Coach Running : le lièvre était trop sûr de lui…

Jean de la Fontaine aurait été un bon coach running à son époque.

Tout le monde connait la fable du lièvre et de la tortue.

Rassure-toi, je ne vais pas te la réciter entièrement.

Juste ce passage :

« Furent vains : la Tortue arriva la première.
Eh bien, lui cria-t-elle, n’avais-je pas raison ?
De quoi vous sert votre vitesse ? »

Lorsqu’on souhaite progresser en course à pied,
tout le monde désire courir plus vite.

Du coup, l’entrainement devient une succession de séances à haute intensité.

Et ces dernières constituent alors la majorité de l’entrainement.

C’est une erreur.

Seulement 5 à 10 % de ton entrainement doit être consacré à cette intensité ou allure très spécifique.

Connaitre ses allures d’entrainement est la clé de ta réussite en course à pied

Courir trop vite trop souvent te fera progresser dans un premier temps, puis tu stagneras et enfin tes performances régressent.

À trop solliciter votre organisme, il s’épuise.

À l’inverse, courir toujours lentement (faire que de l’endurance), ne t’aidera pas plus.

Tu as besoin de stimuler ton corps pour qu’il progresse.

La tortue a gagné une fois, mais elle ne gagnera pas une autre fois…

Car le lièvre a compris la leçon.

On apprend aussi de ces erreurs.

À une condition…

Laquelle ?

Admettre que l’on n’a pas la science infuse.

Et que l’on peut se tromper.

L’échec fait partie aussi de ta réussite de coureur.

Une petite citation au passage :

« Il n’y a qu’une seule chose qui rend un rêve impossible à réaliser :
la peur de l’échec. »

Paulo Coelho
Artiste, écrivain, Romancier, Traducteur (1947 – )

Abandonner lors d’une compétition n’est pas une tare.
(les coureurs pros l’ont intégré depuis bien longtemps)

Ne pas améliorer ton chrono le Jour J ne fait pas de toi un mauvais coureur du jour au lendemain.

Tu as juste besoin d’un seul truc.

Qui permettrait d’amplifier tes résultats actuels.

De passer dans une autre dimension.

Et si tu ne progresses plus, d’enclencher à nouveau la marche avant…

Coach running : Ce truc ?

Accepter mon aide.

À travers les INDISPENSABLES du runner.

Je te propose 30 minutes minimum de coaching individuel.
(On ne se quitte pas tant que tout n’est pas mis en place, cela a déjà duré plus d’1h30 pour certains !)

Le but est que tu repartes avec un plan d’action pour les prochains mois.

Que tu possèdes de nouvelles flèches à ton arc.

Que tu puisses utiliser dès le premier jour les meilleures techniques d’entrainement en course à pied.

Ta motivation va être aussi décuplée.

Être suivi ou conseillé par un coach, cela change beaucoup de choses aussi…

Coach running : Le reste ?

Cela va également t’aider.

C’est à découvrir ici :

https://www.running-et-trail.net/les-indispensables-du-runner/

As-tu déjà fait appel à un coach running ? Partage ton expérience dans les commentaires ci-dessous.

Si tu as aimé cet article autour du lièvre, la tortue et du coach running, partage-le également sur les réseaux sociaux.

À bientôt

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Nota : si tu le désires également, tu peux recevoir 1 conseil par jour avec ce guide gratuit :

banniére1

>