Courir Plus Vite : gagner 1 km/h de VMA en 4 semaines ?

Courir plus vite en 4 semaine, c’est la promesse affichée par un magazine running français.

Assez curieux, je décide de feuilleter ce magazine.

Curieux en tant qu’entraineur et aussi coureur.

Quelles sont ces stratégies efficaces pour gagner 1 km/h en seulement 4 semaines ?

Ai-je loupé quelque chose dans mes formations d’entraineur ou dans les mises à niveaux que j’ai suivies ?

Et au final, est-ce que tu vas pouvoir effectivement gagner 1 km/h en 4 semaines ?

Donc, j’ai regardé ce plan d’entrainement.

Plusieurs choses m’ont surpris.

En premier, il n’y a pas de test prévu pour vérifier tes possibles gains.
Ni au commencement du programme ni au final.

C’est dommage. Comment on peut affirmer que l’on a progressé si on a pas une base de travail.

Par le ressenti ? Je ne suis pas convaincu.

Pas pour tout le monde

Ensuite, cela ne s’adresse pas trop aux débutants ou aux coureurs occasionnels.

Car il y a 4 séances par semaine.
(sur le pourquoi je n’y crois déjà plus, j’en parle juste après).

La première séance est consacrée à des séries de fractionnés très courts.
Comme le 15/15, 20/20 ou le 30/30.

L’échauffement dure 20 minutes avec un simple footing.
Pas de ligne droite. Ni de gamme technique.

La deuxième séance est une séance courte de 40 à 45 minutes.

La troisième séance est le 2ème entrainement autour de la vitesse.

Toujours des séries courtes. Du genre 1 min/1 min ou 1 min 30 s/1 min.
C’est tout.

La 4ème séance est la sortie longue du dimanche.

1 h à 1 h 15. Idéale pour ceux ou celles qui visent ensuite un 10 kms par exemple.

Ce que je reproche ?

Déjà, il n’y a pas les intensités pour les séries de vitesse.
Bon, on imagine qu’il faut aller le plus vite possible sur la première séance.

On peut imaginer cela aussi pour la 3ème séance.
Mais cela aurait été bien de le mentionner.

Pas de VMA longue dans ce programme.
Qui dépasse les 1 min 30 s.

Proposer les deux types de travail VMA, même si l’on est dans un programme spécial boost de la VMA participe pleinement au développement harmonieux de la puissance de ta filière aérobie.

Pourquoi pas plutôt 2 VMA courte et 1 longue pour 3 séances de vitesse.

On aurait pu aussi rajouter quelques gammes techniques en fin d’échauffement ou des lignes droites sur quelques séances d’endurance.

Car travailler la technique et la gestuelle de course est aussi un bon axe de développement.

C’est tout ?

Les 4 semaines sont très intenses.

Mais la quatrième semaine n’est pas allégée en quantité (un entraînement en moins) et en qualité (une séance VMA en moins) afin de permettre au coureur de récupérer un peu du cycle d’entraînement global.

Or, il est important d’avoir un cycle d’entrainement tourné vers l’assimilation et la récupération.

Sinon, on risque les coups de méforme, la blessure.

Et on sait que la récupération, c’est aussi de l’entrainement.

D’où le concept de 3 + 1 qui ressort de l’ensemble de nos plans d’entrainement.

Courir plus vite : En résumé ?

Alors peut-être que le journaliste qui a écrit l’article en sait plus que moi.
(ce qui n’est pas impossible, je n’ai pas le science infuse).

Ou bien cela concerne vraiment une partie infime de coureurs.
C’est ce que je crois.

Si tu cours 4 fois par semaine, mais que tu n’as jamais fait de VMA, pourquoi pas alors.

Mais en plus de 25 ans de course à pied, je n’ai jamais vu un runner avec 4 séances par semaine qui ne fait que de l’endurance.

Ou alors, je vis sur une autre planète.

Veux-tu réellement courir plus vite sans avoir à bricoler ?

Si oui, j’ai un programme qui peut t’y aider.

Par contre, je suis beaucoup plus réaliste, je ne te dirais jamais ceci : « tu vas gagner X minutes en Y semaines ».

C’est impossible.

Tout entraineur raisonnable ne te fera jamais cette promesse.

Tu le sais.

D’ailleurs, as-tu cru quelques secondes à cette promesse du magazine running ?

Courir Plus Vite : le programme que je te propose est ultra complet !

Eh oui, le ticket d’entrée à notre programme Courir Plus Vite est élevée.

Tu dois bien comprendre que c’est totalement différent de ce plan d’entrainement du magazine running.

Déjà, tu as une séance de coaching individuel qui t’attend.

Ce que tu vas découvrir sur toi-même, sur ta façon de courir, sur les erreurs que tu peux faire, ce que tu peux améliorer dès demain, ça vaut bien plus que l’abonnement à l’année d’un magazine running.

Ensuite, tu as toute mon attention lorsque tu rentres dans le programme.

Je réponds à toutes tes questions, et je te guide dans la planification de tes semaines, de tes objectifs.

Je serais là même dans un 2 ans, ou 10 ans.

Comme si je te coachais en direct.

Ce que le journaliste du magazine running ne fera pas.
Tu as son programme et tu te démerdes tout seul.

Et pour t’aider à bien comprendre pourquoi tu cours, pourquoi tu dois faire telle séance et pas une autre, nous avons des vidéos et MP3 explicatifs.

Tout est téléchargeable.
Et disponible à vie.

Tu as besoin de voir ou revoir notre programme Courir Plus Vite ?

Tu peux le faire ici :

https://www.running-et-trail.net/courir-plus-vite/

Bon run !

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Si tu le désires également, tu peux recevoir 1 conseil par jour avec ce guide gratuit :

banniére1

>