Il se plante et je l’avais malheureusement prédit

L’histoire commence il y a plusieurs mois…

Un membre du groupe Courir Serein sur Facebook poste régulièrement ses entrainements.

Je le connais bien parce que je l’ai eu en coaching et qu’il est membre de plusieurs programmes.

À la lueur de ces posts, je lui avais fait plusieurs remarques :

– Ses entrainements ne sont pas assez diversifiés.
On retrouve quasi systématiquement le même type d’entrainement semaine après semaine…

– Il s’entraine trop et il ne laisse pas le temps à la récupération.

– Et le pire pour moi, ses entrainements n’ont ni queue ni tête…
Parce que l’on a du mal à identifier la ligne directrice.

Que ça donne l’impression d’un bricolage amateur…
(D’ailleurs quand on parle de bricolage…
C’est toujours du côté amateur que l’on se place…
Tu ne diras jamais d’un professionnel qu’il bricole)

Tout ça ?

Je vais te le détailler maintenant.

Car il a quelques jours, il a posté un nouveau message :

« Salut, bon très mauvaise course ce matin.

Pas de jambes, je me suis senti fatigué.

Je pense qu’il va falloir ralentir l’entrainement 15 jours avant une compétition.

J’ai mis 42′ pour 8,5 km sur un parcours assez dur quand même. »

Avant de lui répondre, je lui ai demandé qu’il me fournisse ses 15 derniers jours de prépa avant la course…
Pour éviter de lui taper dessus sans raison 🙂

Semaine du 2 au 8 septembre :

02/footing,
03/20×30 »/30 »,
04/footing,
05/5×4′ au train,
06/repos,
07/12×45 »/45 »,
08/footing.

Semaine du 9 au 15 septembre :

09/footing,
10/15×40 »/40 »,
11/footing,
12/4×6′ au train,
13/footing,
14/15×1′ au train rapide récup 30 »,
15/repos.

Semaine du 16 au 22 septembre :

16/footing,
17/repos,
18/14x150m récup 50 m,
19/repos,
20/footing,
21/footing+ 4x100m
Et le 22 compétition sur 8,5 km

Analysons ces 3 semaines d’entrainement…

Courir 6 fois par semaine commence à faire beaucoup.

L’entrainement doit être pensé différemment.

Et il faut trouver un intérêt à le faire. Que ça soit productif.

Quand on a un métier à côté, une vie familiale, que l’on n’a pas les mêmes structures d’entrainement, de suivi et de conseils qu’un coureur « pro »…

Pour moi, c’est inutile d’aller autant courir.

Par contre, si on a autant de temps, on peut diversifier ses entrainements en remplacement de certaines séances.

Commençons par mes remarques générales sur ces 3 semaines :

Je constate que ces séances sont restées les mêmes depuis plusieurs mois :

– 1 footing classique. Il ne marque pas la durée, mais tu peux penser comme moi qu’il est sur une durée d’environ 1 h.

Ce footing ou cette sortie en endurance trouve sa place dans tous les programmes d’entrainement.

Elle est indispensable.
Elle sert à la fois de séance de récupération, de travail de ton endurance, ou pour améliorer ton foncier.

– Des fractionnés courts.
Typiquement les 20 x 30/30 de la première semaine ou les 15 x 40/40 de la deuxième.

Ils sont indispensables également si tu souhaites progresser en course à pied.
Varier tes allures est un levier essentiel à ta progression.

Mais ici il y en trop qui reviennent sous la même forme : les 30 /30 ou ses dérivés que tu connais.

Il faut que tu comprennes ceci :

Ton organisme est malin.

Si tu lui proposes toujours les mêmes types d’entrainement…
Il comprend très vite ce que tu attends de lui…

Et il finit par se mettre en mode « gros fainéant ».
Car il anticipe ce que tu vas lui demander…
Du coup, il fournit moins d’effort.

En réalisant toujours les mêmes types de séances, tu ne lui demandes plus de s’adapter.

Et tes progrès sont moindres.

– Ensuite, il pratique des séances de tempo run.

Courir au train signifie courir à une allure comprise entre celle du 10 km et celle du semi-marathon.

Sauf que dans le cas d’étude du jour, la durée n’est pas assez longue.

Je lui avais déjà dit que lorsqu’on souhaite courir plus vite, il faut aussi travailler ce type de fractionné long.

Et ne pas se contenter de séances à des allures élevées qui sont courtes.

Le manque de ce type de fractionné est une des raisons qui font qu’il pêche à un moment donné dans ces compétitions.

Car le tempo run est justement dans l’allure cible des compétitions de notre runner.

Et clairement, sur les dernières semaines, il ne l’a pas fait.

C’est dommage, car il s’investit dur dans son entrainement.
Et qu’il a envie de bien faire.

Passons à la suite…

– La semaine d’affutage est loupée.

Il a compris qu’à l’approche d’une compétition, il faut lever le pied.

Mais c’est un peu mal fait ici.

Mettre un jour de repos supplémentaire est une bonne idée.
Néanmoins, placer des footings sur les jours précédents n’est pas la meilleure chose à faire.

Il ne faut pas négliger l’importance et l’impact des footings sur ton organisme.

Surtout quand tu enchaines plusieurs semaines avec autant de sorties.

Pour optimiser sa semaine, j’aurais placé ses jours de repos différemment.

Et j’en aurais même rajouté un en plus.

Ce n’est pas tout…

Il manque toujours beaucoup de choses indispensables à son plan :

– Des exercices spécifiques pour le renforcement musculaire, le travail de la foulée…

Quand tu cours 2 ou 3 fois par semaine, il est normal de faire des choix…
Et il est logique que certaines séances puissent disparaitre pendant plusieurs semaines…

Mais quand on court 5 ou 6 fois par semaine, c’est le signe que l’entrainement n’est pas équilibré.

– Des mélanges d’allure dans une même séance.
Pour amener de la variabilité et des sensations différentes.

– Des sorties longues.

Même quand on prépare un 10 kms, le foncier doit être présent.

Placer un footing de temps en temps pour faire joli n’est pas la finalité.

Évidemment, je ne te demande pas ici d’aller courir 2 h comme si tu préparais un marathon…

Mes deux premiers conseils pour lui ?

Arrêter clairement les 6 entrainements par semaine pour passer à 4 et privilégier la qualité.

Définir un vrai objectif et mettre en place les séances spécifiques à ce but.

Ce coureur est-il excusable ?

Non.
(Comme toi, il va trouver probablement ma réponse ci-dessous très dure…

Mais un coach n’est pas ta mère, ton père ou un pote qui dit amen à tout ce que tu fais…

Un coach est là pour dire que si tu fais de la merde, ben tu fais de la merde)

Donc non, pas de circonstances atténuantes aujourd’hui.

Déjà d’abord parce que je l’avais prévenu.
Et qu’il n’a rien changé…

Parce qu’il est membre d’un de nos programmes.
Et qu’il possède des plans d’entrainements réalisés par des professionnel, avec 5 séances par semaine s’il le souhaite.

Surtout que si tu me suis depuis un bout de temps, tu sais que tu bénéficies d’un support réactif et de qualité pour modifier et personnaliser nos plans d’entrainement…

Pour que ces derniers collent plus à ton quotidien, à ta réalité…

L’EnTraiNeur dont je te propose de voir le contenu de ce mois-ci en cliquant ici est clairement dans cette lignée.

Mais il ne sera pas pour toi si tu fais ta forte tête.
Que les conseils d’experts n’influencent pas ta façon de t’entrainer.

Que tu continues à reproduire toujours les mêmes choses sans tenir compte des avis et conseils d’un spécialiste.

Ou que tu préfères bricoler comme un amateur.

(Je ne dis pas que tu n’y arrives pas…
Simplement en bricolant, tu es certain de commettre des erreurs qui vont ralentir ta progression…
Et au pire, t’empêcher de franchir un palier)

L’EnTraiNeuR n’est pas fait pour toi si tu es dans ce schéma de pensées…

Au passage, cette remarque vaut aussi pour nos autres programmes d’entrainement et de coaching.

Tu peux avoir un coach à tes côtés pour moins cher qu’un café par jour.

C’est à toi de définir tes priorités.

Si tu préfères investir ton euro par jour dans une barre chocolatée, un café du distributeur ou une sucrerie, c’est tout à fait ton droit.

Mais alors tu ne dois pas te plaindre du peu de résultats que tu obtiens…

N’y chercher des boucs émissaires quand tu es déçu de tes performances et chronos en course…

Tu ne peux pas le faire quand tu connais l’alternative que je te propose.

Bon run

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Nota : tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :
(mais ta progression sera beaucoup moins rapide qu’avec l’EnTraiNeuR que je te propose ci-dessus)

Leave a Comment: