La méthode pour progresser sans courir !

Peu de runners y pensent.

Pourtant ce n’est pas idiot de le faire.

Et c’est tellement évident que cela va te faire progresser.

Pourtant, beaucoup préfère ignorer ce qui va suivre.

C’est peut-être ton cas.

Pourquoi ce comportement ?

J’y vois plusieurs raisons.

Et j’attends la tienne par retour email ou dans un commentaire si tu ne fais pas l’action suivante :

Planifier ta saison.

Il y a ceux ou celles qui pensent qu’il faut être un coureur pro ou élite.

Que dans leur cas, celui du coureur amateur, cela ne leur servirait pas à grand-chose.

Il y en a aussi qui pensent que c’est une perte de temps.

Pourtant, le faire c’est bien plus utile que de trainer sur Facebook ou sur YouTube.

Également, il y en a qui se croit supérieur aux autres.

Et qui pensent qu’en suivant uniquement un plan d’entrainement sur 3 mois pour leurs objectifs est largement suffisant.

D’autres vont aussi estimer que tout cela va trop codifier leurs semaines, qu’ils vont perdre toute leur liberté.

Enfin, tu trouveras ceux qui voudraient bien le faire, mais qu’ils ne savent pas comment s’y prendre.

Certes toutes ces personnes obtiennent souvent des résultats honorables.

Mais qui ne sont jamais optimal.

D’après toi, dans quelle catégorie te situes-tu ?
(il peut y avoir d’autres raisons, c’est pour cela que j’ai besoin de ton retour)

Hier, je t’ai donné un petit exercice.

J’espère que tu l’as fait, car il est rapide à réaliser.

Et si tu l’as manqué, il suffit de me le dire pour que je te le renvoie.

Alors, pourquoi planifier ta saison ?

Commençons par des propos du psychologue du sport Gilles Guibard recueillis dans le magazine Jogging International :

« … Le but de cette remise à plat est de revenir plus fort en élaborant un plan de bataille : peaufiner son plan d’entrainement, préparer son programme alimentaire, se renseigner sur les exercices…

… Vous projeter de la sorte vous apportera le supplément de motivation qui vous fera tenir vos bonnes résolutions… »

En découpant en plusieurs segments ou périodes ton année, tu te donnes le temps nécessaire pour réaliser de nombreuses actions.

Des actions qui te seront bénéfiques et qui te feront progresser.

Par exemple, tu peux décider de travailler ta foulée sur une période.

A un autre moment, tu vas décider de mettre l’accent sur de tes faiblesses : les montées, les descentes, la fatigue qui arrive au kms 10, etc…

Ou bien travailler ta vitesse ou ton foncier.

Tout en ayant un plan d’entrainement spécifique sur plusieurs mois pour ta prochaine course.
(gratuit ou payant, ce n’est pas la question)

Et en n’oubliant pas de t’accorder des périodes de repos.

Pourquoi planifier ta saison ca marche ?

« Prévoir, c’est à la fois supputer l’avenir et le préparer ; prévoir, c’est déjà agir. »

C’est une citation de Henri Fayol.

Je trouve qu’elle colle bien au runner prévoyant.

Car tu vas pouvoir adapter tes entrainements à ta vie familiale ou professionnelle.

Quand tu sais qu’à telle période, tu as un rush au niveau du boulot ?

Tu prévois plutôt une période de repos.

Ou alors des séances plus courtes et intensives.
(parfait pour booster ta VMA)

Tu sais par contre qu’à cette autre période, c’est plus calme ?

Tu peux alors te lancer dans une préparation spécifique pour une compétition qui te tient à cœur.

Au contraire, tu pars plusieurs semaines en vacances ?

C’est l’occasion de faire un break tout en prenant tes chaussures de running.

Pour faire de l’entretien et pourquoi pas quelques exercices pour ta foulée ou de renforcement musculaire.

Cela te sera plus profitable que de faire toujours les mêmes entrainements semaine après semaine.

Toujours en restant dans ton confort, dans ta routine.

C’est rassurant une routine. C’est vrai.

Mais tes résultats seront identiques.

Est-ce vraiment ce que tu souhaites ?
Ne JAMAIS progresser en course à pied ?

J’ai vraiment du mal à le croire.

Et si les coureurs plus aguerris font une planification chaque saison, c’est que cela porte ses fruits.

Tu vas progresser plus vite en segmentant ton année en plusieurs petits objectifs.

Tu vas ainsi avoir plus de chance d’être au top le jour J.

Bien sûr, il y a quelques règles à respecter pour devenir un planificateur hors pair.

Mais rien de très sorcier.

Mieux même.

Tu appliques ma méthode.

Tu écoutes ou regardes les vidéos ou MP3.

J’ai même une vidéo par-dessus mon épaule pour te montrer quoi faire exactement (et comment le faire).

Tu as juste besoin de plusieurs stylos de couleur et d’un calendrier.

Et tu vas pouvoir le refaire chaque année.

Car tu vas télécharger toute la méthode directement sur ton ordi, tablette ou téléphone.

Si tu veux changer tes mauvaises habitudes en bonnes habitudes, tu peux regarder sur cette page.

Juste quelques mots pour finir : plus que quelques jours pour cette méthode pour progresser sans courir.

Le mois prochain, je te parle d’affutage.

Bon run

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Nota : tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :
(mais ta progression sera beaucoup moins rapide qu’avec le Mag des Coureurs que je te propose)

banniére1

Auteur : Jean-Marc

Jean-Marc possède une solide expérience de la course à pied. Plus de 20 ans de pratique qui l’ont conduit du macadam parisien aux chemins de l’Ile Maurice, en passant par les dunes tunisiennes, les montagnes françaises, ou encore les chemins tortueux de l’Ile de la Réunion. Sa pratique de la course à pied lui aura permis de goûter à plusieurs épreuves sportives dont certaines mythiques : 5 et 10 kilomètres, semi et marathons, trail et ultra trail, courses horaires, kilomètre vertical, courses par étapes… Il anime régulièrement les Blog Testeurs Outdoor et Running-et-trail.net, il intervient aussi de temps en temps sur d’autres sites web pour prodiguer conseils et commentaires aux internautes.

Laisser un commentaire