Comment ressortir vivant de cette jungle ?

Il faut être un super aventurier pour y survivre continuellement.

Un gars comme Mike Horn.

Cela représente combien d’individus sur terre ?

Très peu.

Parce que la VRAIE jungle, ce n’est pas de la rigolade…

Tu as certainement vu des reportages.

Il y a les fourmis géantes capables de te sucer jusqu’à la dernière goutte de sang.

Des araignées aussi grosses qu’un bol de soupe.
Et en plus, tellement velues qu’elles te font grimper aux arbres.

Malheureusement, dans les arbres, tu n’es pas plus en sécurité.
(déjà, parce que l’araignée va te suivre)

Mais tu as aussi les moustiques qui sont plus agressifs qu’une meute de lions en pleine chasse de gazelles.

Au moins ils ne te prennent pas par surprise.
Ils sont tellement énormes que tu les vois et tu les entends arriver comme un avion qui se pose sur une piste.

La piste d’atterrissage, c’est toi.

Et ils ne vont pas faire que passer !

Je ne te parle pas des serpents qui mesurent plusieurs mètres de long.

Soit ils sont extrêmement venimeux jusqu’à la mort.
Soit ils vont s’enrouler autour de toi pour t’étouffer.

Et il y a de nombreuses espèces que l’on n’en soupçonne même pas l’existence.

Sans compter que la jungle, même sans ces petits désagréments, il faut y vivre.

Températures étouffantes.

Humidité toujours présente que tu as l’impression d’être en permanence dans un hammam.

Manque de luminosité tellement la jungle est dense et très touffue.

Tu es toujours sur le qui vive, car tes oreilles sont sollicités par de nombreux bruits bizarres.

Mais bordel, personne ne dort dans cette putain de jungle !

La jungle si inhospitalière ? Si dangereuse ?

C’est peut-être toi au milieu du monde du running.

Tu es seul.

Perdu.

Tu aimerais en sortir pour enfin toucher ce que tu rêves le plus :

Améliorer tes chronos.

Mais tu es coincé dans cette jungle !

Et tu n’arrives pas à en sortir malgré tes efforts.

Tu n’arrives plus à te repérer.

Tu n’arrives pas à faire la différence entre des entraînements qu fonctionnent pour toi et les comportements à risque qui vont te blesser ou stopper ta progression.

Pourtant, tu as cherché à en sortir en empruntant plusieurs chemins.

Mais tu es toujours dans cette jungle.
Car les voies que tu as empruntées sont sans issue.

Tu es malheureusement toujours avec toutes ces bêtes hostiles lancées à ta poursuite telle une armée de zombies derrière le dernier humain vivant de la planète.

Les obstacles qui t’empêchent de t’échapper sont nombreux.

Tu vois parfois de la lumière, mais tu ne vois jamais le bout de ton tunnel.

Un véritable calvaire.

Ce qui te faudrait ?

Un Mike Horn.

Un gars capable de te sortir de là.

Un gars qui manipule la machette pour découper tout ce qui t’empêche de courir plus vite, ou plus longtemps.

Et un gars qui peut te faire prendre les bons raccourcis au lieu que tu continues sur des chemins sinueux et hasardeux.

Ce Mike Horn qui peut enfin de faire progresser en course à pied et améliorer tes chronos ?

Il existe !

Vraiment…

Il te suffit de cliquer ici pour le découvrir…

Et fini toutes ces bestioles qui veulent te bouffer tout cru !
(sauf si tu veux être leur repas du jour)

Tu vas enfin voir la lumière et la toucher.

Bon run

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Nota : tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :
(mais ta progression sera beaucoup moins rapide qu’avec la méthode Rubik que je te propose ci-dessus)

banniére1

>