faute.

Passer un peu de temps à te documenter sur ta passion est une bonne action pour éviter notamment des erreurs qui te coutent cher.

Tu peux bien sûr les ignorer, tu es maitre de ton destin…
Ou tu peux chercher à en savoir plus parce que tu souhaites progresser en toute sérénité.

Et en ayant les bons réflexes…

Le pack Runner & Trailer est alors pour toi.

Il est disponible ici.

Tu vas découvrir par exemple :

– Les 3 séances indispensables du Runner.

Le but de tous les coureurs ou coureuses est avant tout de se faire plaisir,
mais aussi d’évoluer, de progresser.

En course à pied, pour progresser et améliorer ses chronos pour certains,
cela passe par la pratique des 3 séances obligatoires que nous allons te décrire.

– Les conseils avisés d’un podologue sportif.

Les deux tiers des Français ont mal aux pieds, mais seulement un tiers a recours à un pédicure podologue.

Outre les soins de pédicurie, ce spécialiste des pieds réalise des semelles orthopédiques.

En particulier pour corriger les défauts de la posture ou de la foulée des coureurs. Écoute donc et apprends de son expérience !

– Pourquoi vouloir trop courir contribue à ta perte.

Attention ! Je ne te dis pas courir 5 fois par semaine est mauvais.

Mais je t’explique les différentes étapes à mettre en place pour ne pas brusquer ton corps.

Et risquer une blessure.

– Comment éviter le surentrainement ?

Il ne faut pas vouloir progresser trop vite et brûler les étapes La progression n’est complète qu’à moyen et long terme.

En voulant atteindre des objectifs trop élevés trop vite, tu te prives d’une marge importante de progression.

– Et bien plus encore…

Bon run

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Nota : tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous : (mais ta progression sera beaucoup moins rapide qu’avec le pack Runner & Trailer que je te propose ci-dessus)

>