Ce seuil te parle-t-il ?

Nous continuons notre saga autour des seuils.

Et je vais te parler de celui que l’on parle le moins souvent.

Pourtant, il est très intéressant, car il te fait progresser.

Tu connais certainement les seuils aérobie et anaérobie.

Du moins, tu en as déjà entendu parler.
(Si tu te mélanges encore les pinceaux entre ces deux termes…
… Dis-le, j’ai plein d’articles intéressants en stock)

Et hier, je t’ai proposé une séance à réaliser.

J’espère que tu l’as bien inscrite prochainement à ton programme.

Aujourd’hui ?

Je te parle de capacité aérobie.

Tu peux la situer facilement entre les deux autres seuils.

Les lactates produits restent majoritairement digérés (métabolisés) par l’organisme.

Alors que ces derniers s’accumulent une fois le seuil anaérobie.

Cette capacité aérobie est intéressante sur plusieurs points.

Pourquoi ?

D’abord, elle peut être maintenue pendant plusieurs heures.

C’est un peu la vitesse utile du marathonien.

Ensuite, elle se travaille facilement à l’entrainement.

Couplée au seuil aérobie (allure footing ou A2 pour nos membres), elle permet une transition en douceur pour des efforts plus intensifs.

Très souvent, je te décris 3 grandes étapes à l’échauffement comme ceci :

Footing en endurance + exercices + lignes droites.

Si tu souhaites développer ta capacité aérobie, tu peux te contenter de la première partie de l’échauffement.

Voilà un exemple de séance :

30 à 45 minutes en aérobie + 2 x 15 minutes en CA (récupération de 1 minute marchée entre les deux séries) + 10 minutes footing en retour au calme.

Un autre point intéressant, comme l’intensité de l’effort est en dessous du seuil anaérobie, tu produis moins de déchets.

Et du coup, la récupération post effort est facilité.

Bien que tu dois quand même faire attention, car une sortie de ce type laisse quand même des traces.

Et ton corps aura quand même besoin de récupérer.

On te parle très peu de capacité aérobie, car en fait ses intensités à l’effort se chevauchent un peu avec le seuil anaérobie selon les entraineurs.

Personnellement, je n’utilise pas la capacité aérobie dans mes plans d’entrainement.

Car les 5 allures que je propose couvrent l’ensemble des intensités des runners.

Néanmoins, je trouvais intéressant de t’en parler…

Car plus haut, je te disais que la capacité aérobie se rapproche de l’allure du marathonien.

(Je ne parle pas pour des coureurs élites…
… Mais plutôt pour la grande majorité des runners qui forme les pelotons)

C’est donc un peu ton allure spécifique pour une distance comme le marathon ou le semi.

Tu sais qu’il est important de toujours varier les types d’entraînement, de manière à constamment perturber l’organisme et le pousser à s’adapter.

Si tu le fais bien, et au bon moment, tu vas progresser.

Pour cela, tu dois en posséder les bases.

Et les comprendre.

Pour mieux les appliquer sur le terrain.

C’est ce que je t’enseigne mois après mois dans l’EnTraiNeuR !

L’objectif est de t’assister et de conseiller en fonction de tes objectifs.

Et quand devenant plus autonome, tu peux exploiter n’importe quel plan d’entrainement.

Même un plan générique d’une application ou d’un magazine running !

Car je reste persuadé qu’en comprenant ce qui rend un entrainement efficace, tu seras en mesure d’adapter et de personnaliser ton propre programme.

Alors, tu te dis peut-être que tu n’as pas envie de t’emmerder avec tout cela.

Et que tu préfères suivre un plan d’entrainement sans te poser de question.

Comme un mouton qui suit le troupeau…

C’est bien sûr ton choix.

Et je ne vais pas chercher à d’en dissuader.

Ni à te faire changer d’avis.
(nous avons d’autres programmes si tu es dans ce cas-là)

Bien au contraire, je préfère que tu fuies l’EnTraiNeuR.

Car ce n’est clairement pas pour tout le monde !

Ton niveau sportif n’est pas en cause.

Mais l’EnTraiNeuR ne s’adresse qu’à ceux qui veulent aller très loin dans l’individualisation de leurs entrainements.

Et qui ont compris que c’est un passage obligé pour de meilleures performances chronométriques.

Qui savent qu’en comprenant ces leviers qui vont déclencher des actions plus bénéfiques pour développer leur potentiel.

Et qui recherchent aussi de la motivation avec des échanges réguliers avec un coach.

Clique ici pour découvrir le programme complet de la formation du mois.

(attention, il te reste seulement 5 jours avant que j’envoie à l’imprimeur, après il sera trop tard)

Tu pourras alors aussi récupérer la formation « je planifie comme un PRO » que j’offre en cadeau.

Où je te montre comment réussir tes objectifs avec une simple feuille de papier et un stylo !

Bon run

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Nota : tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous :
(mais ta progression sera beaucoup moins rapide qu’avec le programme de l’EntraiNeuR que je te propose ci-dessus.