Ils sont trop forts ces kiwis !

Ici ton commandant de bord.

Embarquement immédiat vers la Nouvelle-Zélande.

Attache ta ceinture.

Coupe le téléphone portable.

Les conditions climatiques sont excellentes pour un vol tranquille.

En fait, si je te parle de ce pays, c’est pour une étude scientifique.

Pour répondre à cette question :

Quels intérêts à pratiquer des entrainements en côte ?

Les chercheurs ont proposé à des groupes de coureurs de réaliser des séances de fractionné en côtes.

En suivant un programme sur 6 semaines avec surtout 2 séances en côte chaque semaine.

Il y avait 5 groupes de coureurs.

Dont les séances en côtes étaient réparties de cette façon :

– Un groupe effectuait 12 à 24 répétitions de 10 secondes à 120 % de VMA, et une récupération de 1 minute.

– Un autre faisait 8 à 16 répétitions de 40 secondes à 110 % de VMA, avec une récupération de 2 minutes.

– 5 à 9 répétitions de 2 minuntes 30 secondes à 100 % de VMA avec une récupération à 5 minutes attendaient le 3ème groupe.

– Pour le 4ème groupe, les coureurs faisaient 4 à 7 répétitions de 5 minutes à 90 % de VMA et une récupération de 7 minutes 30 secondes.

– Enfin pour le dernier groupe, les coureurs avaient à réaliser 2 répétitions de 10-25 minutes à 80 % de VMA avec une récupération de 15 minutes en moyenne.

Par contre, je ne connais pas l’inclinaison de la pente.

Pour vérifier l’impact de ce types d’entrainement, un test sur 5 kilomètres fut fait avant et après ces 6 semaines d’entrainement.

Quels furent les résultats ?

Toutes les performances de ces coureurs ont progressé.

De ce côté-là, je ne suis pas trop surpris.

Car on sait qu’un entrainement varié avec des séances de fractionné fait progresser.

À condition bien sûr que l’on respecte plusieurs principes de l’entrainement running & trail.
(comme je te l’enseigne chaque mois dans l’EnTraiNeuR)

Par contre, on peut se poser la question suivante :

Sur quels points les coureurs ont progressé ?

La qualité du pied principalement.

C’est-à-dire que le fractionné en côtes permet de renforcer plusieurs groupes musculaires.

Tout en améliorant aussi la qualité des appuis.

Avec des appuis plus brefs qui restituent mieux l’énergie lors de la propulsion.

Sur ce point, ce fut surtout constaté sur les groupes faisant des séries courtes.

Pour le 5ème groupe, celui qui travaillait plus à son seuil anaérobie, c’est un peu différent.

(Si tu ne te souviens pas trop des derniers emails que je t’ai envoyés sur ce fameux seuil…
…Fais-moi signe rapidement pour que je te les renvoie !)

Dans ce groupe, il fut surtout établi que c’est une amélioration des facteurs énergétiques qui a permis d’améliorer les chronos sur le test de 5 kilomètres.

Donc une amélioration de leurs seuils anaérobie.

Les entrainements en côte permettent aussi de varier et t’éviter la monotonie…

Car si cette dernière s’installe, tu prendras moins de plaisir.

Et avec moins de plaisir à courir, tu vas alors perdre petit à petit cette flamme qui t’anime.

Celle qui te pousse parfois à braver le mauvais temps.

Ou à y aller même si tu as un mal de tête…

D’ailleurs, il ne te reste plus que 4 jours avant que je bloque l’impression du livret de l’EnTraiNeuR de ce mois-ci.
(Et de sa formation qui va avec…)

Dans le livret de ce mois-ci ?

Tu reçois donc un livre au format papier que j’expédie chez toi :

– Très peu de temps pour courir ? Voilà ce que tu dois faire !
(Pour ne plus avoir l’impression de courir après le temps…
… Et pour réaliser des entrainements efficaces)

– Comment entraîner ton cerveau à gagner grâce à la psychologie du sport ?
Et être plus fort mentalement pour être plus fort physiquement…

– Ce que font en priorité ceux qui affolent tous les chronos alors que tous les autres négligent ces détails…

– Le 30 / 30 : utile ou futile ?

Avec les pourcentages exacts de ta Vo2Max à respecter absolument.

Car si tu ne le fais pas, tu loupes ta séance et elle ne sera pas du tout productive !

Si tu le souhaites, tu peux réserver ton exemplaire en allant sur cette page.

Avant que la date limite ne soit atteinte !

Bon run

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Nota : tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :
(mais ta progression sera beaucoup moins rapide qu’avec le programme de l’EntraiNeuR que je te propose ci-dessus.