Trail de Faverges : comment le préparer ?

Trail de faverges

Cet article vous présente le trail de Faverges. Vous y trouverez des conseils sur l’entrainement running et trail pour vous préparer à cette épreuve.

Pour cela, nous avons demandé à Gaëlle, qui connait très bien cet trail de Faverges en étant dans l’organisation, de nous donner les points clés de l’épreuve.

Trail de Faverges

Jean-Marc : bonjour, pouvez-vous vous présenter aux lecteurs et visiteurs de Running et Trail ?

Gaëlle : bonjour, je m’appelle Gaëlle je fais partie du comité d’organisation du trail de Faverges et suis moi-même coureuse de trails.

Jean-Marc : quelles sont les particularités des parcours du trail de Faverges ?

Gaëlle : les parcours sont tracés dans le parc Naturel du Massif des Bauges. Ils sont variés, authentiques, parfois exigeants, mais offrent des panoramas uniques sur le lac d’Annecy et le Mont-Blanc.

Nous sommes coureurs avant d’être organisateurs et cherchons donc toujours à proposer à nos participants des tracés sympas où ils prendront plaisir à courir et découvrir de jolis paysages.

Trails de faverges : les difficultés

Jean-Marc : quelles sont les grosses difficultés que vont rencontrer les coureurs et coureuses ? Avez-vous des barrières horaires ?

Gaëlle : les parcours demandent une bonne gestion de course, car les descentes sont assez techniques (la descente sur les pistes de la Sambuy pour les coureurs du maratrail est « cassante ») et les relances sont nombreuses.

Il est également important de bien gérer ses ravitaillements, car les épreuves se courent en semi-autosuffisance (seulement 2 ravitaillements sur le maratrail).

Pour des raisons de sécurité, nous avons effectivement des barrières horaires sur le trail des sources du lac (2 barrières horaires) et sur le maratrail de la Sambuy (3 barrières horaires).
Le 12 km n’a quant à lui pas de limitation horaire.

Trail de faverges montée des marches

Un bon entrainement trail running est nécessaire pour participer au trail de Faverges.
© trail-faverges.com

Trail de faverges : l’entrainement

Jean-Marc : quelle est d’après vous la durée minimale pour se préparer à de telles épreuves ?

Gaëlle : il faut à mon avis un minimum de 6 semaines à 3 ou 4 séances hebdomadaires pour être préparé au maratrail et au trail des sources du lac.

Pour le 12 km, 2 séances hebdomadaires sont suffisantes pour arriver au bout de l’épreuve sans trop souffrir.

Le but étant avant tout de se faire plaisir il faut habituer son corps aux successions de montées et descentes pour pouvoir réellement apprécier la course.

Jean-Marc : quelles sont les séances types que devront mettre en place les participants ?

Gaëlle : il est essentiel à mon sens de faire quelques séances de descente pour « casser de la fibre » comme disent les spécialistes. Il faut en effet habituer ses muscles à cet effort particulier qu’est la descente, car celle-ci peut s’avérer très traumatisante en cas de mauvaise préparation.

Ces séances permettront également de travailler les chevilles (proprioception) et les appuis et d’éviter ainsi une entorse éventuelle.

Concernant le travail en montée des séances de fractionnés en côte peuvent s’avérer judicieuses, surtout au niveau du travail cardiaque.

Quelques sorties longues (plus de 2 heures) sont à conseiller pour apprendre à gérer sa vitesse et son effort sur la durée.

Trail de Faverges : pour ceux des plaines…

Jean-Marc : et pour ceux ou celles qui viennent des plaines, ou de la ville, quels conseils donneriez-vous ?

Gaëlle : vous pouvez très bien réaliser vos sorties longues sur des parcours vallonnés, je vous conseille alors de faire un peu de fartlek en accélérant par exemple dans les montées cela habituera votre cœur et vos jambes aux changements de rythme.

Le travail des quadri et des ischios peut se faire sur des séances d’escalier par exemple (montées les marches en montées de genoux, puis pieds joints, puis sur 1 pied).

Trail de Faverges : reconnaitre le parcours

Jean-Marc : est-il intéressant de reconnaitre les parcours à l’avance ?

Gaëlle : il est toujours plus facile de gérer son effort quand on connaît le parcours à l’avance et qu’on a pu repérer les difficultés et les parties plus « roulantes ».

Vous désirez préparer le trail de Faverges ou un trail similaire ?
Optez pour nos plans d’entrainement avec suivi individuel !!!

 

C’est pourquoi nous proposons tous les dimanches du mois de juin des reconnaissances des parcours. Ouvertes à tous (nous nous adaptons au niveau des participants) elles sont aussi l’occasion de se rencontrer et de passer un agréable moment de partage sportif.

À défaut, l’étude du profil permet à minima d’identifier les parties montantes, descendantes…

Trail de Faverges : gestion de l’allure

Jean-Marc : en ce qui concerne la gestion de l’allure sur vos parcours, comment doit-on s’organiser pour anticiper les principales difficultés ?

Gaëlle : il faut bien se placer sur la ligne de départ si on souhaite jouer les premières places, car le passage par le Château est assez étroit et ça bouchonne en milieu de peloton.

La montée des marches du Château constitue la première difficulté, mais elle est suivie d’une petite descente qui permet de bien récupérer.

chateau_faverges

Voilà le chateau lors du trail de Faverges.
© trail-faverges.com

Sur le maratrail les 5 premiers kilomètres sont assez « roulants », mais il ne faut pas trop « s’emballer », car la course est longue et on peut gagner beaucoup de temps en étant encore relativement frais sur la fin de parcours.

Jean-Marc : la gestion des ravitaillements est importante en trail, combien en avez-vous sur les parcours ? De quoi seront-ils composés ?

Gaëlle : nous avons 2 ravitaillements sur le maratrail et un seul sur le trail des sources du lac, sans compter bien entendu le ravitaillement d’arrivée. Ils sont composés d’eau, de boisson énergisante, de coca, d’eau gazeuse, de sucre, de raisins secs, de bananes, d’orange, de TUC, de fromage ….

Les deux parcours se courent en auto suffisance alimentaire il est donc essentiel de partir avec le nécessaire et de ne pas attendre les ravitaillements pour s’alimenter ou boire sinon c’est l’hypo assurée !!

parcours trail de faverges

Le parcours du trail de Faverges vous fera admirer de jolis points de vue.
© trail-faverges.com

Trail de Faverges : erreurs sur l’entrainement

Jean-Marc : Quelles sont les erreurs sur l’entrainement que l’on doit éviter lorsqu’on s’inscrit au trail de Faverges ?

Gaëlle : il faut surtout éviter le sur entraînement, ne pas chercher à cumuler les km au risque d’arriver fatigué le jour de la course. Il faut arriver le jour J avec l’envie de courir, l’envie de se faire plaisir et être conscient que c’est une chance que de prendre le départ d’une course (c’est valable pour l’ensemble des courses et pas uniquement pour Faverges bien entendu).

Le plaisir est selon moi le meilleur des carburants !

Trail de Faverges : conseils de notre entraineur expert

Notre entraineur expert Frédéric Hurlin a voulu rajouté quelques mots :

L’entraînement en trail est beaucoup plus varié que la préparation sur route. Au-delà du développement de la vitesse de course commune à toutes les pratiques du running, l’aspect technique et nutritionnel sont essentiels.

Savoir évaluer son rythme d’ascension, savoir gérer sa vitesse en descente, appréhender son alimentation (rythme, quantité), autant de paramètres qui peuvent changer le cours d’une course.

Le paramètre matériel est aussi important : les terrains sont traumatisants, glissants, boueux peut-être et on ne peut se limiter à une paire de runnings sans l’avoir testée. L’utilisation du sac d’hydratation est souvent une nécessité et s’assurer que son utilisation est facile donne du confort.

Retrouvez-le maintenant dans notre programme la Totale du Running !

Avez-vous déjà participé au trail de Faverges ? Partagez votre expérience dans les commentaires du site.

Si cet article sur le trail de Faverges vous a plu, partagez-le sur Facebook, Twitter ou Google+

About the Author Jean-Marc

Jean-Marc possède une solide expérience de la course à pied. Plus de 20 ans de pratique qui l’ont conduit du macadam parisien aux chemins de l’Ile Maurice, en passant par les dunes tunisiennes, les montagnes françaises, ou encore les chemins tortueux de l’Ile de la Réunion. Sa pratique de la course à pied lui aura permis de goûter à plusieurs épreuves sportives dont certaines mythiques : 5 et 10 kilomètres, semi et marathons, trail et ultra trail, courses horaires, kilomètre vertical, courses par étapes… Il anime régulièrement les Blog Testeurs Outdoor et Running-et-trail.net, il intervient aussi de temps en temps sur d’autres sites web pour prodiguer conseils et commentaires aux internautes.

Leave a Comment: