Allonger ta foulée ou augmenter la cadence ?

C’est une question qui anime un post dans notre groupe Facebook.

C’est peut-être un débat sans fin…

Et pour moi, le coureur doit avoir d’autres priorités.

Bien avant d’en arriver là.

S’intéresser à sa foulée vient après le respect des principes de la course à pied.

Et l’application des indispensables de l’entrainement.

J’y reviens plus tard.

En tous cas, selon ce que tu vas choisir, ça une incidence sur tes muscles et tendons.

Voilà ce que dit l’ostéopathe Fred Brigaud :

« L’observation est une chose, la compréhension des mécanismes mis en jeu en est une autre.

Plus la fréquence est élevée, plus la relance est dynamique lors de chaque foulée.

Vous jouez avec l’élasticité musculaire »

Autrement dit, avec des impacts plus forts, une stimulation plus importante de ton corps, ce dernier va se fatiguer plus vite.

Car il va dépenser beaucoup plus d’énergie pour maintenir cet effort.

À l’opposé, les études scientifiques ont montré qu’une cadence plus élevée est plus économique.

Qu’elle permet de courir plus longtemps et a une dépense énergétique plus faible.

(Demain, je te parlerais de la cadence idéale…

Celle que les spécialistes conseillent…

Et que les champions de la course à pied maitrisent à merveille…

Je te donnerai aussi des exercices à incorporer dans tes entrainements…)

Je te disais en intro que vouloir à tout prix changer de foulée n’est pas ta priorité.

Il y a plus important…

Le reste, comme ta foulée, va venir naturellement.

Car si tu appliques les conseils que je donne régulièrement et les bons entrainements qui vont avec…

Alors ta foulée va devenir plus efficace et se rapprocher de la cadence idéale des experts sans même que tu t’en rendes compte.

Voilà mes 3 étapes pour y arriver sans y penser :

Et tu vas voir que tu vas déjà faire de gros progrès.

Sans te compliquer la vie et sans te prendre la tête…

– Courir 3 fois par semaine

(c’est le nombre d’entrainements qui te permet réellement de progresser…

2 entrainements par semaine assurent le maintien de tes qualités…

Tu peux très bien courir seulement 2 fois, mais à côté, il faudra alors une ou plusieurs autres activités sportives…

En tout cas, si tu souhaites plus tard rejoindre un de nos programmes d’entrainement, il faudra passer par ces 3 séances running hebdomadaires

– Varier l’allure de tes sorties

En pratiquant le changement de vitesse et d’allure, tu vas aussi travailler et améliorer ta foulée.

Un coup un plus allongée, un autre plus raccourci, tu sollicites toutes les amplitudes de ta foulée.

– Respecter ton niveau

Trop de coureurs se brûlent les ailes.

Et en font trop.

En fait, ils pensent qu’en en faisant plus, ils vont plus vite progresser.

Mais c’est l’inverse qui se produit.

Ils mettent tellement leur corps à l’épreuve qu’ils finissent par se fatiguer…

Lassitude, blessure, fatigue chronique, ils seront atteints d’un de ces maux à un moment donné…

Et pour éviter d’en arriver là ?

2 trucs importants à faire.

Avoir assimilé les principes dont je te parle dans le pack des guides running.

Et respecter ses allures à l’entrainement.

Ne pas courir trop vite trop souvent.

Ne pas faire que de la course lente, le fameux footing.

C’est pour cette raison que dans ce pack, j’ai inclus un livre que je t’envoie chez toi.

« Les bonnes allures du coureur » n’est pas qu’un énième truc théorique…

Tu dois le mettre en application dès que tu le reçois.

Et tu vas voir que c’est très simple.

Tu fais un test pour évaluer ton potentiel du moment.

Tu as alors tes différentes allures que tu vas utiliser à l’entrainement.

En les respectant, tu es certain de ceci :

– Tu vas progresser et améliorer tes performances.

– Tu vas mieux courir et prendre plus de plaisir.

– Et tu vas éloigner les blessures.

Pour ça ?

Tu dois accepter que je te vienne en aide.

Si tu me lis, c’est que tu cherches à bien courir.

Et que tu sais qu’il te manque des petits trucs pour y arriver.

Même les meilleurs ont eu un coup de pouce à un moment donné.

C’est ce que dit en substance Arnold Schwarzenegger en faisant la préface d’un livre :

« Commencez par admettre que vous n’y arriverez pas tout seul.

Moi, c’est mon cas.

Personne n’y arrive.

Maintenant, il suffit de tourner la page et d’apprendre quelque chose. »

Pour toi ?

Ça se résume à te rendre sur cette page et a réservé ton exemplaire…

Bon run,

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

Nota : tu peux aussi recevoir 1 guide GRATUIT avec 1 conseil par jour en cliquant sur l’image ci-dessous : (mais ta progression sera beaucoup moins rapide qu’avec le programme que je te propose ci-dessus)

Ne clique pas si tu es un coureur du dimanche…
Ne clique pas si tu cours uniquement pour le plaisir…

Clique si tu recherches la performance et comment améliorer tes chronos…

UNIQUEMENT pour qui veut booster ses capacités de coureur !

>