Connais-tu la formule de Riegel ?

Il est toujours tentant d’évaluer son potentiel pour estimer son temps sur une course.

Surtout si la compétition a lieu sur route, comme pour un 10 kms, semi ou marathons.

C’est beaucoup plus compliqué en trail, car de nombreux autres paramètres rentrent en jeu.

Et on peut dire que dans le petit monde de la course à pied, il y en a un paquet…

Avec les avancées scientifiques, certaines doivent être maintenant oubliées.

(Par exemple ?

Les formules théoriques pour calculer ta FCM, fréquence cardiaque maximale…

Elles sont devenues obsolètes, car la marge d’erreur est en fait très importante…

Ce qui biaise totalement tes allures de course…

J’ai écrit un article à ce sujet et si tu veux en savoir plus…

Il te suffit de regarder par ici)

Maintenant, je te propose de discuter autour de la formule de Riegel.

Peter Riegel a étudié et comparé l’évolution des temps sur différentes distances.

Et pour cela, il s’est basé sur les records du monde de plusieurs disciplines d’endurance.

Comme la course à pied, la marche, la natation ou encore le cyclisme.

Les résultats de son étude ont été publiés dans American Scientist en mai 1981 : « Athletic Records and Human Endurance ».

D’ailleurs, premier point que je tiens à soulever avec toi…

Et qui montre les limites des formules théoriques.

Cette étude a été réalisée avec les tops runners de la course à pied.

Et ils sont clairement sur une autre planète.

Donc, si tu utilises la formule de Riegel, prends toujours les résultats avec des pincettes.

Car tu n’as certainement pas les mêmes entrainements, les mêmes capacités qu’eux.

Il est plus facile d’extrapoler les résultats pour eux, car ils sont capables de tenir des hauts niveaux d’intensité sur une période très longue…

Alors que tu auras explosé en plein vol bien avant…

Comment utiliser la formule de Riegel ?

Elle permet d’extrapoler un temps sur une compétition à partir d’un autre résultat sur une autre distance.

C’est très utile pour ceux ou celles qui rechignent à faire des tests VMA.

(Bien que je vais te montrer ensuite qu’il existe une façon beaucoup plus simple…

Que la formule de Riegel qui t’oblige à sortir la calculatrice…

Et à faire des opérations dignes d’un élève de terminale S lors de l’épreuve du baccalauréat)

La formule de Riegel a aussi ses marges d’erreur comme toutes les formules théoriques…

Ces marges d’erreur sont d’autant plus grandes qu’est grande la différence entre la distance réalisée et la distance visée.

Si tu veux minimiser les risques d’erreur, tu dois suivre le conseil que préconise Riegel lui-même…

Donc, utiliser la formule uniquement pour des distances comprises entre 5 km et le marathon.

Et pour que la prédiction soit la plus précise, l’idéal est que la distance de référence se trouve être la plus proche de la distance visée.

Un exemple ?

Si tu veux connaitre ton temps sur marathon…

Il vaut mieux utiliser ton dernier chrono sur semi-marathon plutôt que ton dernier résultat sur 10 kms.

En fait, plus ton chrono de référence sera proche de la distance concerné, moins ta marge d’erreur sera grande.

Quelle est la formule de Riegel ?

Tu peux déjà aller chercher ta calculette.
Car sans elle, tu ne vas pas y arriver.

La voilà : TP2 = TP1 x [(D2/D1) x 1,06]

TP2 est ton temps à estimer sur une course.

TP1 est ton temps sur la course de référence, exprimé en secondes.

D2 est la distance de ton objectif.

Quant à D1, il s’agit de la distance de référence.

Et les distances sont exprimées en mètres.

Si tu demandes à quoi correspond le coefficient multiplicateur 1.06, Riegel estimait que ça correspondait à une différence de 6% entre 2 distances

Imagine ce cas pour mieux comprendre…

Tu as fait 40 minutes sur 10 kms, soit 2400 secondes.

Tu veux estimer ton temps sur marathon.

Ce qui va donner pour la formule de Riegel : TP2 = 2400 x [(42 195/10 000) x 1,06]

Et donc un temps estimé sur marathon de 10734 secondes, soit environ 2 heures 47 minutes.

Ce qui je pense est très souvent faux pour des coureurs de ce niveau.
Et même s’ils s’entrainent très sérieusement pour un marathon.

Je t’invite à essayer cette formule avec tes derniers chronos…

Et de vérifier si tu t’en rapproches plus qu’avec cet exemple…

Tu pourras alors m’envoyer tes résultats pour que l’on en discute.

Pense aussi à garder cela en tête :

Si tu souhaites prédire tes performances…

Chacun des moyens d’évaluation que tu vas choisir présente des avantages et inconvénients…

Que tu prennes des formules théoriques (surtout à éviter !), des tests terrain ou en laboratoire…

Donc il est plus judicieux de croiser les résultats de plusieurs tests…

Pour avoir des prédictions plus fiables.

Quand tu désires progresser en course à pied, il y a des indispensables à maitriser.

Et je les ai condensés sur cette page.

J’expédie aussi chez toi 2 guides running.

Ce n’est pas de matériel que je vais te parler.

Mais bel et bien d’entrainement running.
Et de ce qui va te faire avancer.

Tu vas aussi découvrir :

– La méthode VDOT, une nouvelle façon de t’entrainer.

Elle nous vient du meilleur entraineur du monde.
Ce n’est pas moi qui l’affirme, mais le magazine Runners World.

– Les + pour des allures réussies.

Nos conseils ultimes pour t’aider à mieux maitriser tes allures.
Et tu vas pouvoir profiter de tous les bienfaits de la course à pied.

– Les 4 types de gestion de l’allure en compétition.

Il y a le joueur de poker, le coureur pépère, le coureur avec montée en puissance et le king des manèges à sensation.

D’après toi, lequel d’entre eux es-tu ?

Tu vas le savoir en cliquant uniquement ici…

Bon run

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Nota : tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous : (mais ta progression sera beaucoup moins rapide qu’avec le programme que je te propose ci-dessus)

Ne clique pas si tu es un coureur du dimanche…
Ne clique pas si tu cours uniquement pour le plaisir…

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !