Comment Chris s’est blessé sérieusement (et les erreurs que tu dois éviter de reproduire pour ne pas connaitre le même sort)

En direct du groupe Courir Serein sur Facebook…

Chris a posté ce message :

« Bonjour
Désolé de ne pas être plus actif mais grosse suspicion de pubalgie depuis l ajout…GRRRRRRR.
Donc repos forcé avant examens.
Des conseils seraient les biens venus pour une bonne récupération.
Merci. »

Avant même de penser à la récupération, j’ai invité Chris à se pencher sur les causes de cette blessure.
(Parce que tant que l’on a n’a pas un diagnostic médical, il est impossible d’anticiper.)

La blessure n’arrive pas qu’aux autres…

Nous avons tous nos petits bobos.

Cela devient ennuyant quand la blessure devient sérieuse et oblige à un arrêt total et prolongé de plusieurs semaines.

À travers ce message, j’aimerais te sensibiliser dessus.

Pour que tu évites les mêmes erreurs qui coutent cher.

Donc, continuons si tu le désires.

Après quelques questions, je synthétise la réponse de Chris :

« J ai changé de terrain beaucoup moins de bitume.
Effectivement je sortais plus souvent que d’habitude 1 à 2 sorties par semaine en plus. Chaussures quasi neuves (mizunos) et pas d’analyses de ma foulée par un podologue sportif.
Quant aux examens : radio R.A.S et échographies à suivre. »

Maintenant, voyons ensemble les erreurs commises

Il a commis quelques erreurs qui peuvent expliquer cette blessure.

Surtout il a oublié la règle des 10 %.

Je le dis de façon détourner dans mes différents guides running.

C’est d’avoir une courbe de progression.régulière.

2 sorties de plus par semaine, c’est trop.
Surtout que j’imagine que cela n’est pas une petite sortie de 30 minutes.

J’en parle un peu beaucoup dans un article web.
(avec un audio à télécharger, si tu le veux, il suffit de répondre à cet email)

Ensuite, augmenter l’entrainement avec de nouvelles chaussures, cela peut aussi faire des dégâts.

L’idéal est d’opérer ce changement avec plutôt l’ancien modèle.

Peut-être aussi que ces entrainements supplémentaires ont mis en évidence un déséquilibre au niveau de la foulée ou autre alors que cela ne voyait pas avec son volume d’entrainement précédent.

Un podologue sportif pourra en dire plus et cette coupure subie en est une bonne occasion.

Et je rajouterai que le changement de terrain rapide a probablement été la goutte qui a fait déborder le vase.

Enfin, on peut aussi regarder le contenu exact de ces entrainements au moment de la blessure pour voir si les grands principes de l’entrainement sont bien là.

Et ce que l’on peut améliorer encore.

Surtout pour éviter une rechute.

Et pour toi ?

À travers mes différentes interventions et les nombreuses questions que je reçois, je constate que beaucoup ont des difficultés pour avoir des entrainements structurés.

Et commettent de nombreuses erreurs.

C’est bien d’avoir la dernière montre GPS ou la dernière application téléphonique à la mode…

C’est bien d’avoir les dernières chaussures qui te font courir plus vite ou qui t’apportent plus de confort…

Et c’est magnifique de t’inscrire à des courses dont tu rêves depuis plusieurs années…

… MAIS cela ne fera JAMAIS de toi un meilleur coureur.

…. MAIS cela ne t’aidera pas à éviter les blessures si tu as un comportement à risques.

Il te faut en prendre conscience !

Et à un moment donné, avoir ce déclic pour investir d’abord sur toi-même.

Je dirais même que cela doit être une priorité pour toi.

Pour t’aider si tu as cette volonté, tu peux aller sur cette page.

Les Packs de Noël vont aider tous ceux ou celles qui souhaitent progresser en course à pied en 2019.

Bon run,

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Nota : tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :
(mais ta progression sera beaucoup moins rapide qu’avec nos packs de Noël)

banniére1

>