Actif ou passif, quelle différence pour toi ?

Cela concerne les étirements.

Parmi tous les étirements utilisés, il est possible de les classer selon 3 grandes catégories.

Tu connais certainement les étirements passifs et les étirements actifs.

Il y a aussi les étirements balistiques.

Commençons par les étirements passifs

Les étirements passifs sont des exercices qui entrainent la mise en position d’étirement de manière lente et progressive d’un muscle ou d’un groupe musculaire au repos.

En faisant ceci, tu vises à allonger le muscle.

La position est maintenue sans aucun mouvement durant un certain laps de temps.

Ce que tu dois retenir est que cet étirement est réalisé de manière lente et progressive.

Et sans ressentir la moindre douleur. Juste une tension.
Tu ne dois en aucun cas dépasser le seuil de douleur tolérable.

Cette façon de s’étirer favorise l’entretien de la souplesse, le gain de l’amplitude ainsi que la mobilité articulaire.

Pour les coureurs, très souvent, ces étirements passifs sont généralement effectués au terme d’une séance.

Mais ils peuvent être réalisés plus tard dans la journée.

Continuons maintenant avec les étirements actifs

Ils peuvent aussi avoir un nom beaucoup plus scientifique.

En effet, tu peux entendre le doux nom de « Proprioceptive Neuromuscular Facilitation ».

Autrement dit : P.N.F

La différence principale avec un étirement passif ?

L’étirement actif est réalisé en faisant d’abord une contraction musculaire.
Ou une contraction d’un muscle antagoniste.

Puis, on étire le muscle.
(attention, ce n’est pas le même type d’étirement que dans le cas précédent, ni dans la durée, ni dans l’intensité, ni dans les répétitions)

Ainsi, avant d’étirer un muscle, celui-ci sera mis en tension.

L’objectif que tu vises dans ce cas-là est d’atténuer la tension musculaire.

Et d’améliorer la récupération d’amplitude articulaire.

Et les étirements balistiques ?

Ces derniers consistent à étirer le ou les muscles avec un mouvement rapide et répété, à base de lancer ou balancer d’une articulation.

Je ne vais pas m’étaler sur eux.

Pourquoi ?

Il ne concerne pas la pratique de la course à pied, mais plutôt d’autres activités sportives.

De plus, le risque de blessure est très grand s’ils sont mal exécutés.

Au final….

Les deux premiers sont les seuls à utiliser pour ta pratique de la course à pied.

Mais demain, je te dirais aussi pourquoi les étirements actifs ne sont pas obligatoires pour le runner.

Je te dirais également pourquoi tu peux les oublier !

En attendant ?

Si tu cherches à en savoir plus sur les étirements, tu as un dossier complet dans le Mag des Coureurs de ce mois-ci.

Il te suffit de cliquer ici.

Ce dossier va disparaitre prochainement pour laisser sa place à de nouveaux : les sorties longues, l’entrainement pour un kilomètre vertical (très fun si tu ne connais pas !) et un guide complet sur les lampes frontales.

Bon run

Jean-Marc, Coureur, Entraineur, Auteur

PS1 : dans quelques jours, on change de mois et de numéro du Mag, le dossier sur les étirements ne sera plus disponible…

PS2 : si tu le désires également, tu peux recevoir 1 conseil par jour avec ce guide gratuit…
(mais cela ne sera pas aussi rapide qu’avec le Mag des Coureurs)

banniére1

Auteur : Jean-Marc

Jean-Marc possède une solide expérience de la course à pied. Plus de 20 ans de pratique qui l’ont conduit du macadam parisien aux chemins de l’Ile Maurice, en passant par les dunes tunisiennes, les montagnes françaises, ou encore les chemins tortueux de l’Ile de la Réunion. Sa pratique de la course à pied lui aura permis de goûter à plusieurs épreuves sportives dont certaines mythiques : 5 et 10 kilomètres, semi et marathons, trail et ultra trail, courses horaires, kilomètre vertical, courses par étapes… Il anime régulièrement les Blog Testeurs Outdoor et Running-et-trail.net, il intervient aussi de temps en temps sur d’autres sites web pour prodiguer conseils et commentaires aux internautes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *